can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 13/04/2024 Foobtall-Ligue 1 : Malick Tohé est le nouveau PCA du CO Korhogo
  • 13/04/2024Football-Coupe Nationale : 16es de finale : Bintana FC 2-3 Mouna FC, Africa Sports 1-2 Stade d'Abidjan, San Pedro FC 2-1 SOA
  • 13/04/2024Football-International : LDC : Sorti à la 10e minute ce samedi, Sébastien Haller est incertain pour le quart de finale retour contre l'Atletico Madrid
  • 13/04/2024 Football-Afrique : Rainsford Kalaba placé dans un coma artificiel (TP Mazembe)
  • 12/04/2024Football-Coupe Nationale-16e Finale : ES Bingerville 1-0 CO Korhogo - RCA 1-0 SOL FC
  • 12/04/2024 Fustal : Abel Kouamé Junior, arbitre international, représentera la Côte d'Ivoire à la CAN 2024

Football, Coupe du Monde - 17 ans : Nouveau sacre nigérian

Football

Football, Coupe du Monde - 17 ans : Nouveau sacre nigérian

9 September 2007 0
Football, Coupe du Monde - 17 ans : Nouveau sacre nigérian

Le Brésil n’est plus seul. Dans la catégorie des moins de 17 ans, le Nigeria a rejoint au palmarès l’équipe sud-américaine, avec trois succès. La formation africaine prend le relais de la génération de Wilson Oruma, victorieuse en 1993, et de celle de 1985, qui avait remporté le premier tournoi de l’histoire. En finale, face à une des équipes qui a produit le plus beau jeu du tournoi, l’Espagne, le Nigeria a eu plusieurs fois l’occasion de débloquer les compteurs durant le temps réglementaire.
Oseni aurait même pu marquer un but splendide d’un lob lointain, mais sa tentative échouait sur la barre. Privé de sa starlette Bojan Krkic, suspendu, pour cette finale, l’équipe espagnole comptait sur Fran Mérida, lui aussi très en vue pendant la compétition pour faire la différence. Mais le joueur ibérique se heurtait à chaque fois sur le gardien nigérian, Oladele Ajiboye. Ce dernier revêtait d’ailleurs le costume de héros de cette finale, grâce à deux tirs au but stoppés durant la séance finale.


  • Bojan, ce héros

La 12e édition de la Coupe du Monde des moins de 17 ans aura une nouvelle fois révélé un joueur au dessus du lot. Malgré l’échec de son équipe en finale, une star annoncée est née : Bojan Krkic. Auteur de 5 buts durant la compétition, l’attaquant du Barça va intégrer cette saison, à tout juste 17 ans, l’équipe première catalane. C’est dire si ce joueur a du talent. Contre le Ghana, en demi-finales, «Bojan» a sauvé son équipe durant la prolongation, inscrivant un but à quatre minutes du coup de sifflet final. Et tel un héros malheureux, il se faisait expulser en écopant d’un second carton jaune dans les arrêts de jeu, le privant de la finale.

  • Le Tallec peut en cacher un autre

Eliminés en quarts de finale par les futurs finalistes espagnols, les jeunes Français se sont bien battus. Vaincus par le Nigeria d’entrée de compétition (2-1), les Bleuets continuaient doucement avec un match nul contre Haïti (1-1), avant de dominer le Japon (2-1). L’équipe de François Blaquart prenait ensuite le dessus sur la Tunisie après prolongation (3-1), avant d’échouer contre l’Espagne aux tirs au but (1-1, 4-5 tab). Parmi les individualités à suivre, Damien Le Tallec, le frère du nouveau joueur du Mans, a inscrit 4 buts. Le joueur du Stade Rennais, avec ses coéquipiers en club Yann Mvila et Abdoul Camara, représente peut-être le futur du foot français.
Source: Sport24.com

A lire aussi ...

TOP