Flash Info

  • 10/12/2019Football-France: Wilfried Bony va s'entraîner pendant une semaine avec Le Havre
  • 09/12/2019Football-10e journée : RCA 3-2 AS Tanda
  • 09/12/2019Football-Ligue 1-10e journée: RCA 2-1 AS Tanda (En cours)
  • 08/12/2019Football-Ligue 1-10è journée: ASI d'Abengourou 2-0 ASEC Mimosas - SOL FC 1-1 SC Gagnoa - Issia Wazi 1-1 WAC
  • 08/12/2019Football-Caf CdC 2020-2e journée : Enyimba 1-0 FC San Pedro
  • 08/12/2019Football-Ligue 1-10e journée : SOA 0-1 AFAD

Basket- 14e coupe d’Afrique des clubs champions féminins : Siaka pas avec le CSA

Afrique

Basket- 14e coupe d’Afrique des clubs champions féminins : Siaka pas avec le CSA

18 November 2008 0
Siaka pas avec le CSA

Contrairement à l’ABC qui part avec toutes ses forces à la bataille de Nairobi, le CSA sera à ses premières phases finales de coupe d’Afrique sans son coach principal. Siaka Coulibaly a décidé de ne pas faire le voyage avec son équipe.
L’on ne verra pas cette fois encore la forte silhouette du fougueux Siaka Coulibaly sur le banc du CSA. Alors qu’il était absent aux côtés de «ses filles» lors des éliminatoires de la coupe d’Afrique des clubs champions féminins à Lomé, Siaka Coulibaly laisse encore une fois le champ à Agricola Joskan. Une nouvelle qui transpire une atmosphère tendue entre le coach et le Président du CSA, M. Mahama Coulibaly. Car si des raisons professionnelles avaient bien justifiées l’absence de Siaka à Lomé, elles ne tiennent plus sur ce coup là pour Nairobi.
Une situation peu enviable surtout aux portes d’une compétition internationale, qui fait pourtant les affaires d’Agricola Joskan, poussé pour la seconde fois aux devants de la scène internationale. Au Togo, c’est ce jeune militaire, qui fait encore ses armes dans les habits de coach principal qui était sur le patron du banc du CSA. Avec l’absence annoncée de Siaka Coulibaly et malgré l’arrivée dans le staff de Thoms Hilaire en remplacement de Yapi Pépin, Coach Joskan reste le principal du CSA. Une lourde tache au bout de laquelle Agricola Joskan devra prouver que son parcours à Lomé n’était pas un coup de poker.
Par Patrick GUITEY à Nairobi

A lire aussi ...

TOP