Flash Info

  • 14/01/2021Football-Côte d'Ivoire : Mme Mariam Dao Gabala désignée présidente du Comité de Normalisation par la FIFA
  • 12/01/2021Football-Côte d'Ivoire : Bénie Traoré quitte l'ASEC pour le BK Häcken en Suède
  • 12/01/2021Omnisports-International : Tokyo-2020 dément des discussions sur une annulation des JO
  • 12/01/2021Football-Allemagne : Axel Witsel opéré avec succès du tendon d'Achille
  • 12/01/2021Football-Angleterre : Le défenseur ivoirien Bamba Souleymane atteint d'un cancer
  • 11/01/2021Football-CHAN 2020 : 19 arbitres retenus, dont une femme

Kobena Koffi Krémé : « Ma route pour Tokyo continue »

Autres Sports
Arts Martiaux

Kobena Koffi Krémé : « Ma route pour Tokyo continue »

8 July 2020 0

Victime d'une fracture du sinus frontal à l'Open de Yaoundé en novembre dernier, Kobena Koffi Krémé (-100 kg) évoque sa course contre la montre en vue des Jeux Olympiques de Tokyo.

Plusieurs mois après votre grave blessure à la tête, comment vous portez-vous aujourd'hui ?

Je me porte mieux. Mais je n'ai pas encore réglé la facture. J'ai fait une demande d'aide auprès du Comité National Olympique (CNO) qui est en cours. J'attends le retour. Mais je reste optimiste.

Avez repris les entraînements ?

Oui, je reprends tout doucement. Avec la situation générée par la Covid, tout est difficile. S'entraîner seul n'est pas évident. C'est un peu compliqué. Donc on va progressivement avec le club (Arts martiaux d'Asnières).

En pleine ascension dans le ranking mondial, cette blessure vous a coupé l'herbe sous les pieds. Dites-nous les réelles conséquences de cette blessure ?

2019 n'a pas été du tout facile avec plusieurs fractures. Une à la main droite ensuite les côtes et pour terminer l'année la tête. C'était vraiment pénible. J'ai repris les entraînements avec la préparation physique et j'espère être prêt pour le prochain championnat d'Afrique.

Toutefois, la pandémie vous remet en scelle vu que les JO ont été reportés à 2021 ?

Oui, parce que depuis le dernier accident j'ai quitté la scène internationale. Du coup, j'ai perdu beaucoup de place dans la ranking-list. Et grâce à la covid on a plus de chance de se qualifier.

Comment entrevoyez -vous votre préparation pour les prochains mois ?

Je suis toujours en France. Je reprends la préparation physique en club (Arts martiaux d'Asnières) ainsi que la préparation technique et après on verra. On ira progressivement même s'il faut faire des stages à l'étranger et tout.

Quelles sont vos grandes ambitions pour le judo ivoirien ?

Rapporter le maximum de médailles possible, venir transmettre tout ce que j'ai appris ici. Et ensuite développer le judo pour permettre à la Côte d’Ivoire d’être le numéro 1 sur le plateau africain.

Réalisée par Lebéni KOFFI

A lire aussi ...

TOP