Flash Info

  • 03/02/2023Football-CHAN 2022 : Le Madagascar bat le Niger (0-1) et termine à la 3e place
  • 03/02/2023JO 2024 : La flamme partira de Marseille au printemps 2024
  • 03/02/2023Auto-Moto : Ford sera de retour en 2026 en Formule 1
  • 03/02/2023Football-International : Rosemonde Kouassi (Fleury FC) nommé pour le titre de joueuse du mois de janvier en D1 féminine française
  • 03/02/2023Cyclisme : 22 compétitions sont au calendrier (12 courses, 4 compétitions de VTT, 2 championnats BMX et 4 compétitions vélo ordinaire)
  • 03/02/2023Tennis : Play-offs Coupe Davis : Ilou Lonfo (Capitaine des Eléphants) : « Ce sera du 50/50. Mais il faut battre son adversaire »

Prix d'Excellence 2021 : Diombo et Sallah reçoivent leurs prix

Autres Sports

Prix d'Excellence 2021 : Diombo et Sallah reçoivent leurs prix

14 June 2022 0

Alors que la 8e édition du Prix National d'Excellence s'est déroulée au mois de novembre dernier, le ministre en charge des sports Paulin Claude Danho a procédé à la remise du prix des 2e et 3e meilleurs athlètes de l'année 2021, ce mardi 14 juin 2022 à son cabinet. Les heureux élus étaient Marcelle Diombo (2e, Tir à l'Arc) et Cheick Sallah Cissé (3e, Taekwondo) qui a été représenté par son père. La cérémonie a eu lieu en présence des conseillers techniques du ministre, du directeur de l'Injs et d'autres cadres de son administration.

Une première pour le tir à l'arc qui a été honoré avec le choix du jury qui s'est porté sur Marcelle Diombo. L'archère été récompensée grâce aux fruits de ses efforts. Elle est en effet, championne d'Afrique sur 70 m et vice-championne d'Afrique par équipe.

Cheick Sallah Cissé absent, c'est Abdel Kader Cissé, son père qui a récupéré son prix. Un taekwondo-in qui ne cesse de rafler les médailles et qui porte toujours haut le drapeau ivoirien. Le meilleur souvenir reste sa breloque en or aux Jeux Olympiques de Rio en 2016.

Prenant la parole au nom des récipiendaires, l'archère n'a pas manqué de traduire toute son infinie gratitude au président de la république. « Je tiens à saluer le président de la République qui ne lésine pas sur les moyens afin de nous permettre d’être à tous les rendez-vous pour le rayonnement de notre beau pays », a-t-elle confié.

Dans la foulée, Abdel Kader Cissé s'est exprimé au nom de son fils Cheick Salah Cissé. « Depuis 2016, il ne cesse pas de gagner et cela fait bien de le savoir. Je lui dis de penser à la mère patrie. Cela fait toujours plaisir de savoir qu'il gagne des médailles. Plus il gagne des médailles, plus le drapeau ivoirien flotte », a-t-il lancé.

Le ministre en charge des sports, Paulin Claude Danho n'a pas manqué de situer l'intérêt de cette distinction. « Le président a bien voulu intégrer très rapidement le sport dans les prix d’excellence, une année après pour que le sport soit le socle de la valorisation du travail. Parce qu’à travers le sport, on ne triche pas, on fait beaucoup d’efforts et très rapidement on mesure les performances. On mesure le succès. Et aux sorties de la crise que nous avons connues, nous avons tous noté que les jeunes avaient besoin de repères pas seulement de formation mais de repères. Revenir que les valeurs du travail, de la solidarité et arrêter la tricherie. C’est pourquoi nous sommes très heureux que le président de la république ait voulu instaurer très rapidement le prix d’excellence, un prix pour les sportifs. Et aujourd’hui, nous sommes rassemblés après ce que lui-même il a fait en sa présence, la remise des prix à la présidence. Nous sommes rassemblés au ministère en charge des sports pour récompenser les 2e et 3e lauréats. C’est l’occasion pour moi de revenir sur le succès de Cheick Salah Cissé qui a porté très haut le flambeau national avec la médaille d’or aux Jeux Olympiques et chaque fois, il continue de faire des efforts. C’est ce qui le récompense aujourd’hui comme 3e prix. Mais nous avons voulu faire surtout la promotion du genre. Une jeune fille avec beaucoup d’adresse au tir à l’arc, elle a porté très haut le flambeau de notre pays et elle a besoin d’être encouragé pour les Jeux Olympiques de 2024 à Paris. Et je voudrai remercier le jury qui a porté son choix sur vous parce que vous êtes une pépinière que nous voulons voir grandir », a-t-il assuré avant d'inciter la jeunesse à s'intéresser au sport.

« Donc c’est l’occasion pour moi de vous encourager, de vous exhorter et d’exhorter tous les sportifs afin qu’ils fassent preuve d’abnégation dans les jours à venir puisque le président a voulu que l’année 2023 à venir soit une année de sport, soit au cœur des préoccupations de la Côte d’Ivoire, soit au cœur de nos préoccupations. Certes il aura la CAN mais nous avons investi énormément d’argent pour donner des infrastructures sportives et donner aussi l’égalité des chances aux jeunes ivoiriens dans la pratique sportive. Alors je saisi l’opportunité de cette rencontre pour lancer un appel à l’ensemble des sportifs qu’ils battent avec beaucoup d’abnégation pour porter toujours haut le flambeau de notre pays. La Côte d’Ivoire reconnaissante saura les apporter les lauriers comme c’est le cas pour vous aujourd’hui. Donc je voudrai sur cette note terminée, m’associant à vous, m’associant à l’ensemble du mouvement sportif pour réitérer notre gratitude au président de la république SE Alassane Ouattara qui a bien voulu faire en sorte que le sport par transversalité soit au cœur de la construction de la Côte d’Ivoire solidaire. Merci Excellence président de la république pour tous les efforts que vous faites pour la jeunesse ivoirienne et en particulier à travers le sport pour la Côte d’Ivoire. Vive le sport, Vive la Côte d’Ivoire », a -t-il conclu.

Chamade YAH

A lire aussi ...

TOP