can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 27/02/2024Football-Afrique : L'arbitre marocain, Redouane Jiyed est suspendu à vie par la CAF pour avoir refusé d'arbitrer la petite finale de la CAN 2023 (Presse marocaine)
  • 27/02/2024Football-Eléphants : Emerse Faé ferme la porte à Tiémoué Bakayoko
  • 27/02/2024Football-Distinction : Sébastien Haller est nominé pour le prix Laureus World du Come-back de l'année
  • 27/02/2024Football-13e Jeux Africains : Natacha Akissi Konan, seule arbitre ivoirienne sélectionnée
  • 26/02/2024JO Paris 2024-Taekwondo : Après Cissé Cheick Sallah et Ruth Gbagbi, Astan Bathily a validé son billet pour la compétition
  • 26/02/2024 Football-Ligue 1 : 25 buts ont été marquées en 7 matches pour la reprise du championnat le week-end écoulé

CAN 2023 : Volontaires/Bénévoles, la ligne de démarcation

Football
CAN

CAN 2023 : Volontaires/Bénévoles, la ligne de démarcation

30 November 2023 0

A 43 jours du début de la CAN 2023, la ligne de démarcation entre les volontaires et les bénévoles a été tracée par les représentants des deux concepts tout aussi importants que différents. C'était lors du deuxième point de presse hebdomadaire du Comité d'Organisation de la CAN de l'Hospitalité.

Des chiffres et des précisions. Deux vocables qui furent finalement le creuset de l'exposé de Messieurs Oumar Sacko, Chef de département Volontaire du COCAN 2023 et M. Mamadou Touré, Directeur général de l’office du service civique national.

M. Sacko, premier intervenant, a précisé que 10.000 volontaires étaient espérés pour aider les 11 commissions dont 9 techniques, à assumer les tâches qui leurs sont dévolus avant, pendant et après la CAN 2023. Et si ce nombre semble important, c'est aussi parce qu'il renferme 2500 stadiers qui seront déployés dans les 6 stades de la compétition.

Par ailleurs, un volontaire ne peut être confondu à un bénévole. Car, le volontaire sous la responsabilité du COCAN 2023 au regard du cahier de charge de la CAF, sera présent sur les sites de l'organisation et des compétitions pour aider les organisateurs et orienter les spectateurs.

Tout le contraire du bénévole. Car selon M. amadou Touré, Directeur général de l’office du service civique national, il est question d'un service civique à temps partiel et qui ne donne droit à aucun salaire. « Aucun bénévole ne recevra de salaire », a-t-il précisé. Même si les "élus" en ont déjà conscience. « Ce que nous prenons en charge, ce sont des tee-shirts, des chasubles, un kit alimentaire, une formation et une visibilité », a-t-il insisté.  Puisque « le bénévolat est une activité non rétribuée et librement choisie qui s'exerce en général au sein d'une institution sans but lucratif ».

Ils seront 20.000 retirés des 43.643 inscris en deux semaines d'opération. Un engouement qui va au-delà des individus puisqu'il concerne également des associations, a souligné M. Touré, qui intervenait au nom du Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l'Insertion Professionnelle et du Service Civique. Leur mission, aider à l’assainissement des villes hôtes, à leur embellissement et servir de relais de sensibilisation de la jeunesse sur les actuels fléaux. Toutes ces activités se feront en dehors du périmètre immédiat de l’organisation officielle et des compétitions.

Deux interventions de Messieurs Oumar Sacko et Mamadou Touré, qui ont fini de dissiper les amalgames et les antagonismes. Puisque les deux concepts trouvent un point de synergie : Œuvrer par un engagement gracieux et patriotique en vue de la réussite de la CAN 2023 en Côte d’Ivoire.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP