Flash Info

  • 13/06/2024Football-CM 2026 : La FIFA va passer une commande de 700 millions de pièces de maillots auprès de 5 pays africains dont la Côte d'Ivoire
  • 13/06/2024Basket-France : Assemian Moularé signe pour deux ans supplémentaires en faveur de Clermont Vichy en Pro B
  • 13/06/2024Jeux paralympiques: Los Angeles propose l'introduction d'une nouvelle discipline, la para-escalade en 2028
  • 13/06/2024 Football-International : Edin Terzic quitte son poste d'entraîneur du Borussia Dortmund
  • 13/06/2024Handball-Coupe Nationale 2024 : 30 clubs à l'assaut du graal
  • 13/06/2024 El. CAN 2025 : Le coup d'envoi des éliminatoires est prévu pour septembre 2024

Football - Transfert : Stielike rebondit à Al Arabi

Football
Transferts

Football - Transfert : Stielike rebondit à Al Arabi

6 January 2009 0
Stielike rebondit à Al Arabi

Licencié en décembre dernier par le club suisse du FC Sion, l’ancien sélectionneur de la Côte d’Ivoire vient de s’engager avec Al Arabi, club de Ligue 1 qatari. Un nouveau challenge pour coach Uli qui avait pourtant affirmé il y a quelques mois qu'il n'excera jamais dans le Golfe.
Ulrich Stielike ne sera resté au chômage que pendant quelques semaines. Débarqué du banc du FC Sion en décembre dernier, le technicien allemand vient d’avoir du travail au Qatar. Stielike a oublié qu'il avait déclaré il y a à peine quelques mois qu'il n'excera jamais dans un pays du Golfe.
Celui qui avait qualifié la Côte d’Ivoire pour la CAN 2008, a paraphé un contrat d'un an avec Al Arabi, modeste club du championnat qatari. C’est le deuxième poste de l’ancien international germanique depuis son départ de la tête des Eléphants de Côte d’Ivoire.
Après la Côte d’Ivoire, Uli Stielike avait déposé ses valises au FC Sion en Suisse. Mais, il avait fini par payer les mauvais résultats de la formation suisse. Les dirigeants de Sion avaient ainsi licencié l’ex-défenseur du Real Madrid de son poste en décembre dernier. Après quelques semaines d’inactivité, Stielike vient de s’engager avec Al Arabi.
C’est un nouveau challenge que s’offre ainsi le technicien allemand. Lui qui atterrit dans un monde inconnu. Par exemple, l’ex-sélectionneur des Pachydermes ivoiriens ne connaît aucun de ses nouveaux joueurs. Pourtant, l’homme devra rapidement retrouver ses marques pour porter au pinacle une équipe d’Al Arabi pleine d’ambitions.
En tout cas, coach Uli a intérêt à s’imposer rapidement au risque de plier une fois de plus son bagage. A Al Arabi, les dirigeants changent d’entraîneur comme ils changent de chemises. Stielike est donc prévenu.
Par Abdoul KAPO

TOP