Flash Info

  • 13/06/2024Football-CM 2026 : La FIFA va passer une commande de 700 millions de pièces de maillots auprès de 5 pays africains dont la Côte d'Ivoire
  • 13/06/2024Basket-France : Assemian Moularé signe pour deux ans supplémentaires en faveur de Clermont Vichy en Pro B
  • 13/06/2024Jeux paralympiques: Los Angeles propose l'introduction d'une nouvelle discipline, la para-escalade en 2028
  • 13/06/2024 Football-International : Edin Terzic quitte son poste d'entraîneur du Borussia Dortmund
  • 13/06/2024Handball-Coupe Nationale 2024 : 30 clubs à l'assaut du graal
  • 13/06/2024 El. CAN 2025 : Le coup d'envoi des éliminatoires est prévu pour septembre 2024

Les grandes dates de Max Alain Gradel avec les Eléphants

Football
Elephants

Les grandes dates de Max Alain Gradel avec les Eléphants

25 March 2024 0

Le samedi 23 mars 2024, date du duel avec Bénin en match amical, marque le clap de fin de l’aventure de Max Alain Gradel avec la sélection nationale de Côte d’Ivoire. Une histoire qui a démarré il y a 13 ans, face au même adversaire, avec plus de réussite, mais sans but inscrit.

 

05 juin 2011 – Le début de l’incroyable aventure

Etincelant avec Leeds United en Championship anglaise (18 buts en 41 matches de la saison 2010-2011), le jeune attaquant transféré à Saint Etienne en France (2011-2012) est la priorité de François Zahoui, nommé à la tête de la sélection nationale. C’est lors du déplacement des Eléphants à Cotonou pour y défier les Ecureuils du Bénin à l’époque, dans le cadre de la 3è journée des éliminatoires de la CAN 2012, que la Côte d’Ivoire découvre Max Alain Gradel. Pour sa première sélection, il entre à la la 54è à la place de Seydou Doumbia. Le début de l’aventure.

 

22 janvier 2012 :  Première CAN, première finale et des larmes

Max Alain Gradel est une alternative inaliénable de François Zahoui qui le convoque pour la CAN 2012. Pour sa toute première participation, l’attaquant de Saint Etienne s’offre ses premiers pas dans cette compétition le 22 janvier 2012 face au Soudan. A la 64è, il prend la place du seul passeur du duel, Salomon Kalou, pour évoluer aux côtés du seul buteur de l’opposition, Didier Drogba. Convaincant il participe à 5 (254 minutes) des 6 matches du parcours qui amène les Eléphants en finale de la 28è édition de la CAN. Au terme d'un match nul (0-0) face à la Zambie, Max, à la suite de Souleyman Bamba et avant Didier Drogba, inscrit son tir au but. Ça ne sera pas le cas pour Gervinho et Kolo Touré. Le coup d’essai ne sera pas un coup de maître. Premier échec et premières larmes d’Eléphant.

 

15 août 2012 : Le buteur ouvre son compteur en Russie

Au retour du traumatisme de Libreville qui a abrité la finale de la CAN 2012, l’arrivée de Sabri Lamouchi sur le banc ivoirien ne change rien au destin du jeune attaquant. Pour le match amical du 15 août 2012 face à la Russie de Fabio Capello, il est titularisé en attaque aux côtés de Didier Drogba et de Kader Kéïta, au Stade Lokomotiv à Moscou. La 77è minute sonne le moment de son premier but en sélection nationale. Tiéné Siaka d’un extérieur est au centre, Max fait apprécier son jeu de tête pour offrir le nul aux Eléphants (1-1). C’est en larmes qu’il célèbre le Premier des 18 buts qu’il inscrira par la suite.

 

19 juin 2014 – L’éphémère rêve mondial

« Le Brésil, c’est le pays du football. Quand je dis ça, ça veut tout dire ! Quand on pense que la Coupe du Monde va se disputer là-bas, c’est un rêve. Beaucoup de grands joueurs n’ont jamais eu la chance de vivre ça. Le Brésil, c’est tout simplement la meilleure nation de foot de tous les temps. Un Mondial là-bas, ça représente tout ! Ne pas y être ? Je n’y pense même pas ! Pas une seconde ». Max Gradel finira par obtenir sa place et s’offrir ses premiers dans cette compétition. C’était face à la Colombie le 19 juin 2014. A la 66è, il prend la place de Salomon Kalou sans pouvoir rien changer au destin de la partie (2-1 en faveur des Cafeteros). Son aventure s’arrête après l’élimination au premier tour, suite à la défaite face à la Grèce (2-1). Il ne verra plus de Coupe du Monde.

 

28 janvier 2015 – Le “Petit Génie“ devient “Tueur de Lions“, et Champion

A 28 ans, c’est en homme expérimenté, véritable trait d’union entre l’ancienne et la nouvelle génération, que Max Alain Gradel se présente à sa 3è CAN. Et c’est en manche de poule qu’il marque de son empreinte, la compétition. Déjà au cours de la 2è journée dans le groupe D, il sauve, à la 87è, la Côte d’Ivoire d’une défaite grâce à sa première réalisation dans une CAN (1-1). Sa Légende, elle s’écrit le 28 janvier 2015. Dans un sommet indécis face au Cameroun, Max Alain Gradel décoche un bijou de tir qui se mue en but. Le seul de la partie qui transpose les Eléphants au deuxième tour. Le chemin tout ouvert vers le 2è sacre de la Côte d’Ivoire, le 1er pour lui et ses coéquipiers. Ce soir-là, il est devenu, en plus de “Petit Génie“, le “Tueur de Lions“. Une Légende.

 

28 février 2023 :  Max Alain Gradel, le Centenaire

Installé comme un meuble immuable au sein de la sélection nationale, Max Alain Gradel connait sa 100è sélection au terme de la double-confrontation avec les Comores dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2023. Un record pas inédit qui est acté le 28 février 2023 à la suite de la victoire de la Côte d’Ivoire sur les Comores à Moroni (0-2). Ce jour-là, il égale Tiéné Siaka qui lui avait offert son premier but en sélection nationale. Ironie de l'histoire.

 

11 février 2024 – Capitaine 2 étoiles

Comme lors de sa première CAN, Max Alain Gradel entame sa dernière comme remplaçant de luxe. Un statut qui change avec le départ de Jean Louis Gasset et l’arrivée d’Emerse Faé. Son expérience, il la met au profit du groupe. Son dévouement devient un repère et son leadership dans les vestiaires demeure l’un des ingrédients du sacre auquel il a participé.  A l’image du ballon offert à Sébastien Haller pour le but victorieux en demi-finale face à la RD Congo. Un joueur de devoir et un exemple de discipline qui est quasiment obligé par ses coéquipiers à se mettre au-devant de la scène pour brandir le trophée de la CAN 2023. Quel hommage !

 

23 mars Mars 2024 - Coup franc de fin

Si à ses débuts, face au Bénin, il n’avait su faire tonner les canons, Max Alain Gradel, pour son clap de fin, a rectifié le tir. Le samedi 23 mars 2024, alors que son pays était mené par les Ecureuils devenues Guépards, il a pris toute sa responsabilité face à l’histoire. Son coup franc en rupture enrhume Saturnin Alagbé à la 29è minute, pour inscrire, le premier but ivoirien de la partie, le dernier de son histoire avec la Côte d'Ivoire, le 18è de sa série qui lui arrache de chaudes larmes. Pas autant que la haie d'honneur dressée pour lui, par tous les joueurs sur le terrain, à la 78è minute. Un remplacement définitif. Que d'émotion !

Patrick GUITEY

TOP