can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 27/02/2024Football-Afrique : L'arbitre marocain, Redouane Jiyed est suspendu à vie par la CAF pour avoir refusé d'arbitrer la petite finale de la CAN 2023 (Presse marocaine)
  • 27/02/2024Football-Eléphants : Emerse Faé ferme la porte à Tiémoué Bakayoko
  • 27/02/2024Football-Distinction : Sébastien Haller est nominé pour le prix Laureus World du Come-back de l'année
  • 27/02/2024Football-13e Jeux Africains : Natacha Akissi Konan, seule arbitre ivoirienne sélectionnée
  • 26/02/2024JO Paris 2024-Taekwondo : Après Cissé Cheick Sallah et Ruth Gbagbi, Astan Bathily a validé son billet pour la compétition
  • 26/02/2024 Football-Ligue 1 : 25 buts ont été marquées en 7 matches pour la reprise du championnat le week-end écoulé

Belgique/ D3 : Le ROCCM et ses Académiciens crachent du feu

Autres Sports

Belgique/ D3 : Le ROCCM et ses Académiciens crachent du feu

15 February 2007 0
Belgique/ D3 :  Le ROCCM et ses Académiciens crachent du feu

Après une dernière saison frustrante où il a raté de peu l’accession en Division 2, le Royal Club Charleroi Marchienne (ROCCM) réalise cette année un parcours de champion. Installé en haut de l’affiche depuis l’ouverture de la saison, le club belge de Division 3 et ses nombreux Académiciens ivoiriens font feu de tout bois.
Le ROCCM ne veut plus vivre dans l’ombre de son aîné de Jupiler League RS Charleroi. Le petit club royal de Charleroi a retrouvé de l’ambition et de l’appétit depuis trois ans maintenant et l’arrivée à la tête du club de M. Aziz Alibhai et Julie Taddei.
La saison dernière, les Blanc et Noir n’ont ainsi manqué que d’un poil prêt l’accession en D2 ne tombant qu’à l’ultime journée de leur championnat. Nullement atteinte par ce terrible coup du sort, l’équipe entraînée par Dany Ost a repris du poil de la bête et réalise un exercice particulièrement impeccable cette saison. Champion de la phase aller du championnat de D3, le ROCCM caracole toujours en tête du classement. Avec 41 points, il mène le bal et trace à coups d’exploits retentissants le chemin menant au palier supérieur.
Apprécié pour la qualité de son jeu, le ROCCM doit ses beaux résultats à son organisation revue et corrigée par l’expérimentée Julie Taddei et à l’apport des ex- Académiciens ivoiriens.
                         Mafitini, mère poule
Les talentueux pensionnaires de l’Academie Jean- Marc Guillou aujourd’hui devenue Ivoire Académie, constituent un important et riche vivier pour les Dogues. Dans l’équipe actuelle, on dénombre sept talents ivoiriens dont Pehé Georcelin « Joss » et Monney Arnaud issus de la promotion des Kolo Touré, Aruna Dindane, Didier Zokora et autres Baky Koné.
Faisant figure de grands frères, Joss et Monney qui ont notamment été super champion d’Afrique avec l’Asec Mimosas, apportent leur expérience et tout leur savoir faire à l’équipe et sont d’un apport exceptionnel à leurs jeunes « frères » qui noircissent chaque année les rangs du club.
En plus, Bolou Paterne, Abel Yao, Niangbo Nassa, Banga Charles peuvent compter sur la bienveillance et les conseils de Julie Taddei. Appelée Mafitini par les Académiciens, l’ex- épouse de Guillou dirige aujourd’hui avec beaucoup de maestria le ROCCM. Passionnée de football, sa grande connaissance du milieu apporte incontestablement une valeur ajoutée aux Blanc et Noir qui ne rêvent que d’accession.
Parlant d’accession, un joueur du ROCCM a déjà ravalé deux escaliers pour se retrouver dans l’élite : Mohamed N’Diaye. Ancien défenseur du ROCCM, le jeune espoir ivoirien s’est engagé durant le mercato hivernal en faveur de la Gantoise en Jupiler League.
Si les Dogues peuvent légitimement se réjouir de la réussite de leur ex- défenseur, ils courent dans le même temps le risque de se voir piller de leurs perles ivoiriennes. Désormais sortis de l’anonymat grâce à leurs nombreux coups d’éclats, les Académiciens du ROCCM attisent de plus en plus l’intérêt des grands clubs de l’élite.
Mais les Dogues, plus proches que jamais de la D2, pourront toujours se rabattre sur le très productif Ivoire Académie d’Abidjan pour compenser les éventuels départs.
Abdoul Kapo  

A lire aussi ...

TOP