can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 27/02/2024Football-Afrique : L'arbitre marocain, Redouane Jiyed est suspendu à vie par la CAF pour avoir refusé d'arbitrer la petite finale de la CAN 2023 (Presse marocaine)
  • 27/02/2024Football-Eléphants : Emerse Faé ferme la porte à Tiémoué Bakayoko
  • 27/02/2024Football-Distinction : Sébastien Haller est nominé pour le prix Laureus World du Come-back de l'année
  • 27/02/2024Football-13e Jeux Africains : Natacha Akissi Konan, seule arbitre ivoirienne sélectionnée
  • 26/02/2024JO Paris 2024-Taekwondo : Après Cissé Cheick Sallah et Ruth Gbagbi, Astan Bathily a validé son billet pour la compétition
  • 26/02/2024 Football-Ligue 1 : 25 buts ont été marquées en 7 matches pour la reprise du championnat le week-end écoulé

Basket/ Mondial féminin junior 2007 : Bilan sans gloire pour la tour ivoire

MONDIAL

Basket/ Mondial féminin junior 2007 : Bilan sans gloire pour la tour ivoire

6 August 2007 0
Basket/ Mondial féminin junior 2007 :  Bilan sans gloire pour la tour ivoire

5 matchs 5 défaites. Tel est le bilan comptable des premiers de la Côte d'Ivoire à un mondial fut-il celui des juniors dames. Les protégés de Patricia Lorougnon, manager principal des Eléphanteaux,  n'auront pas réussi, lors de leur dernière rencontre face aux voisines Maliennes, à engranger une victoire qui aurait gardé l"honneur sauf en terre slovaque, où se déroule la compétition.
Mardi, dernier sur le coup de 11H30 GMT, la Côte d’Ivoire qui s'est inclinée lors des rencontres des matchs classés a encore baissé le pavillon sur le score de 63-62, devient lanterne rouge de Bratislava 2007.
Et pourtant, malgré l'enchaînement des défaites, la délégation ivoirienne croyait à un sursaut d'orgueil des Eléphanteaux dont les défenses semblaient bien affûtées pour claquer les becs des géantes Aiglonnes maliennes. Hélas, le miracle attendu fut gelé par le froid propre aux pays de l'Europe de l'est.
Si le score serré (9-7) en faveur du Mali donnait l'espoir d'une rencontre disputée, les autres étapes de la partie feront déchanter l'envie des Ivoiriennes. Car  à partir du second quart temps, et grâce à Fanta Touré  et Fatoumata Bagayogo en meilleure réussite, les Aiglonnes déploient leurs ailes pour convoler en de justes noces avec un succès programmé. Kouyaté Kani, et Kolga Assetou, sont trop frêles pour bouger l'athlétique et hermétique défense du Mali qui s'éloigne à la mi-temps sur le score de 31-11.
Lorsque le buser final intervient, si la joie est aux côtés des Maliennes, le soulagement est ivoirien, car l'on vient de mettre un terme au calvaire qui n'avait que trop duré. C'est donc les bras chargés de rien que les Eléphanteaux reviendront en Côte d'Ivoire.
Une première coupe du monde au goût amer qui est le résultat d'une préparation hâtive semée d'altercations à peine voilées entre le ministère de tutelle et la Fédération Ivoirienne de Basket-ball (FIBB) qui avait même menacé de ne pas prendre part à Bratislava 2007, selon des sources proches de la direction de la FIBB. L'arrivée au pas de course en Slovaquie moins de 24h avant le début de son premier match face aux USA sans avoir participé à la réunion technique est une preuve troublante du  manque d’organisation du camp ivoirien.
Hormis ses paramètres administratifs, la Côte d'Ivoire avait-elle une chance de faire mieux ? La direction technique disposait des filles au talent certain nous oblige à répondre par la négative. Car si les managers des sélections nationales présentes à Bratislava exercent depuis des lustres à la tête de clubs locaux fanions de leur pays, ça n'a pas été le cas pour la Côte d'Ivoire, qui avait pour coach principal, Patricia Lorougnon, ancienne gloire du basket féminin ivoirien.Ce résultat de la Côte d’Ivoire n’est donc pas surprenant. Espérons que la fédération tirera les leçons de cette aventure pour améliorer nos résultats futurs au niveau international.
P.G

A lire aussi ...

TOP