can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 16/04/2024 Handball : Le Red Star et Abidjan HBC ont rallié Oran pour disputer la 40e édition de la Coupe d'Afrique des Clubs vainqueurs de Coupe prévue du 18 au 27 avril
  • 16/04/2024Football-Deuil : Abdoulaye Diawara "Diabis", ex-académicien de l'ASEC, est décédé dans la nuit du 15 avril 2024 à l'âge de 43 ans
  • 16/04/2024 Tournoi Maurice Revello : La Côte d'Ivoire dans le groupe A aux côtés de la France, le Mexique, la Corée du Sud et l'Arabie Saoudite
  • 16/04/2024Volley-Ligue 1 Plastica-1ère journée retour (Hommes) : ASUAO-AZUR (3 sets 1) - AS Police-ES Tafiré (3 sets 0) - CESCA-Grand Lahou (3 sets 0)
  • 16/04/2024Volley-Ligue 1 Plastica-1ère journée retour (Dames) : Stella-ES Tafiré (3 sets 0) - ASEC-CESCA (3 sets 0) - CO Descartes-AS INJS (4 sets 1)
  • 16/04/2024Football-International : La 50è édition du Tournoi Maurice Revello est prévue du 3 au 16 juin 2024 en France

F1-Essais hivernaux : RedBull marque son territoire à Bahrein 

Auto-Moto

F1-Essais hivernaux : RedBull marque son territoire à Bahrein 

21 February 2024 0

L'assommoir. Un chrono posé le matin tout en haut de la feuille de temps pour Max Verstappen avec une bonne demi-seconde d'avance sur le peloton. Un chrono posé tout en haut de la feuille de temps l'après-midi par le Néerlandais mais cette fois avec 1'140 d'avance sur la Mclaren de Lando Norris. Red Bull a frappé fort en ce premier jour d'essais hivernaux à Bahreïn.

On le sait tous, les chronos lors des essais hivernaux doivent être interprétés avec prudence. Parce que personne ne sait la quantité d'essence embarquée, ni parfois les gommes utilisées, ni la volonté des ingénieurs de demander à leur pilote de pousser leur monoplace dans les tours ou pas.

Mais comment ne pas voir dans cette démonstration d'aisance une démonstration de force. Avec une RB20 totalement repensée, Red Bull donne d'emblée la sensation d'avoir compris qu'avec des entrées d'airs minimisées on peut faire fonctionner une F1. De quoi donner des sueurs froides à la concurrence. Surtout en voyant Pierre Waché, le directeur technique de Red Bull, souriant. Tout comme Max Verstappen, d'humeur joyeuse.

Si les Ferrari ont fait preuve de constance et de consistance, chez Mercedes un souci moteur est venu gâcher une partie de la matinée de George Russell qui aura pu l'après-midi compenser en partie son manque de roulage matinal. Avec à la clef un chrono en 1'34''109 à 2''765 tout de même du temps de référence du jour. Mais avec moins de datas à analyser que chez Red Bull vu les tours perdus avant déjeuner.

Si huit équipes avaient choisi de partager le temps de roulage entre leurs deux pilotes (4 heures chacun), chez Red Bull et Mercedes on a laissé Sergio Perez et Lewis Hamilton en stand-by. Jeudi, ce sont eux qui cumuleront les kilomètres.

Pour le reste, les McLaren et Aston Martin ont semblé répondre présent en performance pure, et Daniel Ricciardo avec le Racing Bulls s'est lui offert un bain de confiance en partant à la chasse au chrono. Il termine la journée 4e avec un 1'32''599 prometteur.

Chez Alpine, après avoir navigué loin derrière avec une A524 totalement nouvelle et qui va nécessiter des tours et des tours pour livrer des informations exploitables pour les ingénieurs maison, la journée s'est achevée par une belle série de tours rapides signés Pierre Gasly. Le voilà 5e aux temps cumulés à 1'461 du Hollandais volant.

Le 16e chrono d'Esteban Ocon (1'34''677) réalisé le matin reste peu interprétable, les chronos de l'après-midi ayant été bien plus convaincants, surtout en fin de session au coucher du soleil.

 

TOP