can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 27/02/2024Football-Afrique : L'arbitre marocain, Redouane Jiyed est suspendu à vie par la CAF pour avoir refusé d'arbitrer la petite finale de la CAN 2023 (Presse marocaine)
  • 27/02/2024Football-Eléphants : Emerse Faé ferme la porte à Tiémoué Bakayoko
  • 27/02/2024Football-Distinction : Sébastien Haller est nominé pour le prix Laureus World du Come-back de l'année
  • 27/02/2024Football-13e Jeux Africains : Natacha Akissi Konan, seule arbitre ivoirienne sélectionnée
  • 26/02/2024JO Paris 2024-Taekwondo : Après Cissé Cheick Sallah et Ruth Gbagbi, Astan Bathily a validé son billet pour la compétition
  • 26/02/2024 Football-Ligue 1 : 25 buts ont été marquées en 7 matches pour la reprise du championnat le week-end écoulé

Basket/ Mondial junior féminin 2007 : La Côte d’ivoire prend la raclée de la journée

MONDIAL

Basket/ Mondial junior féminin 2007 : La Côte d’ivoire prend la raclée de la journée

27 July 2007 0
Basket/ Mondial junior féminin 2007 : La Côte d’ivoire prend la raclée de la journée

La Côte d’Ivoire dans sa première opposition n’a pas fait le lourd face aux Etats Unis, elle s’incline sur le score de 25 à 95.
Arrivé sur la pointe des pieds les représentantes ivoiriennes ont semblés  avoir les jambes lourdes face aux géantes américaines comme Allysan Thomas, Krystal  Thomasque Dès l’entame de la rencontre les ivoiriennes essaient de circuler la balle, ce qui leur donne l’illusion de faire front aux américaines, Kouyaté Kani réussit  deux premiers paniers pour revenir au score, puis Kolga Assetou essaie de rester au contact par un tir à mi distance et un lancer franc réussit sur 2.
Mais très vite la machine américaine se met en marche, avec une taille moyenne de 1, 85 et un poids moyen de 80 kilos (pour des juniors !) Maya Moore et ses coéquipières dominent les ivoiriennes dans tous les compartiments du jeu. Les ivoiriennes seront scotchées à leur 3 points durant tout le premier quart temps pendant que les américaines continueront de dérouler leur jeu fait d’adresse et de jeu intérieur. Le match est si facile que les remplacements se font par 5 du côté américain.
Les ivoiriennes réussiront deux autres paniers par Kolga Maimounatou (3 points) et Kouyaté Kani (2 points) .Score à la mi temps 51 à 10
La seconde période sera à l’image de la première, les américaines feront la course en tête et vont creuser davantage l’écart avec un score de 73 à 18. Kouyaté Kani et ses coéquipières réussiront quand même à inscrire plus de points dans ce quart temps (8 points) que pendant la première mi-temps.
Impuissante face à l’ouragan américain, le coach Patricia Lorougnon n’avait plus qu’une seule consigne : ne pas être ridicule et encaisser moins de 100 points. Ce « défi » sera relevé car les filles seront battues au final sur le score de 95 à 25.
Au-delà la puissance avérée des américaines avec 6 joueuses à plus de 1,91m, il est dommage de constater que la Côte d’Ivoire vient de réaliser tristement le record de la journée soit 70 points d’écart.  Toutefois, tout n’est pas encore perdu ;  elle devra se surpasser, vendredi sous le coup de 18 h 15 GMT,  pour vaincre  la Lituanie, l’équipe la moins forte des trois.
En premier match de la poule B, la Chine par sa vivacité a pris le meilleur sur La Lituanie. Le Mali l’autre représentante de l’Afrique a été moins ridicule face à la Suède malgré qu’elle ait perdu 90 à 70.
Les Maliennes ont pêché sur le plan tactique et au niveau de l’adresse face à des  Suédoises qui ont déroulé un basket d’école.
Le match de la journée fut l’opposition entre le pays hôte, la Slovaquie, et la Corée du sud. Bien qu’elle soit sur ses installations les slovaques ont dû puiser dans leurs dernières ressources pour venir à bout des sud-coréennes, très combatives et bonnes techniquement.
 
Propos des entraîneurs
Bruno DOUG (Coach USA)« La sélection ivoirienne est agressive »
C’est vrai que cette large victoire nous donne la casquette de favori de la poule B et de la compétition, mais rien n’est encore sûr. Il faut voir la suite de la compétition pour entrer en possession d’indications sur nos possibilités. C’est vrai que la sélection ivoirienne est petite athlétiquement, mais elle a donné du fil à retordre à mes filles car elle a été assez agressive malgré son handicap athlétique.
Patricia Lorougnon (Coach de Côte d’Ivoire)« On n’a pas été ridicule »
On n’a pas été ridicule, on ne faisait pas le poids au niveau de la taille et du gabarit. Les filles ont plus ou moins respecté les consignes mais dans les deux premiers quarts temps il y a  eu trop de précipitation dans les shoots, trop de maladresses. 70 points c’est beaucoup, mais  c’est la taille , c’est le gabarit c’est le temps d’entraînement.  On est rentré qu’aujourd’hui à 2H00 du matin et on s’est réveillé à 9 h pour un entraînement de 50 mn dans une autre salle…et donc voilà, c’est le résultat !
 
SP depuis Bratislava 

A lire aussi ...

TOP