Flash Info

  • Il y a 16 heures 43 minFootball-Finale Coupe Nationale 2024 : Asec Mimosas vs RC Abidjan, ce dimanche 23 juin à partir de 16h au stade de la Paix de Bouaké
  • Il y a 16 heures 44 minFootball-International : Stéphane Lobouet quitte le Raja et s'engage avec le FC Schalke 04 comme entraineur des gardiens
  • 22/06/2024 Athlétisme : 23e championnats d'Afrique : Maboundou Koné décroche la médaille de Bronze sur le 100 m en 11.24s
  • 22/06/2024Football-Mondial féminin U20 : L'arbitre Natacha Akissi Konan va représenter la Côte d'Ivoire
  • 21/06/2024 Football-CAN : Le Président de la CAF, Patrice Mostepe, va annoncer ce soir les dates de tenue de la CAN 2025
  • 21/06/2024 Football-Afrique : Paulo Duarte démissionne de son poste de sélectionneur du Togo

Football/ Crise à l’UFOA : La CAF coupe la poire…. en deux

Football

Football/ Crise à l’UFOA : La CAF coupe la poire…. en deux

6 June 2007 0
Football/ Crise à l’UFOA : La CAF coupe la poire…. en deux

Depuis quelques mois, le front du football de l’Afrique occidentale est en intense ébullition à la faveur de la guerre ouverte entre les partisans de l’Ivoirien Jacques Bernard Anouma, Président de l’Union des Fédérations Ouest-Africaines (UFOA), et ceux d’Amos Adamu, patron de l’instance dirigeante du football nigérian.
A l’occasion du meeting du comité exécutif de la Confédération Africaine de Football (CAF) tenu le 5 juin au Caire, les deux parties en conflit ont été situées sur leur avenir dans le giron de l’UFOA. Jacques Anouma reste dans le fauteuil de président quand Amos Adamu lui succède automatiquement à la fin de son mandat.
Jacques Anouma a obtenu de terminer son mandat qui s’étend jusqu’en avril 2008 à la tête de l’UFOA.  Le Président contesté par une frange de l’institution a donc été rétabli dans ses droits. Une bataille donc pour la légalité et la légitimité sur le continent semble avoir été gagné par les locataires de la maison de verre de Treichville qui abrite la direction de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), dont Jacques Anouma est le patron.
Si la bataille est le gain du bloc ivoirien, la guerre elle, est l’affaire du bloc nigérian gouverné de main de maître par Amos Adamu. L’élection du mentor nigérian lors du conclave du 14 avril à Accra, a été également homologué par la CAF. Ce qui permet à Adamu d’être avant échéance, l’inexpugnable futur chef de l’UFOA.
La poire que se disputait Anouma et Adamu a été scindée en deux par Issa Hayatou, qui présidait la réunion du Caire.  Un partage qui semble être en défaveur de Jacques Anouma qui se voit fermer toute issue à un quelconque renouvellement de son bail à la tête de l’UFOA. Une telle décision qui coupe l’herbe sous les pieds du président de la FIF pressenti à une candidature à la CAF.  Car quel poids aux présidentielles de la CAF sans celui des 16 membres de l’UFOA ?
Quant à Adamu, ses manœuvres pour évincer le Président légalement élu ont été récompensées par la décision de la CAF de le hisser à la tête de l’UFOA en 2008. Alors que la  presse nationale ivoirienne  proclame la victoire de Jacques Anouma, ceci ne semble pas être la cas après avoir passé aux cribles la décision du comité exécutif de la CAF dirigé par M. Issa Hayatou.
YOURI Moulaïko

A lire aussi ...

TOP