can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • Il y a 48 min 11 secFootball-Deuil : Abdoulaye Diawara "Diabis", ex-académicien de l'ASEC, est décédé dans la nuit du 15 avril 2024 à l'âge de 43 ans
  • Il y a 48 min 12 sec Tournoi Maurice Revello : La Côte d'Ivoire dans le groupe A aux côtés de la France, le Mexique, la Corée du Sud et l'Arabie Saoudite
  • Il y a 53 min 1 secVolley-Ligue 1 Plastica-1ère journée retour (Hommes) : ASUAO-AZUR (3 sets 1) - AS Police-ES Tafiré (3 sets 0) - CESCA-Grand Lahou (3 sets 0)
  • Il y a 56 min 25 secVolley-Ligue 1 Plastica-1ère journée retour (Dames) : Stella-ES Tafiré (3 sets 0) - ASEC-CESCA (3 sets 0) - CO Descartes-AS INJS (4 sets 1)
  • Il y a 1 heure 1 minFootball-International : La 50è édition du Tournoi Maurice Revello est prévue du 3 au 16 juin 2024 en France
  • Il y a 1 heure 4 minFootball-Côte d'Ivoire : La FIF organise la première édition du tournoi des sponsors du 4 au 11 mai 2024

CAF LdC-5è journée-Aka Essis : « Surfer sur la réussite des Eléphants »

Football
CAF LDC

CAF LdC-5è journée-Aka Essis : « Surfer sur la réussite des Eléphants »

22 February 2024 0

Rester dans la dynamique de la victoire des Eléphants lors de la CAN 2023, Aka Essis l’espère au terme du duel avec le SC Simba de Tanzanie.

La Côte d’Ivoire est sur un petit nuage. L’organisation réussie de la CAN 2023 et la troisième étoile glanée par les Eléphants en sont la raison essentielle. L’ASEC Mimosas, seule formation ivoirienne encore engagée en CAF Ligue des Champions entend préserver cette embellie. Aka Essis Baudelaire est sur la même longueur d’onde que les nombreux actionnaires. Même si la barre, semble bien haut.

« L'équipe nationale a mis la barre haut, on va surfer sur cette troisième étoile pour hisser encore plus le drapeau ivoirien. En tout cas le succès des Éléphants nous donne encore plus de détermination », a corroboré le capitaine de l’équipe de l’ASEC Mimosas.

Pour demeurer sur cette vague, il faudra vaincre le Simba, seule formation dans le groupe B à n’avoir pas encore concédé de défaite face à l’ASEC. Un succès qui aurait trois probables conséquences. Rester invaincu, valider le statut de leader avant le terme de la manche de poules et…permettre au WAC (3 points), club marocain, de reprendre la place de dauphin de l’ASEC en cas de victoire sur le Jwaneng Galaxy.

La troisième raison qui pourrait être un merveilleux retour de l’ascenseur au Maroc dont la victoire sur la Zambie lors de la CAN 2023 a remis la Côte d’Ivoire en scelle, n’est pas tant l’objectif premier d’Aka Essis. Quoique… « Nous sommes qualifiés, mais nous cherchons la première place. Si cela peut arranger le Wydad (WAC) tant mieux. Mais nous sommes dans notre logique de vouloir gagner ce match pour nous-même », a-t-il précisé.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP