Flash Info

  • Il y a 1 heure 20 minJeux de la Francophonie: Prorogation de la date de dépôt de candidatures pour l’organisation des IXes Jeux jusqu’au 14 juin
  • 23/05/2019Handball-Côte d'Ivoire: La nouvelle saison nationale devrait démarrer le 1er juin 2019 (source)
  • 23/05/2019Jeux de Dames: La Côte d'Ivoire accueille le championnat du monde senior du 14 septembre au 4 octobre 2019 à Yamoussoukro
  • 23/05/2019Volley-Jeux Africains 2019 : La Côte d'Ivoire ne s'est pas qualifiée dans les éliminatoires de la Zone 3
  • 23/05/2019Football-Ligue 1: Joël Yérégbé élu meilleur joueur de la saison par le Le Kpakpato Sportif
  • 23/05/2019Football-Mondial 2022: La FIFA renonce à son projet de passer de 32 à 48 équipes
Football
International

« J'espère atterrir dans un championnat tranquille  »

14 May 2019 0

Yaya Touré est revenu sur l’information de sa retraite sur les ondes de RFI. Convaincu de son envie de continuer quelques années, le milieu ivoirien ne vise pas un club en Europe pour ses dernières années de carrière. L’ex-capitaine des Eléphants a également donné son avis sur l’équipe nationale de Côte d’Ivoire qui prendra part à la CAN 2019 en Egypte.

Yaya Touré, votre retraite a été annoncée mais vous l’avez très vite démenti. Comment c’est arrivé ce décalage entre vous et votre agent ?

Effectivement ! Je me suis engagé dans une préparation technique spéciale. Parce que le foot est très important. C'est vrai qu'il y a eu des informations incorrectes qui ont circulé. Et j'ai tenu à mettre les choses au claire. Globalement si l'heure de ma retraite arrive, c'est à moi de l'annoncer. C'est vrai qu'il y a Dimitri (Seluk) qui a fait des déclarations, et je n'étais pas du tout content. J'ai réagis aussitôt et c'est ce qu'il faut finalement retenir.

C’est donc clair vous n’êtes pas encore prêt pour la retraite…

Je n'ai pas encore rangé les crampons. J'ai encore beaucoup à donner à mes fans, à mon entourage et à ma famille. La saison vient de s'achever et c'est vrai que je pense déjà au prochain club où je vais évoluer.

Où aimeriez-vous jouer à présent, après avoir pratiqué des clubs comme Barcelone et Manchester City ?

Aujourd'hui je crois avoir assez donné en Europe. Je recherche un tout autre challenge vers un nouvel horizon. J'espère atterrir dans un championnat beaucoup plus tranquille avec pour ambition de prendre que du plaisir sur le terrain. J'ai plusieurs propositions que j'étudie attentivement et je choisirai la meilleure option pour moi. L'épisode de l'Olympiakos m'a marqué. Même si c'est un club que j'aime énormément, j'ai très mal vécu ce retour et cela me peine par rapport aux dirigeants. Pas pour les supporters qui sont exemplaires. Je ne veux pas finir sur cette note.

Vous avez été célébré et vous-même avez célébré le titre de Manchester City. Est-ce ce genre de moment qui vous pousse à continuer ?

Ce sont des moments que j'ai connu. Et c'est avec beaucoup d'émotion que j'ai retrouvé mes ex-coéquipiers. J'étais en costume, mais je reconnais que, en les voyant sur le terrain, j'avais envie de rechausser les crampons pour courir avec eux. J'apprécie vraiment ce respect et c'est réciproque. C'était des moments forts, des moments inoubliables que j’ai envie de les revivre, et je peux vous dire que ça ne s'achète pas. Et oui, c’est pour cela que j’ai envie de continuer.

Trois joueurs africains ont fini co-meilleurs buteurs de la Premier League. Vous vous y attendiez ?

C'est énorme ! Après la génération des Drogba, Eto'o, Essien...j'avais des doutes sur la capacité de la prochaine génération africaine à pouvoir maintenir ce niveau. Finalement je me suis trompé parce que l'Afrique a encore des joueurs exceptionnels comme Mohamed Salah et Sadio Mané que j'aime beaucoup. Sans oublier Aubameyang qui, avec Arsenal, a connu une saison compliquée mais qui est arrivé à tirer son épingle du jeu. C’est bon augure pour la CAN, mais aussi pour la relève du football africain.

Une rumeur priverait Manchester City pour une supposée violation du fair-play financier. Comment vivez-vous cette nouvelle ?

Ça serait très grave. Ils ont vraiment cravaché pour être champion et accrocher une participation en Ligue des Champions. Se voir exclure serait très mal vécu. On croise les doigts pour que le verdict dans une semaine ne confirme pas la rumeur.

La CAN, c’est dans quelques semaines. Comment jugez-vous l’équipe de Côte d’Ivoire ?

La Côte d’Ivoire a une jeune équipe mais avec des joueurs talentueux. Je citerai Nicolas Pépé ou l’expérimenté Max Gradel ou encore Maxwel Cornet que j’admire beaucoup. Il y a la possibilité aussi de voir Gervinho et Salomon Kalou qui n’ont pas encore dit stop à la sélection. Il y a également le sélectionneur Kamara Ibrahim qui réalise un énorme boulot à la tête de cette équipe. J’espère qu’il aura une très belle équipe comme d’habitude. Parce que la Côte d’Ivoire a toujours eu une belle équipe. Après les résultats dépendent de l’homogénéité du groupe. Je ne crois pas que la victoire finale appartienne à la Côte d’Ivoire cette fois-ci. Il faut être plus patient avec cette génération, ne pas lui mettre trop de pression pour qu’elle aille le plus loin possible en donnant le meilleur.

Source : RFI

NB : Les questions sont de la rédaction

A lire aussi ...

TOP