Flash Info

  • Il y a 6 heures 26 minFootball-Election FIF 2020 : L'Association des Médecins de Football de Côte d'Ivoire n'a fait aucun choix de candidat
  • Il y a 6 heures 27 minBasket: La Fédération Ivoirienne annonce l'arrivée d'un premier sponsor pour le basket local
  • Il y a 8 heures 46 minFootball-Lonaci Ligue 1: Fonsinho déclare n'avoir jamais signé de contrat avec l'Africa Sports
  • Il y a 8 heures 47 minFootball-Uefa Ligue des Champions 2020: Le PSG affrontera l'Atalanta Bergame en quart
  • Il y a 8 heures 48 minFootball-Côte d'Ivoire: L'Association des entraîneurs et encadreurs de football prévoit une assemblée générale élective en octobre 2020
  • Il y a 10 heures 7 minFootball-Mercato : Salomon Kalou signe en faveur du club de Botafogo au Brésil

Football-Afrique-Caf LdC-Préliminaire Retour : 0-0 (0-2) : Tanda sort la tête basse

Football
CAF LDC
Afrique

Football-Afrique-Caf LdC-Préliminaire Retour : 0-0 (0-2) : Tanda sort la tête basse

26 February 2016 0
Tanda sort la tête basse

Avec un passif de deux buts, c’est le pied sur l’accélérateur que Tanda entame le choc avec le Club Africain. Le gabarit plus important freine quelque peu les ardeurs du Gontougo à l’affût de la moindre erreur des Tunisiens. Mais ce sont les visiteurs qui s’illustrent en premier. A la 13è, la tête de Touka Seif frôle le poteau de Chris Ahifimi préféré à Sangaré Badra. Une alerte à laquelle répond l’AST. Sur une erreur de la défense tunisienne à la 15è, Salifu Mlatif perd son duel avec Dkhili Atef, avant que Gérard Adou Koffi ne trouve lui la base du poteau du Club Africain. Une double-occasion qui remet Tanda dans le sens de la marche. La possession (35%-65%, en première période) en faveur des Ivoiriens est plutôt stérile et peine à inquiéter l’arrière-garde tunisienne. A la peine dans le jeu, c’est sur coup de pied arrêté que les Etoiles du Gontougo tentent d’éblouir Dkhili. A la 39è, le puissant coup franc de Martial Kouamé Ngoran fait vaciller la vue du portier tunisien qui le détourne avant de s’écrouler. Le début du ballet d’arrêts de jeu et de simulations dont l’Afrique du Nord garde jalousement le secret. Les quatre minutes de temps additionnel ne changeront rien à la virginité du score en faveur du Club Africain, à la pause.

 

Au retour des vestiaires, Amani Yao procède à trois remplacements simultanés. Stéphane Assaré, Sanogo et Koné Abdoul Manfous font leur entrée à la place Salifu Mlatif, Roméo Zahouo Bi et Séraphin Aka N’Guessan. Un réajustement de son effectif est loin d’avoir l’effet escompté. Toujours maître du ballon, l’AS Tanda n’arrivera jamais à faire bouger le marquoir du stade Robert Champroux de Marcory, où le champion de Côte d’Ivoire avait fait saigner Yopougon FC en championnat. Visiblement en manque d’un véritable finisseur, l’AST sort de la compétition sans avoir inscrit le moindre but, et avec tant de regrets.  Car en face, le Club Africain était loin d’être un foudre de guerre.

 

 

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP