Flash Info

  • 31/03/2020Football-Senegal : Victime du Coronavirus, Pape Diouf est décédé le 31 mars 2020
  • 31/03/2020Football-Liga : Les joueurs du Barça abandonnent 70% de leur salaire
  • 31/03/2020Basket-NBA : Marcus Smart, l'arrière des Boston Celtics, guéri du coronavirus
  • 31/03/2020Football-Coronavirus : Jack Grealish, le capitaine d'Aston Villa, sanctionné pour être sorti de chez lui
  • 31/03/2020Football-Coronavirus :  550 employés non-sportifs de Tottenham vont voir leur salaire réduit de 20%
  • 31/03/2020Omnisports : Les Jeux méditerranéens (2021) à Oran dans le nord-ouest de l'Algérie reportés à 2022

CAN U18 & U20 : Le Kenya et l'Afrique du Sud planent

Autres Sports
Athlétisme

CAN U18 & U20 : Le Kenya et l'Afrique du Sud planent

22 April 2019 0

Vainqueurs respectivement de 28 médailles chez les U20 et 18 en U18, le Kenya et l'Afrique du Sud sont les grands rois des 3e et 14e championnats cadets et juniors qui ont enregistré 21 records africains.

Le rideau est tombé samedi sur les 3e et 14e championnats d'Afrique cadets et juniors. Et sans grande surprise, le Kenya s'est imposé au tableau des médailles. Eux qui  avaient promis rafler le maximum de métaux à ce rendez-vous d'Abidjan.

Arrivée en Côte d'Ivoire avec un contingent de 54 soldats, la délégation kényane s'est adjugé le plus grand nombre de lauriers chez les U20. 28 (14 U18, 14 U20) au total dont 13 or, 10 argent et 5 de bronze. Les Kenyans sont talonnés par l'Afrique du Sud qui a cueilli 25 breloques dont 9 en or, 13 en argent et 3 en bronze. La nation propriétaire de la 3e place porte les couleurs du Nigeria qui récolte 16 médailles dont 7 en or ,1 en argent et 8 de bronze. L'Ethiopie (22 médailles, 6 or, 4 argent et 12 en bronze) et l'Égypte (10 médailles, 4 or, 6 argent) sont respectivement 4e et 5e.

Chez les U18 ,c'est l'Afrique du Sud qui arrive en tête avec 32 métaux dont 18 or, 7 argent et 7 de bronze. Le Kenya vient derrière avec 17 médailles dont 6 en or, 6 en argent et 7 de bronze. Le Nigeria complète le trio avec 16 breloques dont 5 or, 6 argent et 5 bronze.

Des performances explosives

L'on ne le dira jamais assez. Cette compétition a été d'un excellent niveau. Les innombrables performances réalisées en sont une grosse illustration.  21 records africains furent balayés dont 9 chez U18 filles  et 4 chez les U20. Concernant les garçons, 4 en U18 et 4 chez les U20. Au nombre de ces records nous citerons entre autres les 10'29 de Poole Breton au 100m, 1'45 au 300m de Rono Ken. Ou encore des 11'23 de Chukwuka Rose Mary (U20) au 100m ; sans oublier les 1'46 au 800, 20'52 au 200, 66,68m au lancer de marteau et les 74,71 au lancer de javelot. La palme de meilleur performeur chez les hommes est revenue au sprinteur sud-africain Dambile Sinespo, vainqueur du 200m en 20'52. Quant à celle des filles, elle est attribuée à la nigériane Rose Mary Chukwuka, médaillée d'or au 400 (52'27) et au 200m (23.39). Ces deux athlètes bénéficieront d’une bourse internationale pour mieux se préparer.

La Côte d'Ivoire finit aux 12e et 16e places

Avec dans son escarcelle 3 médailles dont 1 argent (javelot U18 ) et 2 bronzes (relais 4x100 U20), la Côte d'Ivoire, pays hôte se contente des 12e et 16e loges respectivement en U18 et U20. Une moisson famélique pour la Côte d'Ivoire qui avait engagé 65 athlètes. Et qui de surcroit abritait cette double compétition. Une contre performance qui aura le mérite de ramener certains athlètes sur terre. Et inciter à plus de sacrifices à tous les acteurs de cette discipline pour assurer une bonne relève à Murielle Ahouré et Marie Josée Ta Lou, les marraines de cette compétition.

Lebéni M.K

A lire aussi ...

TOP