Flash Info

  • 16/10/2017Cyclisme: Le Slovaque Bellan Juraj remporte la 4è étape du Grand Prix Chantal Biya en 04h14'21''
  • 16/10/2017Football-El.CM 2018: Le Gambien Papa Gassama officiera la rencontre Côte d'Ivoire-Maroc
  • 15/10/2017Football-Ligue 1-1ère journée: WAC 0-0 Moossou FC
  • 15/10/2017Football-Ligue 1-1ère journée: USC Bassam 1-0 Séwé Sport San Pedro
  • 15/10/2017Football-CHAN 2018: L'Egypte qualifié pour la compétition après le retrait du Kenya
  • 15/10/2017Football-Afrique: Le Maroc a été désigné par la CAF pour abriter le CHAN 2018 prévu du 12 janvier au 4 février

Tia Hans Calixte : « Une médaille d’or à pression »

6 April 2017 0

Etudiant en deuxième année de Finance comptabilité et gestion des entreprises, Hans Calixte Tia est médaillé d’or du dernier championnat d’Afrique d’escrime junior disputé à Yamoussoukro. Dans cet entretien, l’épéiste de 20 ans revient sur sa performance et son rêve pour son pays.

Que représente cette médaille d’or pour vous ?

Cette médaille d’or a une double-signification pour moi. Elle est le fruit de longues années de travail. C’est une formidable récompense et aussi une réponse aux doutes. Aussi, représente–t-elle le début d’une carrière que j’espère riche et belle. Enfin, cette médaille me met plus de pression à travailler encore plus.

Comment êtes-vous venu à cette discipline

J’ai d’abord joué au football et au basket. L’escrime, je l’ai découvert à travers des amis qui le pratiquaient. Et petit à petit, j’y ai pris goût. Aujourd’hui, j’y suis à fond grâce à mes coaches qui n’ont jamais cessé de m’aider à progresser.

Que requiert cette discipline encore méconnue en Côte d’Ivoire ?

Après 5 ans de pratique, je crois  savoir qu’il faut avoir une condition physique au dessus de la moyenne. C’est  la base de tout sport. Aussi est-il important  de développer votre agilité, votre rapidité. Surtout quand il s’agit de sortir la main pour placer une attaque. Personnellement j’ai quelques regrets.

Lesquels ?

Au niveau de la taille, j’aurais voulu être plus grand. C’est un handicap dans la tête. Je reste convaincu  qu’avec une taille plus grande, j’aurais fait encore plus de merveilles. Mais je ne veux pas en faire un blocage puisque je peux développer d’autres aptitudes pour continuer à gagner des médailles pour mon pays.

Quels sont les challenges qui vous attendent ?

Je passe cette saison en catégorie senior. Je dois améliorer mon rang à ce niveau. J’occupe la 4e place et je veux gagner des places dans le classement. Evidemment ce bond ne sera pas facile, car je suis attendu. C’est à moi de relever le challenge. Mais mon plus grand souhait serait d’obtenir une bourse d’étude pour pouvoir poursuivre ma passion.

 

Propos recueillis par Kadr G.

 

A lire aussi ...

TOP