Flash Info

  • Il y a 6 heures 32 minAthlétisme: L'Ivoirien Méïté Ben Youssef finit 2è au 100m du Meeting de Marseille en 10'94
  • 19/06/2018Volley-Championnat national-Finale: SOA vs INJS en homme le 22 juin au Hall 2 des Sports
  • 19/06/2018Volley-Championnat national-Finale: ASEC vs CO Descartes en dame le 22 juin au Hall 2 des Sports
  • 19/06/2018Football-Coupe Nationale 2018 : Les demi-finales auront lieu les 20 et 21 juin 2018
  • 19/06/2018Handball-Coupe du Monde 2018 U20 Dame : La Côte d'Ivoire participera à la compétition en Hongrie du 1er au 14 juillet
  • 19/06/2018Vovinam: Me Diori Djibril et Tieu Sekado admis au grade supérieur de 5è Dang à Ho Chi Minh
Côte d'Ivoire
Basketball

La nouvelle saison sous hypothèque

23 February 2017 0

Vent de crise au sein du basket ivoirien. Si le démarrage de la saison est prévu pour le 25 février prochain, plusieurs clubs ont décidé de suspendre leur participation suite à de nouvelles règles émises par la Fédération ivoirienne.

 

Le quitus accordé à la gestion du comité directeur de la FIBB, le 11 février dernier cachait bien des dissensions entre l’instance fédérale et la plupart des clubs majeurs de la ligue. Une divergence mise à nu avec la nouvelle crise qui frappe sous le panier.

 

Tout est parti du courrier du 17 février 2017 de la FIBB  passant outre la décision d’utiliser les textes de l’an passé et demandant une augmentation du nombre d’athlètes par équipe, qui devrait passer de 15 à 18. Une décision contestée par l’ABC qui a pris la décision, par courrier signifié à la FIBB, de suspendre sa participation au championnat. Si jamais les règles de base n’étaient pas respectées.

 

A sa suite, le CSA Treichville, l’autre figure de proue du basket national, a mis sur la table les problèmes d’éthique au sein de basket national, à travers la création de différents clubs appartenant à une même entité. Un point qui vise clairement la SOA et ses démembrements que sont entre autres, le GSPM (Groupement des Sapeurs Pompiers) ou l’ENSOA (Ecole Nationale des Sous-Officiers d’Active) et qui pourrait créer un conflit d’intérêt à l’avenir. Comme l’ABC, le CSA Treichville a également décidé de ne pas prendre part au championnat senior, jusqu’à ce que la table de discussion soit privilégiée pour le règlement de la crise.

 

Une balle prise au rebond par la majorité des clubs réunie au sein du Forum des Présidents de Clubs de Basketball (FPCBB), qui a sollicité, par courrier, une réunion d’urgence avec les responsables de la Fédération ivoirienne, en vue de trouver une solution à la crise qui risque d’handicaper le début de saison. En plus des points soulevés par l’ABC et le CSA Treichville, le site des compétitions, les modalités de relégation et de montée, la formule du championnat et son calendrier sont les questions mises sur la table, après la réunion du 21 février 2017.

 

En attendant la réponse de la FIBB, la reprise du basket national prévue pour le 25 février prochain semble bien être sous hypothèque. Ou, en tout cas, elle pourrait se faire sans plusieurs cadors qui n'avaient pas accordé leur quitus à la gestion actuelle.

 

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP