Flash Info

  • 13/06/2024Football-CM 2026 : La FIFA va passer une commande de 700 millions de pièces de maillots auprès de 5 pays africains dont la Côte d'Ivoire
  • 13/06/2024Basket-France : Assemian Moularé signe pour deux ans supplémentaires en faveur de Clermont Vichy en Pro B
  • 13/06/2024Jeux paralympiques: Los Angeles propose l'introduction d'une nouvelle discipline, la para-escalade en 2028
  • 13/06/2024 Football-International : Edin Terzic quitte son poste d'entraîneur du Borussia Dortmund
  • 13/06/2024Handball-Coupe Nationale 2024 : 30 clubs à l'assaut du graal
  • 13/06/2024 El. CAN 2025 : Le coup d'envoi des éliminatoires est prévu pour septembre 2024

Kandia Camara : « Le handball a un très bel avenir encore »

Handball

Kandia Camara : « Le handball a un très bel avenir encore »

2 April 2024 0

Ancienne grosse étoile du handball ivoirien avec dans son escarcelle, deux titres de championne de Côte d’Ivoire (1974 et 1980) et un sacre à la Coupe d’Afrique des clubs champions en 1981, Mme Kandia Camara, la présidente du Sénat a toujours répondu présente aux différentes sollicitations de la Fédération ivoirienne de Handball.

Et ce samedi 30 mars, elle a rechaussé de sa présence à la Supercoupe 2024 qui porte dorénavant son nom. Marraine de cette journée, elle a tenu à féliciter le Dr Aboubacar Karaboué et ses collaborateurs pour l'excellent travail abattu afin de repositionner la petite balle en Côte d'Ivoire.

« Je félicite le président de la Fédération ivoirienne de Handball ainsi que ses collaborateurs qui travaillent dans des conditions pas faciles, sans grands moyens, qui se battent vraiment avec abnégation. Ils font vivre le handball pour que cela soit pérennisé. Donc grâce à eux et ce que nous avons vu ici, je peux dire sans me tromper que le handball a un très bel avenir encore. »

Grande passionnée du handball qui lui a beaucoup apporté, la maire de la commune d'Abobo a vu son dossard 6 retiré de l'équipe nationale. Elle n'a pas caché sa volonté de voir ce sport renaître de ses cendres et renouer avec son lustre d'antan. Pour y arriver, elle invite donc les entreprises ivoiriennes à venir en aide aux clubs.

« C'est un grand honneur pour moi. Et encore une fois merci au président de la fédération, le Dr Aboubacar Karaboué qui m'honore. Je considère cela comme une reconnaissance pour le peu que nous avons apportées au sport plus précisément au handball. Alors je voudrais lui réitérer tout mon soutien et lui dire que nous serons là chaque fois qu'on aura besoin de nous. Je profite de l'occasion pour lancer un vibrant appel aux entreprises ivoiriennes. Elles doivent se montrer citoyennes. Elles doivent venir en soutien, en aide aux différentes équipes sportives que nous avons ici. Ce n'est pas facile d'encadrer une équipe, d'aider une équipe à progresser surtout à devenir des champions. Vous avez vu la Côte d'Ivoire vient de remporter la CAN pour la 3e fois. Oui parce qu'il y a des moyens qui sont dégagés. C'est vrai le président de la République, par le gouvernement mais aussi par les sponsors qui aident les clubs parce que, les jeunes gens sont formés à l'OISSU d'abord dans les établissements puis dans les clubs avant d'aller à l'équipe nationale. Donc les sports comme le handball, le basketball, le volleyball, l'athlétisme, vraiment, tous ses sports ont besoin de moyens, donc je voudrais que les entreprises ivoiriennes puissent leur apporter leur soutien afin que nous puissions avoir vraiment de nombreux trophées ici au niveau national mais aussi au plan continental et pourquoi pas au niveau international », a-t-elle dit.

Mme Kandia Camara n'a pas été la seule à être honorée. Après la cérémonie d'hommage, feue Mariame Koné Yoda, ancienne gloire du handball ivoirien a vu son numéro retiré à son tour.

« Ce sont des sentiments de joie malgré la tristesse qui nous anime et encore une fois je vais remercier monsieur le président la fédération ivoirienne de handball qui a voulu rendre hommage ici même à notre sœur. Je pense qu'elle le mérite. Je pense que tous les sportifs sont d'accord avec moi pour dire qu'elle le mérite pour tout ce qu'elle a apporté au sport en général mais surtout au handball. Donc merci pour le soutien. C'est bien dommage qu'elle nous quitte sitôt mais c'est la volonté divine. Qu'elle repose en paix dans le paradis Firdaws. (...) Que Dieu fortifie le monde sportif car tout le monde est affecté par la disparition de notre sœur Mariam Yoda », a-t-elle conclu.

Soulignons que le Red Star OJA s'est imposé chez les hommes quand Abidjan Handball Club cueillait son premier trophée en Supercoupe.

Chamade YAH

 

TOP