Flash Info

  • 17/09/2019Football-CAN 2019 (U23): Le tirage au sort à Alexandrie le 3 octobre 2019
  • 17/09/2019Football-Transfert: Wilfried Kanon s'engage pour 3 ans avec Pyramids FC en Egypte
  • 14/09/2019Football-El.CHAN 2019-Amical : Côte d’Ivoire 0-3 Senegal
  • 13/09/2019Karaté: La Fédération ivoirienne en Assemblée Générale Elective le samedi 14 septembre
  • 13/09/2019Football-Transfert: Serey Dié signe au FC Aaurau en D2 Suisse jusq'au 31 décembre 2019
  • 11/09/2019Football-CAN 2019 U23: Egypte, Côte d'Ivoire, Ghana, Nigeria, Mali, Afrique du Sud et Zambie qualifiés

CdM-Chine 2019 : L'exceptionnelle trajectoire d'Abraham Sié

Basketball

CdM-Chine 2019 : L'exceptionnelle trajectoire d'Abraham Sié

22 August 2019 0

Déjà une sensation dans la liste des 17 de Paolo Povia pour la préparation du mondial 2019, Abraham Louis Sié, l'un des deux locaux (avec Fodé Traoré) a réussi un double-double en s'invitant dans la prestigieuse liste des 13 potentiels Eléphants qui disputeront le rendez-vous pékinois.

Coup de chance ou confirmation d'un talent précoce ? Les deux dirons-nous. Car, la baraka il en a bien fallu au natif de Yopougon Port-Bouet 2, pour résister au stylo rouge du coach italien. Lui qui 5 ans en arrière faisait ses premiers pas dans le basket-ball à 15 ans. Mais son talent et sa foi en sa passion lui feront gravir à une vitesse électronique les échelons pour connaitre sans doute sa première coupe du monde à seulement 20 ans. Cela alors qu'il évolue dans le championnat ivoirien. « C'est fou !  Je me rends compte que je compte aussi dans le basket-ball ivoirien. Que j'ai de la valeur à revendre. Il y a 5 ans et même trois ans, le nom Abraham Sié ne disait rien à personne. Je sortais tout droit de la N2. Aujourd'hui cette aventure, le fruit de la confiance du coach Povia, des anciens et des prières de tout le monde, me fais connaitre une trajectoire exceptionnelle. On dirait un smash », nous a-t-il confié. Une confiance source de motivation que Sié ne cache pas. « Ça me galvanise et ça me permet de travailler encore plus. Quand je me retrouve aujourd'hui sur le même parquet, à rire et échanger avec des aînés qui sont nos idoles, C'est trop grand. Et ça me rend grand. J'espère voir mon plus grand rêve se réaliser », indique-t-il en pensant à la Coupe du Monde 2019. Mais qui est réellement le seul ambassadeur de la N1 locale au sein des Eléphants de Côte d’Ivoire ?

Un monstre né d'un dinosaure

Formaté et poli en cadet au sein de l'Abidjan Basket Club (ABC) par Blaise Amalabian, ancien international ivoirien et champion d'Afrique, Abraham Sié sera surclassé une saison en junior à 15 ans, avant de s'envoler pour l'Africa Sports avec son maître où il disputera en 2015-2016 la N2 puis la N1. Une expérience dans les tréfonds du basket-ball ivoirien qui lui permet d'affiner son adresse, sa rapidité et sa vision de jeu. Son retour dans son club for mateur l'ABC depuis deux saisons verra exploser ce fan de Stephen Curry. Bien entourés de jeunes comme lui et surtout des aînés comme Désiré Koné et Stéphane Konaté, Abraham prend les clés de la stratégie de l’ABC. Atout de taille du Coach Christian Coulibaly, le jeune polyvalent (ailier, meneur) finira cette saison avec des statistiques tournant autour des 17 à 20 points pour 8 à 10, assists et rebonds par match. Et tout le Palais des Sports, théâtre de ses exploits, est unanime sur le titre de MVP qu’il aurait été si cette distinction avait existé.

De folles ambitions

À quelques jours d'un probable premier mondial, ce fils d'infirmier est conscient de ce rêve éveillé qu'il vit. « Mon mental y est pour beaucoup dans ce rêve éveillé. Mentalement, c'est comme si tout était déjà acquis pour moi. Rien n'est impossible à mes yeux. Ça fait que mon corps est condamné à suivre mon esprit. Il y a un dicton qui dit travaille l'esprit et le corps suivra. C'est à cela que je m’attèle. Et voilà le résultat », indique-t-il. C'est fort de ce mental que le néo éléphant nourrit des ambitions surréalistes. « Je veux aller très loin. Je ne vise pas l'Europe mais la terre, mère du basket-ball. C'est-à-dire les États-Unis d'Amérique pour mon premier objectif. Et le second, c'est finir un jour dans les 5 meilleurs basketteurs au monde. Je prie Dieu chaque fois afin qu'il m'accorde la réalisation de ce fabuleux rêve », révèle le joueur de 1.80 m.

"Montrer ce que je vaux"

Étoile montante et icône de jeunes talents locaux, Abraham Louis Sié qui savoure sa présence dans le groupe à Pékin entend donner le meilleur de lui -même, si jamais son rêve d’être retenu devenait réalité. « Mon objectif personnel, c'est de montrer ce que je vaux à ce mondial afin qu'on reconnaisse le niveau du basket-ball ivoirien et les nombreux jeunes talents que le championnat local regorge. Car à travers cette expérience, je souhaite ouvrir la porte à d'autres comme moi ou plus âgés que moi. Je veux qu'ils réalisent leur rêve comme moi aujourd'hu », nous confie-t-il. Pour les objectifs collectifs, l'ancien aiglon, auteur d'une bonne impression lors des matches amicaux, s'inscrit pleinement dans la vision des aînés. C'est -à-dire « représenter dignement la Côte d'Ivoire. Et pourquoi pas réaliser l'exploit de franchir pour une première fois le premier tour ». En tout cas, Abraham Louis Sié rêve de coller cela à son exceptionnelle trajectoire.

Lebéni KOFFI

A lire aussi ...

TOP