Flash Info

  • Il y a 4 heures 3 min Athlétisme : 23es Championnat d'Afrique Sénior : Jessika Gbaï et Koné Maboundou en finale du 200 m
  • Il y a 7 heures 49 min Football-Ligue 2-Dernière journée : ISCA saisit le TAS pour annuler son match à rejouer contre Yamoussoukro FC
  • Il y a 11 heures 44 minAthlétisme-23es Championnat d'Afrique Senior : Le relais masculin ivoirien 4x100 m se bronze à Douala avec un chrono de 39"77 s
  • Il y a 11 heures 44 minFootball-Transferts : Le Mouloudia Club d’Alger ferme la porte à un départ de Mohamed Zoungrana
  • Il y a 11 heures 44 minFootball-Transferts : Jean-Eudes Aholou s’engage avec le promu le SCO Angers
  • 23/06/2024Football-Coupe Nationale 2024 : Le RCA bat l’Asec Mimosas 1-0 et remporte sa première coupe

Football-Abdoulaye Diawara (Paris FC) : : « On ne vit pas de regrets »

Football

Football-Abdoulaye Diawara (Paris FC) : : « On ne vit pas de regrets »

18 April 2013 0
« On ne vit pas de regrets »

Depuis la fin de l’aventure Beveren, Abdoulaye Diawara « Diabis » se faisait discret. Tant sur les aires de jeu que dans les médias. Mais cet été, l’ancien Académicien est revenu dans la lumière après avoir traversé une longue zone d’ombre. Son transfert au Paris FC a ressuscité cet ancien élément de l’Académie Mimosifcom, tombé dans l’oubli après la fin de son histoire avec le KSK Beveren. Diabis ne comprend pas en effet pourquoi il ne s’est pas trouvé un club dans l’élite belge ou ailleurs à la suite de son aventure waesladienne, alors qu’il faisait partie des meilleurs défenseurs de Belgique. L’intéressé n’a rien oublié de la galère vécue: « Après Beveren, j’ai connu des moments difficiles. Je n’ai pas pu trouver un club de bon niveau. Je jouais en 3è division belge. A côté, je donnais un coup de main au directeur technique de l’Académie Guillou de Lier. Les matins, j’étais à l’Académie et les soirs je me rendais à l’entrainement de mon club », révèle l’ex-Académicien à l’hebdomadaire Abidjan Sports.
« Je n’envie personne !»
Promis à un bel avenir, Abdoulaye Diawara n’a finalement eu le parcours auquel il était prédestiné. Le concerné a-t-il le sentiment d’être passé à côté d’une grande carrière comme à pu le connaitre ses camarades Kolo Touré ou Didier Zokora ? « Dans la vie, chacun à son étoile, coupe le défenseur du Paris FC. J’aurai pu bien avoir le même destin qu’eux, mais c’est Dieu qui décide. Ce n’est pas parce qu’ils jouent dans de grands clubs que je vais m’apitoyer sur mon sort. Je suis vraiment heureux pour mes amis, mais je ne les envie pas du tout. Moi, j’ai surtout manqué de chance. J’ai eu de grosses blessures à l’ASEC et à Beveren. Peut-être sans ces blessures… J’ai manqué de chance et aussi fait des mauvais choix à certains moments. Mais on ne peut pas revenir sue le passé. Je préfère retenir les beaux moments que j’ai vécu avec la finale de la Coupe de Belgique et nos matches en Europa League. »
« J’ai besoin d’un dernier challenge »
A la lutte avec le PFC pour le maintien, Abdoulaye Diawara reste dubitatif sur son avenir immédiat. « Je veux tout faire pour que le reste garde sa place en National. J’ai encore un an de contrat ici, mais je n’écarte aucune éventualité. En cas d’une belle opportunité, je demanderai à partir. Dans le cas contraire, je poursuivrai l’aventure avec le PFC. A 32 ans, j’ai vraiment envie d’un nouveau et dernier challenge », explique-t-il.
Par Abdoul Kapo

A lire aussi ...

TOP