Flash Info

  • 21/10/2019Cyclisme: Deux cyclistes ivoiriens victimes d'un accident de la circulation sur la voie express du nord (FIC)
  • 20/10/2019Football-CHAN 2020: La Côte d'Ivoire éliminée par le Niger
  • 20/10/2019Football-El.CHAN 2020: Côte d’Ivoire 1-0 Niger
  • 20/10/2019Auto-Deuil: Le pilote ivoirien Soumahoro Moriféré décédé ce matin à la suite d'un malaise
  • 18/10/2019Football-El.CHAN 2020: L'entrée au stade pour le duel Côte d'Ivoire-Niger est gratuite
  • 18/10/2019Football-EL.CHAN 2020 : Côte d'Ivoire-Niger prévu le dimanche 20 octobre au stade Félix Houphouët-Boigny

Jeannot Kouamé : « Doha nous permet de faire des réglages pour Tokyo »

Autres Sports
Athlétisme

Jeannot Kouamé : « Doha nous permet de faire des réglages pour Tokyo »

2 October 2019 0

Fort ambitieux en arrivant à Doha pour les 17e World Athletics Championnats, le sprint ivoirien porté Murielle Ahouré, Marie-Josée Ta Lou et Arthur Cissé Gué a décroché qu'une médaille de bronze. Président de la Fédération Ivoirienne d’athlétisme (FIA), Jeannot Kouamé Kouamé présent à Doha, passe au peigne fin le parcours du trio ivoirien présent en terres qataries en se projetant sur les jeux olympiques Tokyo 2020 prévus dans seulement huit mois.

Quels sentiments vous animent au soir de cette campagne qatarie ?

Nous sommes heureux dans la mesure où à 8 mois des jeux olympiques, nous avons une idée nette de nos athlètes. Mais également de nos adversaires. C’est donc une compétition riche en leçon. Elle nous permet de faire des réglages pour le temps qui nous reste avant le rendez-vous japonais.

Le trio ivoirien a-t-il bénéficié de soutien financier conséquent pour préparer ces mondiaux ?

Concernant les moyens financiers, il faut dire qu'un athlète coûte cher. L'Etat de Côte d'ivoire a soutenu les athlètes pour leur participation à ces championnats du monde. Mais il faut dire qu'il y'a une préparation au préalable qui nécessite d'énormes moyens. Il y a la bourse de l'Etat mais cette bourse vient en retard. Une situation qui crée d'énormes désagréments.

En quoi Arthur Cissé a-t-il failli pour ses premiers mondiaux ?

Cette compétition était d'un autre calibre pour notre champion. Il faut reconnaître qu'il a été éliminé en demi-finale parce qu'il était trop stressé. Il n'a pas pu respecter les consignes et appliquer la technique idéale de course. Ce qui l'a un peu handicapé sans oublier qu’il a relâché à la fin de sa course.  Il n'a pas été ridicule parce qu'il a passé le tour des séries. C’est déjà encourageant pour la suite de sa carrière. Il se servira de cette première expérience pour bâtir sa victoire de demain.

Pour vous qu'est-ce qui a manqué à Murielle qui montait en puissance au fil de la compétition ?

Ce qui a manqué à Murielle ce sont les compétitions. Elle n'avait fait que deux compétitions avant son arrivée à Doha.  Et donc elle n'était pas totalement prête en termes de compétitions. Le rythme manquait.

Visiblement les blessures en avaient après Marie-Josée Ta Lou ?

TA Lou a eu un parcours irréprochable. Elle avait de très bonnes sensations. Il faut reconnaître que la compétition était de très haut niveau." MaJo" a connu une saison émaillée de blessures. Elle a réussi en dépit de cela à égaler son record personnel (10'85). La compétition du 100 m a été remportée en 10'71 et la deuxième est arrivée en (10'83). Ta Lou n'a pas démérité. N’eut été sa méforme due aux pépins physiques, elle aurait réalisé l'exploit de courir en dessous des 10'85. Que l'on évite de dire qu'elle a été en deçà de sa forme ou sa campagne de 2017 (2 médailles d'argent). Les années ne se ressemblent pas. Il y a des années où l'athlète peut remporter la médaille d'or en 11 secondes (100 m) alors qu'avec 10'90 d'autres années, c’est possible de rater le podium. Il faut donc tirer le chapeau à notre athlète qui rapporte cette belle médaille. Car, elle a donné le meilleur d'elle même en dépit des nombreuses blessures. L’avenir pour elle, c’est de se reposer, se traiter correctement afin que les 8 prochains mois, elle aborde excellemment les jeux olympiques Tokyo 2020.

Quels sont les prochains rendez-vous des Ivoiriens ?

Les ivoiriens n'ont plus de rendez-vous pour cette saison. Ils sont actuellement en inter-saison. Mais là, nous sommes en année pré-olympique. Nous n’avons que 8 mois. L’accent est mis sur la préparation spécifique. Ces mondiaux de Doha sont d'ailleurs une compétition préparatoire des JO.

La Côte d'Ivoire comptera donc trois champions à Tokyo ?

Oui. Bien entendu !

Propos recueillis par Lebéni KOFFI

A lire aussi ...

TOP