Flash Info

  • 20/06/2024 Football-Transferts : Lasso Coulibaly s'engage avec l'AJ Auxerre jusqu'en 2028
  • 20/06/2024 Foobtall-Classement FIFA : La Côte d'Ivoire occupe désormais la 37e place mondial et 4e africain
  • 19/06/2024 JO Paris 2024 : Cheick Sallah Cissé et Marie Josée Ta Lou-Smith porteront le drapeau
  • 19/06/2024JO Paris 2024 : L'État dégage une enveloppe de 450 millions FCFA
  • 19/06/2024Basket-NBA : Detroit limoge Monty Williams, son coach et lui verse 65 millions de dollars
  • 19/06/2024JO Paris 2024-Athlétisme : Double médaillée d'or olympique sur 200m, la Jamaïcaine Elaine Thompson-Herah décide de ne pas défendre son titre

Football- 46e Coupe Nationale- Finale- ASEC-Africa (1-2) : L’Africa à sa 15e Coupe Nationale

Football

Football- 46e Coupe Nationale- Finale- ASEC-Africa (1-2) : L’Africa à sa 15e Coupe Nationale

6 August 2009 0
L’Africa à sa 15e Coupe Nationale

Jeudi au stade Houphouët-Boigny, les pleurs ont changés de camp. La joie ne pouvait e faire autrement. Car contrairement aux paris des bookmakers abidjanais, ce sont plutôt les Aiglons qui ont reçu des mains du Président de la République le 46e trophée de la Coupe Nationale. Et ce grâce à une victoire (1-2) acquise dans les dernières minutes.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />
 
Prévu pour 15h00 la rencontre, protocoles présidentiels exigent, démarre avec une heure de retard. Ce contre-temps ne met pas du plomb dans les pieds des Mimosas. Contrairement aux Aiglons qui en ont sérieusement dans les ailes. L’envol difficile des hommes de Gianni Bortolleto profite à ceux de Gouaméné Maxime qui enflamment la pelouse du stade Félix Houphouët-Boigny, baignée par la fine pluie d’avant le coup d’envoi.
 
La pression est déjà forte dès les premières minutes aux abords de la surface d’Okoua Christian préféré à Koné Tiassé. A la 11e, le longiligne gardien Oyé retarde l’échéance sur la frappe de N’Gossan Antoine. L’attaquant Mimosas a eu le temps d’enrhumer Comara Karamoko avant de décocher son tir. Une action qui harangue les actionnaires qui ont gagné la bataille des tribunes comblées de 17.000 spectateurs.
 
Le coup de génie des enfants de Sol Béni
 
C’est à ce moment que les Aiglons pointent du nez. La frappe de Sanogo Sékou est trop écrasée pour intimider Angban Vincent, sélectionné par Coach Vahid en équipe nationale pour le match amical face à la Tunisie. Mais alors que l’on sent le réveil de l’Africa, l’ASEC plante le premier but sur une action d’école. 24e minute, accélération de Frimpong Yaw. Son centre échoit à N’Gossan qui a la feinte idéale pour servir, sur un plateau d’argent, Mangoua Késsé qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans les filets (1-0). Comme en championnat face à la SOA, Mangoua est encore là pour délivrer les actionnaires qui exultent. Les Mimosas, à la 27e, ont la balle du KO dans les pieds de N’Gossan qui, cette fois, est contré par la belle sortie d’Okoua Christian.
 
Ballottés, les Aiglons s’en remettent à la malice de Blagnon Goué. Mais le plongeon de l’attaquant Vert et Rouge trouve un Paré Lassina, l’arbitre burkinabé de la rencontre, impassible. C’est sur cette petite confusion que la première partie s’achève.
 
L’Africa a du répondant
 
Alors que la messe semblait être dite pour les protégés de Kuyo Téa Narcisse, le retour des vestiaires est plutôt salutaire pour les Oyés. Les actionnaires n’ont pas le temps de reprendre goût à la rencontre que l’Africa  met les pendules à l’heure. 47e, Blagnon Goué envoie un centre ras de terre dans la défense de l’ASEC. Sogodogo Lamine et Okou Zahui pataugent sur la pelouse trempée par la fine pluie. Comara Karamoko en profite pour fusiller Angban Vincent (1-1). Les Mimosas sont cueillis à froid, les Membres Associés retrouvent de la voix. Dès lors, le match n’est plus à sens unique et les deux équipes offrent un derby impressionnant d’énergie, de qualité physique et technique.
 
Du rouge pour calmer les esprits
 
A la 57e, la défense des Aiglons cafouille et met Zagbayou Hugues en pôle position. Le soulier du milieu Mimosas reste carré. Réponse de Blagnon Goué à la 61e. Mais la reprise du meilleur buteur de l’Africa embrasse le ciel du stade Félix Houphouët-Boigny. Une série de belles actions entachées de rouge à la 65e. Sur une altercation entre Yao Kouassi Martial et Comara Karamoko, M. Paré Lassina sévit en brandissant un carton rouge à chacun des turbulents. Le tournant du match n’entame pas la volonté de Frimpong Yaw. Le jeune ghanéen dans ses œuvres,  embarque la défense Vert et Rouge avant de voir son pointu raser le poteau Aiglon.
 
 
Une fin écrite par Dalla
 
Il était écrit que le trophée irait à l’Africa. Coulibay Dalla en avait donné les premiers signes à la 81e. A ce moment de la partie, la frappe de Dalla passait quelque peu au dessus de la barre d’Angban Vincent. Le milieu de terrain rectifie le tir à la 90e. Après un beau travail de sape, sa frappe est cette fois limpide de précision. Sur ce but, Angban Vincent ne peut esquisser un pas. Les Membres Associés, eux, retrouvent leur pas de danse. Des pas qui conduisent inexorablement l’Africa vers son 15e sacre en Coupe Nationale. Plus qu’une longueur de l’ASEC qui passe à côté d’un troisième trophée consécutif, le 17e de son histoire.
 
Par Patrick GUITEY
 
 
La feuille de match
 
ASEC
1 Angban Vincent- 3 Okou Zahui Stéphane, 4 Kadio Didier Boris, 6 Sogodogo Lamine (cap) - 8 Kouakou N’Doua Patrick, 10 N’Gossan Antoine, 11 Frimpong Yaw, 13 Zagbayou Hugues, 18 Yao Kouassi Martial- 12 Mangoua Késsé, 14 Ifeanyi Chibuike
 
Remplaçants
16 Yeboah Daniel- 2 Wawa Serge, 5 Ouattara Boliguibia, 7 Koné Bakary, 9 Dion Sédé Marc, 15 Sekyere Matk, 17 Plange Nii Adamah
 
Entraîneur : Gouaméné Maxime
 
 
Africa
16 Okoua Christian- 2 Comara Karamoko, 3 Banh Ben Adama, 4 Youan Bi Gaman, 5 N’Goran Kouassi Nicaise, 6 Tayoro Adou Peter (cap)- 10 Sery Jean Michael, 11 Blagnon Goué, 13 Coulibaly Dalla, 17 Kouyaté Idrissa, 18 Sanogo Sékou
 
Remplaçants
1 Koné Tiassé- 7 Djedjed Landry, 8 Adejumobi Adeyinka, 9 Kouassi Kouamé, 12 N’Gouan Konan Rufin, 14 Gnahoua Lébé, 15 Koné Lakou Alain
 
Entraîneur : Gianni Bortoleto
 
 
Arbitre : Paré Lassina
1er Assistant : Paré Losséni
2e Assistant : Diaby Abdoulaye
4e arbitre : N’Dri Kouamé
 
Affluence : 17.000 spectateurs
 
 
Remplacement
 
ASEC
77e-  14 Infeanyi Chibuike (out), 7 Koné Bakary (in)
82e- 12 Mangoua Késsé (out), 9 Dion Sédé Marc (in)
         10 N’Gossan Antoine (out), 17 Plange Nii Adamah
 
Africa
54e Sery Jean Michael (out), 14 Gnahoua Lébé (entre)
60e- 4 Youan Bi Gaman (out), 15 Koné Lakou Alain (in)
90e- 11 Blagnon Goué (out), 8 Adejumobi Adeyinka
 
Carton Jaune
 
ASEC
64e 14 Infeanyi Chibuike
 
Africa
27e 11Blagnon Goué
50e 5 N’Goran Kouassi Nicaise
70e 14 Gnahoua Lébé
81e 18 Sanogo Sékou
 
Carton Rouge
 
ASEC
65e 18 Yao Kaoussia Martial
 
Africa
65e  2 Comara Karamoko
 

A lire aussi ...

TOP