Flash Info

  • 27/01/2023Football-CHAN 2022 : La Côte d’Ivoire s’incline (1-0) en quarts face à l’Algérie
  • 27/01/2023Tennis : Open d'Australie : Djokovic en finale après sa victoire contre Tommy Paul (7-5, 6-1, 6-2)
  • 27/01/2023Footall-Eléphants-International : Sol Bamba (ex défenseur ivoirien) sera l'assistant de Sabri Lamouchi à Cardif City (L'Equipe)
  • 27/01/2023 Rentrée Fédérale : Le Ministre des Sports a remis 150 millions de FCFA aux fédérations pour l'achat du matériel sportif
  • 27/01/2023Journée du Mérite Sportif 2022 : 93 personnes distinguées dont 13 femmes
  • 27/01/2023Football-International : Wigan AC s'est séparé de Kolo Touré moins de 2 mois après sa nomination

Milan-San Remo : le Slovène Mohoric crée la surprise

Autres Sports
Cyclisme

Milan-San Remo : le Slovène Mohoric crée la surprise

19 March 2022 0

Un Slovène a gagné pour la première fois Milan-San Remo mais ce n'est pas celui qu'on attendait. Ce n'est pas Tadej Pogacar, très attendu pour le premier Monument de l'année, mais son compatriote Matej Mohoric qui a décroché la victoire, samedi, dans la première grande classique de la saison après un grand numéro dans la descente du Poggio. Son compatriote vainqueur du Tour de France, a pris la 5e place de la «classicissima», longue de 293 kilomètres.
Sur la ligne, Mohoric a devancé de 2 secondes le Français Anthony Turgis et le Néerlandais Mathieu van der Poel. Le Belge Wout van Aert, marqué de près, a terminé dans le premier groupe, à la 8e place. Le coureur du Team Bahrain-McLaren, double vainqueur d'étape sur le Tour de France l'an passé, s'est détaché à 4 kilomètres de l'arrivée, dans la descente sinueuse du Poggio. Le Slovène, l'un des grands spécialistes de l'exercice, a frôlé la sortie de route mais a creusé un écart de 5-6 secondes avant de bénéficier de la surveillance réciproque des favoris dans les rues de Sanremo.
Dans cette 113e édition, courue par un temps clément et un vent favorable dans le final, l'échappée de 8 coureurs lancée dès le départ (Gidich, Zakharov, Rivi, Sevilla, Conca, Tonelli, Tagliani, Zurita) a compté jusqu'à 7 minutes d'avance. L'Italien Filippo Conca, perclus de crampes, a mis pied à terre après 260 kilomètres et les derniers rescapés, les Italiens Alessandro Tonelli et Samuele Rivi, ont tenu bon jusqu'à l'approche du Poggio, à 9 kilomètres de l'arrivée.

TOP