can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 27/02/2024Football-Afrique : L'arbitre marocain, Redouane Jiyed est suspendu à vie par la CAF pour avoir refusé d'arbitrer la petite finale de la CAN 2023 (Presse marocaine)
  • 27/02/2024Football-Eléphants : Emerse Faé ferme la porte à Tiémoué Bakayoko
  • 27/02/2024Football-Distinction : Sébastien Haller est nominé pour le prix Laureus World du Come-back de l'année
  • 27/02/2024Football-13e Jeux Africains : Natacha Akissi Konan, seule arbitre ivoirienne sélectionnée
  • 26/02/2024JO Paris 2024-Taekwondo : Après Cissé Cheick Sallah et Ruth Gbagbi, Astan Bathily a validé son billet pour la compétition
  • 26/02/2024 Football-Ligue 1 : 25 buts ont été marquées en 7 matches pour la reprise du championnat le week-end écoulé

CAN et mondial 2010-CI-Madagascar : Le Modaf dénonce les dispositions de le FIF

MONDIAL
CAN

CAN et mondial 2010-CI-Madagascar : Le Modaf dénonce les dispositions de le FIF

10 October 2008 0
Le Modaf dénonce les dispositions de le FIF

Le Mouvement pour le Départ d’Anouma de la Fédération Ivoirienne de Football (MODAF), s’est insurgé contre la décision de la FIF de faire jouer le match Côte d’Ivoire-Madagascar, comptant pour la 6è journée des éliminatoires de la CAN et le mondial 2010, à «huis-clos».
Dans une déclaration pondue il a peu, le Président du Modaf, dénonce ce qu’il appelle «la mascarade des dirigeants de la FIF». Selon Olivier Lallié, le président Jacques Anouma et ses collaborateurs ont pris sur eux de faire jouer le match entre ivoiriens et malgaches, sans les supporters des Pachydermes, qui ont hâte de soutenir leur équipe. «Ce n’est ni la CAF, ni la FIFA qui a demandé de faire jouer le match à huis clos. Puisse que le pays n’est pas dans une situation de crise et les supporters ivoiriens ne sont frappés par une quelconque sanction des instances suprêmes du football. Quand on parle de match à guichet fermé, on vend les billets avant le jour du match et proportionnellement aux places disponibles dans le stade», révèle le premier responsable du MODAF.
En effet, la CAF a demandé que tous les spectateurs du match qui oppose samedi, les Eléphants aux Baréa soient assis. Compte tenu de l’exiguïté du stade Champroux et afin de prévenir tout débordement. «Elle n’a pas demandé à Anouma de priver les supporters ivoiriens de leur équipe nationale», enfonce Lallié.
«Faire parvenir des invitations à des personnalités qui n’ont pas l’habitude de venir soutenir les Eléphants, n’est pas la bonne option», selon les dénonciateurs. « Sur quels critères va-t-on sélectionner les invités ? Qui aura droit aux invitations et qui n’en aura pas», s’interrogent les opposants à Anouma.
En tout cas, ce ne sont pas les vrais supporters, qui ont toujours porté leur équipe nationale dans le cœur et qui les ont toujours soutenus, même dans les moments de flottement et de doute, qui occuperont la majorité des 2800 places assises du Stade Robert Champroux.
Car, la FIF a déjà fait savoir que ce sont les sponsors, les dirigeants et partenaires du football ivoirien qui auront droit au sésame. «C’est dire que les supporters, les vrais, ne seront pas de la partie. Nous sommes donc contre cette mamière de procéder», déclare le MODAF, qui invite par ailleurs, les supporters ivoiriens à marquer leur soutien aux Eléphants, en prenant d’assaut les alentours du Champroux. Espace interdit d’accès par la FIF.
« Ce n’est pas une insurrection, mais un mouvement de soutien à notre équipe nationale, qui nous est si chère » précise Olivier Lallié.
Alexis KOUAHIO

A lire aussi ...

TOP