can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • Il y a 1 heure 12 secOmnisports : La 13è édition des Jeux Africains prévue du 8 au 23 mars 2024 à Accra, au Ghana
  • Il y a 1 heure 24 min Auto-Moto : 50e Rallye du Bandama: Gary Chaynes pilotera une Citroën C3 R5
  • Il y a 1 heure 25 min Football-International : Fiorentina : Christian Kouamé a contracté le paludisme et devrait absent jusqu'à la fin de ce mois (Club)
  • 21/02/2024Football-CAF LdC-5è journée : 10.000 billets mis en vente pour le duel ASEC Mimosas-SC Simba du vendredi 23 févier 2024
  • 21/02/2024Arts Martiaux : AML : Initialement prévues le 2 mars 2024, les demi-finales auront lieu le 13 avril prochain au CSCTICAO
  • 21/02/2024 Handball : IHF Trophy zone 3 : Les U20 ivoiriens accrochent le Ghana (44-44) d'entrée

Football- Transfert- Eric Gerets (Coach OM) : “Je me suis battu pour avoir Baky”

Football
Transferts

Football- Transfert- Eric Gerets (Coach OM) : “Je me suis battu pour avoir Baky”

18 July 2008 0
“Je me suis battu pour avoir Baky”

Ça y est ! L’OM et l’OGC Nice ont mis chacun de l’eau dans leur vin pour permettre à Koné Baky de continuer sa progression et de réaliser le rêve d’évoluer à Marseille. Un combat auquel Eric Gerets, le manager des olympiens, avoue avoir participé.
Le transfert de Baky aussitôt réalisé que des réactions commencent à fuser de partout. Le premier sur la liste et sûrement le plus heureux n’a pas caché sa joie de recueillir dans son effectif un atout offensif de la trempe du maintenant ex-attaquant de poche de Nice.
Vendredi en conférence de presse, Eric Gerets s’est félicité l’accord trouvé pour le transfert de Bakari Koné. «Je me suis battu avec José (Anigo) pour avoir ce joueur et je dois remercier les dirigeants pour ce transfert», a affirmé le manager belge. Qui attend que Baky réalise la même performance que celle de la saison derrière sous les couleurs des Aiglons. «Si Koné pouvait refaire avec nous la saison qu’il a réalisé avec Nice l’an passé, ce serait fantastique».
Et sur ce point là, le rigoureux manager du club de la cité phocéenne convaincu de la qualité de sa quatrième recrue estivale, n’est frappé d’aucun doute. «Tel que je le connais, il ne lui faudra pas beaucoup de temps pour être en forme. Tout le monde connaît son style et ses qualités».
Si Eric Gerets s’est «battu pour avoir Baky», ce n’est sûrement ps pour le voir curer le banc de l’OM mais plutôt pour le mettre en évidence au front de l’attaque marseillaise. «Il faudra surtout travailler les automatismes offensifs pour le mettre en évidence comme c’était le cas à Nice la saison dernière», a dévoilé le conférencier ce matin à la commanderie.
Ce travaille incombe à Eric Gerets qui s’y attardera avec méthode mais aussi avec beaucoup de plaisir vu la perle qu’il a sous la main. «Koné est un joueur toujours en mouvement, qui bouge beaucoup et quand il le faut pour aller chercher le ballon. Il sera complémentaire dans le jeu avec Niang, Cissé ou Ben Arfa mais ce sera à moi de bien les placer sur le terrain. Ce sera de ma responsabilité. Mais, chaque entraîneur en France aimerait avoir cette responsabilité».
Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP