Flash Info

  • 03/02/2023Football-CHAN 2022 : Le Madagascar bat le Niger (0-1) et termine à la 3e place
  • 03/02/2023JO 2024 : La flamme partira de Marseille au printemps 2024
  • 03/02/2023Auto-Moto : Ford sera de retour en 2026 en Formule 1
  • 03/02/2023Football-International : Rosemonde Kouassi (Fleury FC) nommé pour le titre de joueuse du mois de janvier en D1 féminine française
  • 03/02/2023Cyclisme : 22 compétitions sont au calendrier (12 courses, 4 compétitions de VTT, 2 championnats BMX et 4 compétitions vélo ordinaire)
  • 03/02/2023Tennis : Play-offs Coupe Davis : Ilou Lonfo (Capitaine des Eléphants) : « Ce sera du 50/50. Mais il faut battre son adversaire »

Volleyball-Finales aller (D) du championnat national 2011 : La Stella remporte la finale Aller

Volleyball

Volleyball-Finales aller (D) du championnat national 2011 : La Stella remporte la finale Aller

12 August 2011 0
La Stella remporte la finale Aller

La partie avait pourtant débuté sur une note très serrée. Mais au bout d’un mano à mano les Magnans prennent le jeu en mains pour boucler le premier set (25/22).
Au second set, le Stella occupe rationnellement le terrain. Reprenant toutes les attaques Mimosas et plaçant des lobes astucieux. La stratégie est payante. Le Stella file droit vers les 25 points gagnants, alors que l’Asec reste scotché à 15.
Dans le 3è set décisif, les Vert et Blanc, vêtus de Rouge et Blanc pour l’occasion, affichent leur intention d’en finir avec les Jaune et Noir. La capitaine Diane Danon et ses coéquipières prennent les devants pour ne plus perdre l’avantage. Malgré la réduction de l’écart par l’asec 18/20, le Stella enlève finalement le set 25/19.
Nullement découragées par la défaite de la finale  Aller, Bla Latè Christelle et ses coéquipières promettent de revenir dans la compétition à la manche retour samedi. Dans le camp des Stellistes, les filles préfèrent célébrer leur victoire du moment. « Demain ce sera une autre finale. Nous ne promettons rien, mais nous allons jouer jusqu’au bout », affirme Floriane Amégnanglo.
Alexis KOUAHIO

A lire aussi ...

TOP