can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 16/04/2024 Handball : Le Red Star et Abidjan HBC ont rallié Oran pour disputer la 40e édition de la Coupe d'Afrique des Clubs vainqueurs de Coupe prévue du 18 au 27 avril
  • 16/04/2024Football-Deuil : Abdoulaye Diawara "Diabis", ex-académicien de l'ASEC, est décédé dans la nuit du 15 avril 2024 à l'âge de 43 ans
  • 16/04/2024 Tournoi Maurice Revello : La Côte d'Ivoire dans le groupe A aux côtés de la France, le Mexique, la Corée du Sud et l'Arabie Saoudite
  • 16/04/2024Volley-Ligue 1 Plastica-1ère journée retour (Hommes) : ASUAO-AZUR (3 sets 1) - AS Police-ES Tafiré (3 sets 0) - CESCA-Grand Lahou (3 sets 0)
  • 16/04/2024Volley-Ligue 1 Plastica-1ère journée retour (Dames) : Stella-ES Tafiré (3 sets 0) - ASEC-CESCA (3 sets 0) - CO Descartes-AS INJS (4 sets 1)
  • 16/04/2024Football-International : La 50è édition du Tournoi Maurice Revello est prévue du 3 au 16 juin 2024 en France

CAF LdC-5è journée-Julien Chevalier : « Assurer la première place »

Football
CAF LDC

CAF LdC-5è journée-Julien Chevalier : « Assurer la première place »

22 February 2024 0

Les ambitions sont claires pour l’ASEC Mimosas. Vaincre le SC Simba et assurer le statut de leader du groupe B de la CAF Ligue des Champions 2024. Julien Chevalier face à la presse ne s’est pas débiné.

C’est le visage décontracté avec une attitude un tout petit peu taquine que le coach de l’ASEC Mimosas s’est présenté à la presse à la salle de conférence du stade Félix Houphouët-Boigny, ce jeudi, veille de 5è journée de CAF Ligue des Champions. Ce qui cachait à peine le sérieux des mots et de la volonté de valider un parcours quasi sans faute jusqu’à présent.

« C'est un match particulier. C'est un match qui doit nous permettre d'assurer la première place qui n'est pas encore jouée. Non, nous n'allons pas faire tourner parce que c'est le premier match de la reprise et nous nous devons d'être le plus performant possible », a indiqué Julien Chevalier.

Et avant d’affronter le SC Simba, son dauphin dans le groupe B, pas question de parler de handicap lié à un quelconque départ. Notamment celui de Sankara Karamoko, son meilleur buteur (4 buts), transféré en janvier dernier au club de Wolfsberg en Bundesliga autrichienne. Car l’ASEC sait s’adapter et, surtout, préfère mettre en avant son collectif que des individualités. Et donc à la question de savoir si Sankara manquera aux Mimosas, Chevalier a coupé court.

« Non ! Nous on s'adapte avec nos moyens, avec le contexte local. Sankara nous a beaucoup aidé à nous qualifier mais il fallait tenir compte de ses envies. Nous avons cherché à trouver des solutions collectives. (…) Un jeune joueur qui nous a aidé et parti, et d'autres sont là pour pouvoir nous aider également », a-t-il précisé.

Quant à la possibilité de surfer sur la réussite de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire, vainqueur de la CAN 2023, Julien Chevalier préfère souligner que c’est plutôt l’ASEC Mimosas qui a ouvert le chemin et pas l’inverse. « Nous avons devancé l'équipe nationale parce que ça fait 2 à 3 ans que nous sommes performants en Ligue des Champions ».

Une performance attendue dans la soirée du vendredi 23 février 2024 face au SC Simba, pour valider son statut de leader du groupe B à la suite du ticket des quarts déjà en poche.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP