Flash Info

  • 16/01/2018Football-Eléphants-CHAN 2018: Yao Kévin, Kouakou Raoul et Zouzoua Pacôme forfaits pour la Zambie
  • 16/01/2018Football-Eléphants-CHAN 2018: Badié Gbagnon en renfort pour remplacer Inza Diabaté blessé à la cuisse
  • 14/01/2018Football-CHAN 2018-Groupe B: Côte d'Ivoire 0-1 Namibie
  • 12/01/2018Football-Transfert: Brice Dja Djédjé prêté par Watford au RC Lens pour 6 mois avec option d'achat
  • 12/01/2018Volley-Championnat national: La saison 2018 s'ouvre le samedi 20 janvier 2017 au Palais des Sports de Treichville
  • 12/01/2018Omnisports: Lassana Palenfo serait partant pour un nouveau mandat à la tête du CNO-CIV (source)
Football
Elephants

Tioté inhumé face à une foule déchaînée

18 June 2017 0

Cheick Tioté a été inhumé ce dimanche 18 juin 2017 au cimetière municipal de Williamsville, à Adjamé. Le corps de l’ex-milieu de terrain ivoirien repose désormais loin des siens.

Ce dimanche 18 juin 2017, point de pluie malgré la saison propice. Le ciel avait décidé d’être clément pour permettre à la Côte d’Ivoire de faire ses adieux, les derniers à Cheick Tioté. Brutalement arraché aux siens le 5 juin dernier, alors qu’il était au front, en Chine, c’est au cimetière municipal de Williamsville que le corps du « guerrier » repose à jamais. Mais avant ce dernier acte d’obsèques insoutenables pour les plus proches et les connaissances, hommage a été rendu à la mémoire de Cheick, par le Ministre Albert François Amichia, le président de la Ligue Professionnelle Sory Diabaté et le représentant de ses coéquipiers, Copa Barry.  

« C’est une grosse perte pour le football ivoirien et africain. Nous perdons un être cher parce que sur le terrain, c’était un guerrier. Au nom des footballeurs présents, je souhaite les condoléances à la famille, à ses proches. Merci Tioté…Merci », a indiqué le gardien de but ivoirien, au bord des larmes avant de quitter le pupitre. De l’émotion, le ciel en était plein à la Grande Mosquée de la Riviera Golf, à la prière pour le repos de l’âme de Tioté. Surtout lorsque les footballeurs ont été appelés à porter leur coéquipier dans le corbillard en direction pour la dernière demeure. Ils ne réussiront pourtant pas à le mettre sous terre.

Tioté ne méritait pas ça !

Au Cimetière de Williamsville devenu trop exigu pour contenir la foule venue acclamer pour la dernière fois leur icône, impossible pour les “pros“ de se frayer un chemin. La cérémonie funèbre s’est transformée en un instant de gala. Le recueillement a foutu le camp, laissant place à la poursuite des stars pour des selfies, ou pour s’arracher les maillots floqués du nom de Tioté et arborés par quelques professionnels. Le cafouillage orchestré par une police débordée a obligé les officiels à s’en aller avant même l’inhumation. C'est le cas de Sidy Diallo (président de la FIF), de Sory Diabaté (président de la Ligue professionnell), de Coulibaly Mahama (président de la CAFCI)... Quant aux joueurs, ils ont été exfiltrés, face à la foule pressante, par un cargo de police. Ils ne sont donc pas allés jusqu’au bout de leur hommage, dans une atmosphère confuse. Dommage pour Tioté qui ne méritait pas un tel clap de fin, autour de sa dernière demeure et de sa mémoire encore fraiche dans les esprits.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP