can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 27/02/2024Football-Afrique : L'arbitre marocain, Redouane Jiyed est suspendu à vie par la CAF pour avoir refusé d'arbitrer la petite finale de la CAN 2023 (Presse marocaine)
  • 27/02/2024Football-Eléphants : Emerse Faé ferme la porte à Tiémoué Bakayoko
  • 27/02/2024Football-Distinction : Sébastien Haller est nominé pour le prix Laureus World du Come-back de l'année
  • 27/02/2024Football-13e Jeux Africains : Natacha Akissi Konan, seule arbitre ivoirienne sélectionnée
  • 26/02/2024JO Paris 2024-Taekwondo : Après Cissé Cheick Sallah et Ruth Gbagbi, Astan Bathily a validé son billet pour la compétition
  • 26/02/2024 Football-Ligue 1 : 25 buts ont été marquées en 7 matches pour la reprise du championnat le week-end écoulé

Football / 16e Ligue africaine des champions, Zamalek-Africa : Des retrouvailles sur fond de revanche

Football

Football / 16e Ligue africaine des champions, Zamalek-Africa : Des retrouvailles sur fond de revanche

22 March 2008 0
Football / 16e Ligue africaine des champions, Zamalek-Africa : Des retrouvailles sur fond de revanche

L’Africa et l’Asec abordent ce dimanche,  les 16è de finale aller de la ligue africaine des champions, face respectivement au Zamalek d’Egypte et l’As Kaloum de la Guinée.
Pour honorer ce rendez vous, les aiglons sont depuis jeudi dernier au Caire où  ils croisent le fer dimanche, avec le Zamalek. Le club Egyptien et son homologue ivoirien se connaissent bien pour s’être déjà affrontés en 1986,  en finale de la coupe d’Afrique des clubs champions. Et comme a cette époque les ivoiriens  avaient disputé le match aller au Caire, puis le retour à Adidjan. Mais cette année, les deux adversaires s’affrontent un peu plus tôt, en seizième de finale.
Les champions de Côte d’Ivoire se sont préparés en conséquence, afin d’éviter la surprise que leur réserve leur hôte. Pour les vert et rouge ce sont les joueurs du zamalek qui ont la pression. «C’est le Zamalek qui doit avoir peur de nous», soutient le coach italien de l’Africa, Toto Nobile. C’est donc la sérénité  et la confiance dans le camp Aiglons. «Nous avons une équipe qui peut jouer en toute tranquillité au Caire. Mon équipe en général et mes défenseurs centraux en particulier me donnent entière satisfaction», se félicite Toto. C’est de bonne guerre quant on sait que le l’Africa a aligne quatre victoires, en autant de match. Performance qui fait de lui le seul  leader de la ligue 1. Aussi, Thierry Zahui et ses coéquipiers ont passé sans coup férir le tour préliminaire de la ligue des champions, en sortant le Tonnerre du Bénin (0-0, à l’aller et 3-0, au retour).
Mais entre la compétition locale et les joutes continentales il y a un large fossé. Le Zamalek, vice champion d’Egypte, plusieurs fois champion d’Afrique et deuxième meilleur club africain, en terme de palmarès, n’est pas du même calibre que les clubs ivoiriens et la modeste formation béninoise affrontés par les Aiglons. En plus, le  club égyptien compte en son sein de grands joueurs, dont quatre internationaux qui ont remporté en février dernier la coupe d’Afrique des Nations: Mohamed Moncef , Mahmoud Fathallah, Tarek Al-Sahed et l’attaquant vedette des Pharaons, Amr Zaki. Le club cairote est donc un ogre du football continental.  Même si ces dernière année il n’est pas monté sur le toit de l’Afrique, le Zamalek Sporting Club est une équipe redoutable  et difficile à jouer, à domicile. Mais, malgré les atouts de son adversaire, le coach de l’Africa n’est pas d’inquiet.
«Nous allons en Egypte dans l’optique d’arracher une victoire. Au pire des cas nous reviendrons du Caire avec un nul. Amr Zaki ne nous fait pas peur. Avec lui, son club est classé 7è, dans le championnat égyptien», se rassure Toto Nobile. En tout cas, 22 ans après la finale retour, disputée à Abidjan, et perdue aux tirs au but par les vert et rouge, l’Africa et le Zamalek se retrouvent sur fond de revanche. Une affiche qui promet même si les acteurs ne sont plus les mêmes.
Alexis KOUAHIO

A lire aussi ...

TOP