banniere-sport-vac2024__1010.jpg

Flash Info

  • 15/07/2024Football-International : Paul Akouokou et Sinaly Diomandé écartés pour le stage de pré-saison en Autriche avec l'Olympique Lyonnais
  • 15/07/2024 Football-International : Thomas Müller prend sa retraite internationale
  • 15/07/2024 Handball-Coupe Nationale (Q) D : Zacos 23-30 SOA, Yopougon 19-20 Horizon 2000, National 25-26 Africa Sports, Bandama 20-25 AHBC
  • 15/07/2024Handball-Coupe Nationale (Q) H : HBUC 15-29, Horizon 2000 16-22 National, SOA 22-23 Sports Plus, Don Bosco 18-20 Red Star
  • 15/07/2024 Rugby à 7 : AIM (Hommes) et TBO (Dames) sont les champions de Côte d'Ivoire
  • 15/07/2024 Football-Transferts : Edmond Seri Gnoleba et Mohamed Sylla ont rejoint les rangs du Mouloudia Club d'Oran en Algérie pour 3 ans

Football- Premier League- Chelsea : Guus Hiddink prend les commandes

Football

Football- Premier League- Chelsea : Guus Hiddink prend les commandes

11 February 2009 0
Guus Hiddink prend les commandes

<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />Le fauteuil de manager des Blues de Chelsea n’est pas resté longtemps libre. 24 heures seulement après le limogeage de Luiz Felipe Scolari, et l’on a trouvé son remplaçant. Guus Hiddink. Très proche de Londres, le manager néerlandais à fini par accepter de venir au chevet d’un Chelsea pour stopper le Blues des Blues.
 
Roman Abramovicth n’a ni cassé sa tirelire, ni chercher très loin pour se trouver un entraîneur à la hauteur des ambitions du club. C’est à Moscou qu’il est allé chercher le manager néerlandais actuellement sélectionneur de l’équipe nationale de Russie. Alors qu’il avait gentiment décliné l’offre en début de saison, il a accepté de prendre les rênes, dès la semaine prochaine, de Chelsea jusqu’à la fin de la saison pour dit-il «aider un ami, Roman Abramovitch».  «Tout ceci n'est (donc) pas une histoire d'argent» pour le manager néerlandais qui aura en tout, une seule semaine pour remettre les Blues sur le chemin du succès. Mission difficile à réaliser, et Hiddink le sait.
 
«Une semaine, c'est très court pour préparer une équipe mais la situation est exceptionnelle. Les joueurs de Chelsea sont très forts et ils sont dans une bonne forme physique. Cela rendra mon travail plus facile», a-t-il affirmé à l’agence Reuters. Sur le terrain, le sceau du soutien «à un ami» sous lequel il a mis son petit bail à la tête de Chelsea s’effacera certainement avec ou pas ses performances. Et ce, même s’il ne pense pas, pour l’instant, faire de vieux os à Londres. «Il y a deux solutions : Soit cela se passe mal pendant les quelques mois où je serais là et on s'arrête là... soit ça se passe bien et on verra. Mais je ne pense pas à si long terme».
 

Le premier test pour le vérifier sera pour le 21 février prochain, lors de la 26e journée de Premier League face à Aston Villa, classé 3e. Mais avant, le nouveau patron du banc des Blues, s’est déjà taillé le soutien de John Terry, capitaine de l’équipe. Lors d’une sortie dans la presse anglaise «Capitaine Courage» a montré qu’il ne voyait pas d’un mauvais œil l’arrivée de Guus Hiddink , qui pourrait bien relancer la machine des Blues bloquée à la 4e place en Premier League et futur adversaire de la Juventus,  en huitième de finale de l’Uefa Ligue des Champions.
 
Par Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP