can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 22/02/2024Football-Justice : Le brésilien Daniel Alves condamné à 4 ans et demi de prison pour viol
  • 22/02/2024Football-Deuil : Artur Jorge, ancien entraîneur portugais du PSG, décédé à l'âge de 78 ans
  • 22/02/2024Football-Algérie : La VAR sera utilisée dès la saison prochaine pour le championnat de 1ère division, a annoncé le Président de la fédération algérienne
  • 22/02/2024Volley-Côte d'Ivoire : ASEC-Descartes (Dames) et INJS-AS Police (Hommes) sont les affiches de la Super Coupe prévue le 25 février 2024
  • 22/02/2024Sport Auto : La 50è édition du Rallye Bandama est prévue les 23, 24 et 25 février 2024 à Yamoussoukro
  • 22/02/2024Omnisports : La 13è édition des Jeux Africains prévue du 8 au 23 mars 2024 à Accra, au Ghana

Football/ Conflit : L’Asec ne veut plus voir la RTI

Football

Football/ Conflit : L’Asec ne veut plus voir la RTI

24 March 2008 0
Football/ Conflit : L’Asec ne veut plus voir la RTI

L’Asec Mimosas a décidé de ne plus laisser la télévision nationale de Côte d’Ivoire couvrir ses rencontres et tout autre événement concernant le club. Un courrier a été adressé à la RTI pour ne plus que ses agents ne diffusent le moindre match de l’Asec, toute compétition confondue.
Dimanche dernier, alors que le stade Houphouët-Boigny renouait avec la Ligue africaine des Champions, et contrairement à la presse écrite nationale, la Radio Télévision Ivoirienne était absente de sa cabine. Même si les observateurs s’y étaient habitués depuis l’annonce du boycottage de toutes les rencontres de la MTN Ligue 1, l’on ne s’y attendait pas pour une compétition africaine.
Et si journalistes et cadreurs de la RTI n’étaient pas présents au Félicia avec leur matériel de reportage, c’est tout simplement suite à l’injonction faite à leur adresse par le comité directeur du club Jaune et Noir dans un courrier. Rien ne va donc plus entre l’Asec et la RTI.
Selon certains journalistes de la télévision nationale ivoirienne, les dirigeants de l’Asec ne partagent pas le traitement de l’information qui serait fait détriment de leur club et de son image. Selon les mêmes sources, la goutte qui a fait déborder le vase serait une intervention radiophonique d’Ervé Siaba, président de l’EFYM, club évoluant en D2 ivoirienne, qui aurait tenu des propos discourtois à l’endroit de la maison Jaune et Noir. Une intervention qui n’est pas inédite.
En plus de ne pas couvrir les matchs de la MTN Ligue 1, la RTI se voit ainsi déchargée de toutes les rencontres de l’ASEC jusqu’à nouvel ordre. Les dirigeants de l’Asec qui ont refusé de s’adresser à la presse après le nul (1-1) face à l’AS Kaloum, n’entendent pas changer de fusil d’épaule, surtout avec la RTI.
Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP