Flash Info

  • 31/01/2023Athlétisme : Mo Farah devrait prendre sa retraite à la fin de la saison 2023
  • 31/01/2023Tennis : Novak Djokovic pourra disputer l'US Open 2023
  • 31/01/2023Basketball- BAL 2022-2023 : L'ailier fort sud-soudanais Chudier James Bile rejoint l'Abidjan Basket Club
  • 31/01/2023Football-Transferts : Bayo Vakoun effectue son come-back à Charleroi pour les six prochains mois (Communiqué du club)
  • 31/01/2023Football-International : Absent face à Lille dimanche dernier, Nicolas Pépé est touché au genou
  • 31/01/2023Tennis : Coupe Davis (Groupe II Mondial) : La Côte d'Ivoire affrontera le Maroc les 4 et 5 février prochain sur le court Arthur H du sofitel Hôtel Ivoire

Football - Ligue des champions : Alain Guédou, l’Ivoirien qui fait rêver le Cameroun

Football

Football - Ligue des champions : Alain Guédou, l’Ivoirien qui fait rêver le Cameroun

14 November 2008 0
Alain Guédou, l’Ivoirien qui fait rêver le Cameroun

Aucun club ivoirien n’accédé cette année, comme l’année dernière d’ailleurs, au dernier carré de la Ligue des champions africaine. Pourtant, un ressortissant du pays des Eléphants pourrait bien lever le prestigieux trophée continental dimanche. Il s’agit d’Alain Serges Ouombléon-Guédou, l’entraineur du Cotonsport de Garoua, opposé à Al Ahly.
Loin de sa terre natale, Alain Serges Ouombléon-Guédou est un prophète. Le jeune technicien ivoirien a mis le Cameroun à ses pieds grâce aux exploits réalisés par le Cotonsport cette année en Ligue des champions. Sous sa houlette, la formation camerounaise s’est hissée en finale de la Ligue des champions dont elle a perdu (2-0) la phase aller il y a près de deux semaines au Caire face à l’éternel Al Ahly. Cette défaite concédée chez le cador égyptien n’a pourtant rien enlevé à l’optimisme des Camerounais qui rêvent secrètement de monter sur le toit d’Afrique grâce à la magie de leur mage ivoirien. Mais, qui est cet Alain Ouombléon-Guédou ?
Un parcours tortueux
Agé de 36 ans, Alain est un jeune ivoirien qui a vécu toute sa carrière au centre de formation de Nantes en France. Né à Dimbokro, Alain est arrivé à Nantes à l’âge de 15 ans. Ses amis ont pour nom Christian Karembeu, Claude Makelele. A la Jonelière, le centre de formation du FC Nantes, il côtoie aussi Marcel Desailly, Didier Deschamps et autres Japhet N’Doram. De cette belle génération, l’Ivoirien sera le seul à ne jamais connaitre la joie du professionnalisme. Aussi Alain Guédou est passé à côté d’une carrière internationale quand il a refusé de jouer pour la Côte d’Ivoire quand celle-ci l’a contacté pour disputer le Mondial des 20 ans. Ce que l’intéressé regrette  amèrement aujourd’hui. Par la suite, le natif de Dimbokro a trainé sa bosse sans grande réussite, dans des petites équipes comme Ancenis, Beaucaire ou encore Avranches. Finalement, il raccroche les crampons en 2000, vaincu par une pernicieuse blessure au genou.
Parfait inconnu chez lui
A 28 ans, il passe ses diplômes d’entraineur. Après avoir dirigé des clubs de Division d’honneur, il met le cap sur les pays du Golfe. Il y a encore six mois, Alain Ouombléon-Guédou exerçait comme formateur auprès de l’Académie du Ahly de Djedda en Arabie Saoudite. C’est dans ce pays du Golfe que les dirigeants du Cotonsport de Garoua sont allés le dénicher. Bien leur en a pris. Puisque grâce à la science de l’ancien nantais, leur club se retrouve aujourd’hui en finale de la Ligue des champions. Vingt-huit ans que le Cameroun attendait un tel événement ! Evidemment, l’Eléphant est devenu une idole au pays des Lions Indomptables. Les belles performances réalisées par le Cotonsport ont soudainement braqué les projecteurs sur Alain Guédou.
Des projecteurs qui devraient éclabousser encore plus cet entraineur ivoirien à la trajectoire bien alambiquée si le club phare de Garoua parvenait à terrasser les diables rouges venus du Caire. Inconnu en Côte d’Ivoire, Alain Ouombléon-Guédou n’en a pas moins réalisé un exploit : en effet, il est le deuxième technicien ivoirien, après Zaré Mamadou, à conduire un club en finale de la Ligue des champions. Peut-être aussi, le premier qui permettra au Cameroun de remporter le prestigieux trophée des clubs depuis 28 ans, et le sacre du Canon De Yaoundé en 1980.
Par Abdoul KAPO
 

A lire aussi ...

TOP