Flash Info

  • 31/01/2023Athlétisme : Mo Farah devrait prendre sa retraite à la fin de la saison 2023
  • 31/01/2023Tennis : Novak Djokovic pourra disputer l'US Open 2023
  • 31/01/2023Basketball- BAL 2022-2023 : L'ailier fort sud-soudanais Chudier James Bile rejoint l'Abidjan Basket Club
  • 31/01/2023Football-Transferts : Bayo Vakoun effectue son come-back à Charleroi pour les six prochains mois (Communiqué du club)
  • 31/01/2023Football-International : Absent face à Lille dimanche dernier, Nicolas Pépé est touché au genou
  • 31/01/2023Tennis : Coupe Davis (Groupe II Mondial) : La Côte d'Ivoire affrontera le Maroc les 4 et 5 février prochain sur le court Arthur H du sofitel Hôtel Ivoire

Football-Milieu de la JCAT et des Eléphants A’ : Sur les traces de Yéo Liofra

Football

Football-Milieu de la JCAT et des Eléphants A’ : Sur les traces de Yéo Liofra

28 November 2008 0
Sur les traces de Yéo Liofra

Yéo Liofra est milieu de terrain, au sein de l’équipe de la Jeunesse Club d’Abidjan-Treichville (JCAT). Il compte parmi les jeunes joueurs du championnat de l’élite ivoirienne qui sont entrain de faire leur trou.
Rompu à la tâche sur le terrain, Yéo a séduit par son talent, sa technicité et son physique, le sélectionneur de la sélection A’ de Côte d’Ivoire Kouadio Georges, qui l’a enrôlé, à l’occasion du tournoi international de l’intégration de l’Uemoa, récemment disputé à Bamako, puis remporté pour la deuxième fois consécutive, par la Côte d’Ivoire.
Suite a cette campagne fructueuse, revenons sur les traces de ce jeune joueur de 23 ans qui est en passe de devenir un grand dans le métier de footballeur qu’il a choisi et qu’il exerce avec devoir.
Premiers pas au Stade d’Abidjan
Affectueusement appelé le « Roi Léo » par ses coéquipiers et admirateurs, Yéo Liofra a fait ses premières classes au Stade d'Abidjan où il a été formé, sous la houlette de François Tai, un technicien chevronné.
Parti du Stade d’Abidjan, Yéo a fait ses premiers pas dans le championnat de l’élite ivoirienne, la ligue 1, avec l’As Denguélé d’Odienné. En une seule saison (2005-2006), il a mis tout le monde d’accord sur ses qualités de milieu récupérateur.
Après de loyaux services rendus au club d’Odiénné, le natif de Pinchorikaha, village de la région de Korhogo est recruté par le Séwé Sport de San-Pedro qui compte sur lui pour faire campagne honorable en Ligue Africaine des Champions.
Challenge africain
Avec le club portuaire, Yéo Liofra goûte aux délices de la compétition internationale. Mais l’aventure africaine avec le représentant ivoirien est de courte durée.
Le Séwé est éliminé en 16è de finale, par les champions camerounais du Coton Sport de Garoua. La campagne avait pourtant bien commencé pour l’équipe de San-Pedro qui avait écarté, au tour préliminaire, le Mighty Baroll du Libéria (3-1 et 0-1). Toutefois, le joueur se réjouit de cette expérience africaine qui l’a aguerri davantage.
De la cité balnéaire, le correspondant de la licence n°012521 atterrit en 2007, à la JCAT sous l’impulsion de son ancien coach de l’As Denguélé, Norbert Saraka. Dans le souci de renforcer le milieu des Abidjanais qu’il venait de rejoindre, Saraka confie la tâche à Yéo, chargé d’animer et d’éclairer le jeu.
Poumon de la JCAT
Travailleur, le garçon 23 ans n’a pas mis du temps pour justifier le choix porté sur lui et gagner la confiance des dirigeants de la JCAT, équipe au sein de laquelle, il est le chef d’orchestre.
Joueur de devoir et titulaire à part entière,  Liofra a la confiance du nouvel entraineur, Lago Bailly, remplaçant de Sakara à la tête de l’encadrement technique du club.
Pour preuve, l’enfant de Korhogo n’a encore manqué aucune rencontre, depuis le début de la saison. Et les Abidjanais occupent le 5è rang, à une journée de la fin de la ligue 1.
"Je fais des passes décisives et je suis heureux quand un de mes coéquipiers inscrivent un but. Cette saison 2007-2008, j’ai inscris un seul but contre Bassam. Je me plais bien à la JCAT", confie le petit ‘Sénoufo’, qui nourrit de grandes ambitions.
Le professionnalisme en ligne de mire
Son objectif majeur : être un footballeur professionnel, évoluer en Europe et défendre avec fierté les couleurs ivoiriennes avec la  sélection A de Côte d’Ivoire.
Parlant de la sélection ivoirienne, Liofra garde en souvenir la médaille d’or remportée au dernier tournoi de l’Uemoa, avec les Eléphants Espoirs (sélection A’), au Mali. "C’était formidable. Je remercie le coach pour nous avoir fait confiance",  exprime l’Eléphant local.
Sur le calepin des recruteurs
Le jeune joueur est déjà sur les tablettes du champion de Côte d’Ivoire, l’Africa et de la SOA, déjà qualifiée pour la coupe de la CAF. Sur l’échiquier continental, Yéo est convoité par le Stade Malien et bien d'autres clubs qui se bousculent pour le recruter.
Ayant signé un contrat d’une seule année avec la JCAT,  Yéo Liofra a son destin en main. « Je garde la tête sur les épaules, malgré les sollicitations. Je mets du sérieux dans tout ce que je fais, car je veux réussir dans ce métier », avoue le milieu récupérateur.
En somme, Yéo est certes encore jeune, mais le joueur a déjà une bonne dose d’expérience qui fait de lui un footballeur aguerri et apte à jouer au haut niveau.
Alexis KOUAHIO

A lire aussi ...

TOP