banniere-sport-vac2024__1010.jpg

Flash Info

  • 19/07/2024Football-CM 024 U20 Dames : Retenue par la FIFA, l'arbitre ivoirienne, Natacha Konan a été reçue par le Président de la FIF
  • 19/07/2024Football-Côte d'Ivoire : La 11è édition de la "CAN d'Anoumabo" sera lancée le dimanche 21 juillet 2024 à Marcory
  • 19/07/2024Football-Transferts : Winterthur FC : Souleymane Diaby prolongé jusqu'en 2027
  • 19/07/2024 Rugby : RAC 2024 : Le XV Ivoire est bien arrivé à Kampala
  • 18/07/2024 JO Paris 2024 : Le Village olympique ouvert, plusieurs centaines d'athlètes attendus ce jeudi 18 juillet
  • 18/07/2024Football-Transferts : Selon Sabah Spor (Turquie), Guéla Doué devrait s'engager dans les prochains jours avec Galatasaray

Julien Chevalier fustige l'arbitrage

Football
Ligue 1

Julien Chevalier fustige l'arbitrage

9 November 2023 0

En ce début de saison, Julien Chevalier, entraîneur de l'Asec Mimosas n'est pas en odeur de sainteté avec le corps arbitral ivoirien. Le technicien français saisit toutes les opportunités pour fustiger les maîtres du terrain.

Ce mercredi 8 novembre encore, à l'issue de la défaite face au SC Gagnoa 1-0 dans le Fromager, le français a de nouveau pointé du doigt les hommes au sifflet. Il a réaffirmé son mécontentement.

« On va l'analyser comme un piège tendu sur un terrain, on le sait tous, qui n'est pas au niveau des compétitions de football de haut niveau. Et l'arbitrage, ça fait des semaines que je m'en plains en gagnant. Aujourd'hui je ne peux que continuer de m'en plaindre en perdant. Parce que le match s'est joué sur une lamentable erreur d'arbitrage. Une faute flagrante non sifflée, qui permet de mettre le ballon au fond. C'est un match qui aurait dû faire 0-0 sur un terrain compliqué à jouer, à développer du jeu. Donc, on n'a pas pu dominer réellement le match, mais on ne mérite pas de le perdre non plus.  Ils ont été aidés par l'arbitre. Il fallait s'y attendre en voyant le niveau des arbitres et leur capacité sous la pression. Dès qu'il y a un peu d'affluence au stade, ça manque de courage, mais c'est d'un faible niveau aujourd'hui dans l'ensemble », a-t-il décrié.

Perdre en championnat n'est pas habituel pour les Jaune et Noir. Dans cette rencontre où l'on pensait à une victoire déjà acquise, les jeunes de Sol Béni sont tombés de haut. Avec une seule défaite lors de la saison précédente, les hommes de Julien Chevalier font déjà pire avec les 2 défaites enregistrées après seulement 8 journées.

« C'est nous qui avons fait croire qu'on ne perdait pas les matches au football. Même les plus grandes équipes ont déjà perdu deux fois dans leur championnat. Le problème ce n'est pas ça. Le problème c'est la manière. On peut perdre quand les choses sont équitables sur le terrain, mais quand c'est immaitrisable, c'est quelque chose qu'on ne peut pas éviter, puisque l'arbitre décide de ne pas siffler une faute flagrante qui permet à l'adversaire de marquer. On peut disserter des heures, mais ça fait une défaite obligatoire », a-t-il poursuivi.

Même s'ils sont inclinés, les Mimos restent en tête du championnat grâce à l'avantage de buts avec 18 points +11. Ils essaieront de relever la tête dès ce week-end avec la 9e journée.

Chamade YAH

TOP