can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 26/02/2024JO Paris 2024-Taekwondo : Après Cissé Cheick Sallah et Ruth Gbagbi, Astan Bathily a validé son billet pour la compétition
  • 26/02/2024 Football-Ligue 1 : 25 buts ont été marquées en 7 matches pour la reprise du championnat le week-end écoulé
  • 26/02/2024 Autres Sports : OISSU : Adjé Silas Metch, le ministre délégué des sports et du cadre de vie a donné le coup d'envoi de la nouvelle saison à Dabou, le samedi 24 février
  • 26/02/2024Athlétisme : Cheickna Traoré s'est imposé sur les 60 et 200 au indoor Championships à Ohio
  • 26/02/2024 Football-International : Ibrahim Sangaré et Wily Boly sont blessés, la durée de leur absence n'est pas connue (Nuno Espirito Santo)
  • 26/02/2024Handball : IHF Trophy zone 3 : La Côte d'Ivoire s'est inclinée en finale face au Ghana (32-28)

Le FC USDI FC rêve grand

Football
Côte d'Ivoire

Le FC USDI FC rêve grand

19 September 2023 0

L'USDI FC ! Entendez Union Sportive de la Diaspora Football Club. Ce nom n'est peut-être pas évocateur dans l'imagerie populaire. Mais dans le microcosme du football ivoirien, c'est un centre de formation qui monte en puissance.

Née en 2021, l'Union Sportive de la Diaspora (FC USDI) est la forme matérielle que trois jeunes ivoiriens ont bien voulu donner à leur passion pour le football. Il s'agit de Junior Kouassi, Président et co-fondateur et Abdoul Koné, le vice-président et co-fondateur ainsi que le coach Pacôme Kaplé,un associé dans le projet.

 L'identité nominale du centre à savoir « Union Sportive de la Diaspora » s'explique fort bien. En effet « l'idée de la création de ce centre a été portée par le président et co-fondateur qui vit en Autriche et le vice-président et co-fondateur qui lui est établi aux États-Unis. Deux hommes de la Diaspora donc », a précisé Junior Kouassi, Président et co-fondateur du FC USDI. Et d'ajouter « Et à terme, nous souhaiterions travailler main dans la main avec tous les Ivoiriens de la Diaspora qui voudraient s'associer au projet. »

Basé à Yamoussoukro, la terre natale de feu Félix Houphouët-Boigny et capitale politique de la Côte d’Ivoire, le FC USDI répondait à sa création à un besoin. Celui d'offrir continuellement des opportunités d'identifier et de maximiser les talents chez les jeunes à travers la formation et de leur donner une chance de faire carrière par un parcours non académique.

L'USDI, creuset d'un florilège de talents

Avec dans son escarcelle une vingtaine de pensionnaires dont l'âge varie entre 18 et 24 ans, ce centre peut se targuer de disposer de génies. Venus de divers horizons, les talents bruts sont polis par le coach Pacôme Kaplé avec son staff, aidé par le Secrétaire Général et psychologue du centre Constant Edoukou. Cela, afin de sortir des perles rares qui illumineront le football ivoirien et mondial dans quelques années. Et en deux ans, certains comme l'ailier droit Sérémé Issouf, Drabo Moussa, Jean-François N’Guessan, Anderson Béni, Bamba Djakaridja, Fofana Cheick, David Allagba ont commencé à briller de leur plus bel éclat. Des grands espoirs auxquels le centre tient énormément en vue d'atteindre ses objectifs.

Les grands en raffolent

En deux ans d'existence et encore au stade de centre de formation, la notoriété et la qualité du travail abattu par le FC USDI sont reconnus dans le milieu du football ivoirien. Car plusieurs requins de la Ligue 1 en raffolent pour des rencontres amicales. Certaines équipes ont déjà disputé des matchs amicaux contre le jeune pouce des centres de formation en Côte-d'Ivoire. L'Asec Mimosas, l'Afad du Plateau et récemment le stade d'Abidjan ont joué le FC USDI dans le cadre de leurs matchs de préparation du nouvel exercice. Et ces mastodontes du sport roi en Côte-d'Ivoire reconnaissent l'énorme potentiel dont dispose le FC USDI « qui est un parfait » Sparring Partner pour faire les meilleurs ajustements avant l'entame de la saison. Pour sa part, le FC USDI ne fait qu'engranger de l'expérience avec ces gros bras du football ivoirien.

Le petit poucet qui croque les grands

Ces dernières semaines, le FC USDI qui affûte ses armes pour le championnat de District s'est frotté à de grosses machines. Tombée sur le fil (2-1) devant l'Asec (B), l'USDI s'offre un succulent (2-2) face à l'AFAD avant de s'incliner sur le fil à deux reprises (2-1) et (1-0). Pour son ultime rencontre amicale disputée le vendredi 15 septembre dernier au complexe sportif de Yopougon, l'USDI s'est offert le Stade d'Abidjan (2-0) avec Sérémé Issouf élu homme du match. Revigorés par ce succès et surtout conscients de leur potentiel, les poulains du coach Pacôme KAPLE rêvent de croquer d'autres grands et démarrer leur championnat avec le plein de confiance.

« La Ligue 2 dans 5 ans »

« Nous savons que le père fondateur feu Félix Houphouët-Boigny est un grand passionné de sport. Ainsi, nous rêvons de hisser haut Yamoussoukro pour le rendre fier de là où il est ». C'est en ces termes que le coach Pacôme Kaplé, définit le premier challenge du FC USDI. Un rêve partagé par le président et co-fondateur Junior Kouassi qui lui évoque les ambitions à moyen et long terme. « Dans 5 ans, nous espérons au moins disputer la Ligue 2. Et sur le long terme, nous visons le top 5 dans la ligue 1 ivoirienne avant les joutes continentales et mondiales de club », nous confie-t-il.

De gros challenges à leur portée et réalisables selon Constant Edoukou. « Nous y croyons fermement. Nous avons confiance en notre effectif truffé de talents. Nous allons continuer le travail humblement et aller étape par étape », a fait savoir le Secrétaire Général et psychologue du FC USDI.

L'Union Sportive de la Diaspora ! Un nom avec lequel, il faut compter dorénavant. Il donne rendez-vous très vite pour les débats dans le championnat de district si administrativement les choses bougent dans le bon sens. En tout cas, sur le rectangle l'USDI s'impose et s'affirme...

Lebéni KOFFI

A lire aussi ...

TOP