Flash Info

  • 21/07/2019Football-CAN 2019 : Le chef de l'État Sénégalais octroie une prime spéciale de 20 millions FCFA à chaque joueur
  • 19/07/2019Football: L'ALGÉRIE remporte la deuxième coupe d'Afrique de son histoire
  • 19/07/2019Football-CAN 2019-Finale : Sénégal 0-1 Algérie
  • 18/07/2019El.CAN 2021 : La Côte d'Ivoire dans le groupe K avec le Niger , le Madagascar et l'Ethiopie
  • 18/07/2019Football-Transfert: Jean-Michaël Séri prêté par Fulham au Galatasaray SK
  • 16/07/2019Football-Afrique: Clarence Seedorf et Patrick Kluivert démis de leur fonctions de Sélectionneur et Sélectionneur adjoint des Lions indomptables

Play-offs (H): La belle pour l'ultime assaut

Basketball

Play-offs (H): La belle pour l'ultime assaut

24 June 2019 0

Tombés ( 76-57) devant Azur pour le compte de la demi-finale retour des Play-offs, le CSA Treichville ( H) aura la belle pour esperer s'ouvrir les vannes d'une finale historique. Le contraire pour les dames qui battues par l'ABC ( 63-51) ne verront pas la finale cette saison .

Terrassé (55-59). 24 heures avant à l'aller par les jeunes talents du CSA Treichville, Azur opte pour une défense groupée dans la raquette. Un système qui noie les hommes de Doh Koné. Ils connaissent leur pire entame de match de la saison (03-26, 1er QT). Le second QT démarre comme le premier. Siré Dieng ( le meneur; 23 pts) et ses coéquipiers voient leurs transitions se heurter au bloc bleu. Ils essaient des incursions isolées. Aucun succès jusqu'à 5:33 de la fin où les premières lueurs du réveil des lions se pointent. Les jeunes Treichvillois enchainent 17 points pour atteindre la pause à (20-42). Porté par son immense meneur, Siré Dieng insolent d'adresse au T3, le CSA Treichville sort les griffes et assiège l'arc de multiples raids au 3e QT. La réussite est également au rendez-vous. L'écart est réduit à 14 points au buzzer (46-60). À l'ultime QT, le CSA Treichville est fidèle à sa remontée. Toutefois, les duels sont remportés par les azuréens de plus en plus adroits à l'arc. Le buzzer final retentit avec le succès d'Azur (76-57). La belle prévue mardi ou mercredi sera l'ultime espoir d'une finale historique pour le CSA Treichville.

Les dames ne verront pas la finale

 Condamnées à un succès après le faux pas contre NCA la veille, les warabas (D) ont enchaîné un second revers. Cette fois devant leur plus grand challensger, l'ABC. Mal entrées dans le premier acte quoique premières à inscrire les premiers points, les filles de Joskan Kouakou Agricola couriront après le score jusqu'à l'égalisation (10-10; 3:13) réussie par Irène Bognini (14 pts) avant de couler dans les ultimes instants (17-13). Dans un combat où les forces sont égales, il n'y que les détails qui font la différence. Et c'est bien sur certains détails qu'Edwige Djedjemel (7 pts) et ses coéquipières pècheront  à partir du second QT face à l'ABC jouant la zone match Up (indidividuelle) et empêchant ses adversaires de tirer dans leurs repères. Illustration avec seulement 10 tirs inscrits sur 35 possibles contre 9/26 pour les blancs et rouge. À cela s'ajoutent les pertes de balles (17 CSA - 13 ABC) sans oublier le drapeau (5 fautes ;2:23). Un florilège de mobiles qui expliquent l'avance des abidjanaises à la pause (28-25)devant les lionnes bien que volontaires. Au 3e QT, les Treichvilloises multiplient les ballons perdus (26) et ne réussissent qu'1/3 (15/45) de leurs tirs. Leurs adversaires qui profitent de leurs errements remportent l'avant-dernier acte (48-42). À l'ultime acte, le quadruple champion ivoirien cravache et revient à 3 points (54-51;2:45) par le truchement de son expérimentée intérieure Edwige Djedjemel. Mais derrière, l'adresse de Kouyaté Mariama (ex métronome CSA) et Berthé Salimata conforteront l'avance de l'ABC.Toutefois, les ballons perdus (31) et le manque de réussite (18/61 tirs) ont eu à nouveau raison des Warabas qui s'inclinent ( 63-51). Après plus d'une dizaine de saisons couronnées d'au moins une finale, le CSA Treichville n'en disputera pas cette année. C'est plutôt FBA vainqueur de NCA qui affrontera l'ABC en finale.

Lebéni Koffi

A lire aussi ...

TOP