can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • Il y a 1 heure 4 minOmnisports : La 13è édition des Jeux Africains prévue du 8 au 23 mars 2024 à Accra, au Ghana
  • Il y a 1 heure 28 min Auto-Moto : 50e Rallye du Bandama: Gary Chaynes pilotera une Citroën C3 R5
  • Il y a 1 heure 29 min Football-International : Fiorentina : Christian Kouamé a contracté le paludisme et devrait absent jusqu'à la fin de ce mois (Club)
  • 21/02/2024Football-CAF LdC-5è journée : 10.000 billets mis en vente pour le duel ASEC Mimosas-SC Simba du vendredi 23 févier 2024
  • 21/02/2024Arts Martiaux : AML : Initialement prévues le 2 mars 2024, les demi-finales auront lieu le 13 avril prochain au CSCTICAO
  • 21/02/2024 Handball : IHF Trophy zone 3 : Les U20 ivoiriens accrochent le Ghana (44-44) d'entrée

Football/Transferts : Baky Koné est marseillais

Football
Transferts

Football/Transferts : Baky Koné est marseillais

18 July 2008 0
Baky Koné est marseillais

Il est Marseillais ! Annoncé à l'Olympique de Marseille depuis de longues semaines, Bakari Koné, l'attaquant de poche de Nice, vient de signer un contrat de quatre années en faveur du club phocéen. Après de vives négociations, Pape Diouf, le président de l'OM, et Maurice Cohen, son homologue niçois, sont enfin tombés d'accord sur un prix estimé à 9 millions d'euros plus 1 million en cas de qualification pour la Ligue des Champions l'été prochain. L'arrivée de l'international ivoirien sur la Canebière marque très certainement la fin du recrutement marseillais et met un terme à un épisode interminable de ce mercato estival.
Il a enfin signé ! Désiré depuis de longues semaines par l'OM, Baky Koné vient de réaliser son rêve en signant dans le club où son capitaine en sélection, Didier Drogba, a brillé pendant la saison 2003-2004. L'occasion pour ce redoutable technicien de 26 ans de franchir un nouveau palier dans sa carrière. Pour le club de Pape Diouf, cette nouvelle recrue renforce un peu plus un secteur offensif, qui a enregistré l'arrivée d'Hatem Ben Arfa, il y a un peu plus de deux semaines.
Une si longue attente
"La saison dernière, on avait promis de le laisser partir pour franchir un palier... Mais bien entendu au juste prix", avait souligné Maurice Cohen. Estimé à 12 millions d'euros par son président, Baky Koné a été l'objet d'âpres discussions entre les dirigeants des deux clubs. Tensions, ultimatums, déclarations, communiqués. Tout y est passé. Parfois proches de la rupture, les deux camps avaient à coeur de conclure un transfert qui permettait de satisfaire tout le monde. Le joueur, plus qu'excédé par la lenteur des négociations, avait même décidé de boycotter le stage de pré-saison à Vichy pour mettre la pression sur les dirigeants de l'OGC Nice. "Je ne m'imagine plus jouer pour les dirigeants d'un club qui m'ont menti et qui donnent une image irréelle de ma personne", avait déclaré sur son site officiel. "J'ai l'impression de vivre un mauvais cauchemar", affirmait-il. Perdu, l'international ivoirien a préféré retourner à l'entraînement le lundi 10 juillet.
Dans les pas de Drogba ?
"J'étais gamin quand un célèbre ivoirien (Boli) a marquer le but de la victoire pour Marseille en Ligue des Champions et je rêvais de ce club quand Didier marquait pour eux. Ce club est une réussite pour les joueurs ivoiriens et j'aimerais poursuivre ça, je suis ravi. C'est un rêve qui devient réalité", a déclaré Baky Koné au micro de Sky Sports, il y a une dizaine de jours. Officiellement transféré dans l'équipe d'Eric Gerets, le petit ivoirien va pouvoir se concentrer essentiellement sur sa préparation. Renforcé par les arrivées combinées d'Hilton, Erbate, Ben Arfa et Koné, Marseille s'apprête à jouer les premiers rôles. "Notre ambition est claire: c'est de jouer deux voire trois années sur quatre la Ligue des Champions. [...] Dire de manière péremptoire qu'on veut prendre le titre à Lyon, on a quand même une marge d'humilité qui nous en empêche. Cela dit, on fera tout pour rendre très difficile la vie aux Lyonnais", a prévenu Pape Diouf, dans une interview accordée à L'Equipe.
Le transfert de Bakari Koné à l'Olympique de Marseille marque donc la fin d'un épisode ô combien long, mais qui se termine de la meilleure des manières pour le joueur et les deux clubs. A l'OM, "Baky" tentera de grandir un peu plus pour tutoyer les sommets.
 
Football.fr

A lire aussi ...

TOP