Flash Info

  • Il y a 6 heures 5 minFootball-CM 2026 : La FIFA va passer une commande de 700 millions de pièces de maillots auprès de 5 pays africains dont la Côte d'Ivoire
  • Il y a 6 heures 7 minBasket-France : Assemian Moularé signe pour deux ans supplémentaires en faveur de Clermont Vichy en Pro B
  • Il y a 10 heures 54 minJeux paralympiques: Los Angeles propose l'introduction d'une nouvelle discipline, la para-escalade en 2028
  • Il y a 11 heures 5 min Football-International : Edin Terzic quitte son poste d'entraîneur du Borussia Dortmund
  • Il y a 12 heures 17 minHandball-Coupe Nationale 2024 : 30 clubs à l'assaut du graal
  • Il y a 12 heures 31 min El. CAN 2025 : Le coup d'envoi des éliminatoires est prévu pour septembre 2024

Football Ligue des Champions: Lyon revient de nulle part

Football

Football Ligue des Champions: Lyon revient de nulle part

13 December 2007 0
Football Ligue des Champions: Lyon revient de nulle part

Humilié lors de ses deux premières rencontres de Ligue des Champions, Lyon s’est tout de même qualifié pour les 8es de finale en étrillant les Rangers. La suite sera corsée.
L’Inter est passée par là…Mercredi, sur le coup des 23h, Jean-Michel Aulas n’avait guère la mine d’un homme qui vient de voir son rêve s’envoler. Après les débuts calamiteux de son club en Ligue des Champions, le président de l’Olympique Lyonnais avait avoué que jouer la Coupe UEFA serait un pur bonheur, presque son Graal à lui. Après avoir assuré ses arrières, celui-ci peut enfin lâcher la bride, se frotter les yeux et respirer à pleins poumons : l’OL va rester dans la cour des grands. Encore loin d’être achevé, le marathon européen de Lyon a été long, escarpé, mais les Rhodaniens ont finalement su couper la ligne d’arrivée dans le peloton de tête. Une utopie quand on sait que les champions de France avaient enregistré deux défaites lors de leurs deux premières sorties, encaissé six buts en n’en marquant aucun ! En accrochant finalement le wagon des 8es de finale, l’escouade d’Alain Perrin rejoint l’Inter Milan (2006-2007), le Werder Brême (2005-2006), le Bayer Leverkusen et Newcastle (2002-2003) au rang des clubs ayant réussi à se qualifier avec zéro point en deux rencontres inaugurales.
«Lyon peut gagner n’importe où»Après avoir posé le pied en enfer, il y a forcément une bonne rasade d’enthousiasme qui imprègne les paroles des principaux intéressés. Sur le site officiel de l’OL, Aulas ouvre les festivités : «C’est un grand soir pour l’Olympique Lyonnais. Les joueurs ont produit un match fantastique. Depuis quelques mois, les joueurs et le staff ont su passer d’une situation compromise à une autre exceptionnelle, ça nous laisse beaucoup d’espoirs pour la suite. Elle peut aller gagner n’importe où à l’extérieur», avant que l’excellent Karim Benzema lui emboîte le pas : «Les grandes équipes sont toujours là et on a retrouvé en l'OL un grand d’Europe. On fait de nouveau peur, on a un groupe pour faire quelque chose dans cette Ligue des Champions». L’attaquant international tricolore, qui soufflera sa 20e bougie mercredi prochain, croit en lui et en son équipe. La démonstration donnée à Ibrox Park, où les Rangers n’avaient plus perdu depuis onze matches dans la compétition, ne peut lui donner tort. La capacité qu’ont les attaquant lyonnais à se trouver les yeux fermés et de se jouer de la défense adverse a fait apparaître une classe d’écart entre les deux formations. Et ce, même si le scénario aurait pu tourner à la 79e minute, lorsque le malheureux Jean-Claude Darcheville, entré à un quart d’heure de la fin, expédiait un tir à bout portant sur la barre transversale avant d’être expulsé !
Plus mauvaise défense des 16Mais il est écrit que les grands clubs sont toujours là grâce au talent mais aussi à ce petit grain de chance capricieux. Ce dernier s’invitera-t-il seulement le 21 décembre à Nyon, lors du tirage au sort des 8es de finale (19 février-5 mars 2008) que les Lyonnais joueront pour la 5e année consécutive ? Forcément du très lourd sera au programme avec deux clubs anglais (Chelsea, Manchester United), deux espagnols (FC Séville, Real Madrid), deux italiens (Milan AC, Inter Milan) et un portugais (FC Porto). D’ici le retour à la compétition dans deux mois, les piliers que sont Grégory Coupet et Cris seront logiquement revenus aux affaires pour stabiliser un édifice qui apparaît toujours aussi instable sur ses bases arrière. Même si son côté gauche a retrouvé un peu de vie en Ecosse, la défense est toujours le gros point noir et les chiffres ne mentent pas. Avec dix buts encaissés, l’OL dispose tout bonnement de la plus mauvaise défense des 16 derniers clubs engagés (Chelsea est la meilleure avec deux unités au compteur) et devra absolument retrouver son assise s’il veut avoir une chance d’exister dans une compétition qui se jouera désormais en matches aller-retour à élimination directe. Et quand on sait que les Lyonnais ont toujours pris au moins deux buts à Gerland lors de l’actuel exercice...
Source: sport24.com

A lire aussi ...

TOP