Flash Info

  • 27/01/2023Football-CHAN 2022 : La Côte d’Ivoire s’incline (1-0) en quarts face à l’Algérie
  • 27/01/2023Tennis : Open d'Australie : Djokovic en finale après sa victoire contre Tommy Paul (7-5, 6-1, 6-2)
  • 27/01/2023Footall-Eléphants-International : Sol Bamba (ex défenseur ivoirien) sera l'assistant de Sabri Lamouchi à Cardif City (L'Equipe)
  • 27/01/2023 Rentrée Fédérale : Le Ministre des Sports a remis 150 millions de FCFA aux fédérations pour l'achat du matériel sportif
  • 27/01/2023Journée du Mérite Sportif 2022 : 93 personnes distinguées dont 13 femmes
  • 27/01/2023Football-International : Wigan AC s'est séparé de Kolo Touré moins de 2 mois après sa nomination

Football - Lorient FC : Soro, la bonne surprise

Football

Football - Lorient FC : Soro, la bonne surprise

11 November 2008 0
Soro, la bonne surprise

Bakary Soro est devenu en très peu de temps un élément important à Lorient. Le jeune défenseur ivoirien des Merlus vit un début de championnat extraordinaire après avoir vécu la galère.
Titulaire depuis six journées, Bakary Soro a gagné sa place à Lorient. Pourtant, ça n’a pas été du tout facile pour l’ancien défenseur de l’ASEC Mimosas depuis son arrivée en Bretagne l’année dernière. On dira plutôt que le destin de l’international ivoirien s’est enroulé depuis qu’il a quitté en 2006 le mythique club ivoirien pour Charlton en Angleterre.
Pour des problèmes administratifs, Soro n’a jamais pu jouer avec la formation anglaise qui a dû le prêter au club belge du Germinal Beerschot d’Anvers. « Malgré un essai concluant à Charlton, je n'ai pas pu rester là-bas en raison de problèmes administratifs. Du coup, j'ai été prêté au Germinal Beerschot en janvier 2007 », se rappelle aujourd’hui le Lorientais. Soro passera cinq mois pénibles à Anvers avec lequel il ne disputera au total que six matches. L’aventure tourne court et il atterrit à l’été 2007 à Lorient. Les dirigeants bretons l’intègrent à l’équipe réserve avec laquelle il ne fera ses grands débuts qu’en janvier.
Après la Ligue 1 ivoirienne et la Jupiler pro League belge, Soro Bakary découvre donc le championnat de CFA 2.  Intelligent et travailleur, le défenseur de 22 ans apprend vite et se fait les dents dans une division réputée pour son exigence physique. Ses entraîneurs sont sous son charme. En début de saison, l’ancien capitaine de l’ASEC Mimosas est appelé à rejoindre l’équipe première. Ses prestations lors des matches amicaux éblouissent le staff technique lorientais qui se décide à lui accorder sa chance.
Salut le polyvalent !
C’est donc dans l’équipe professionnelle de Lorient que Bakary Soro a débuté la nouvelle saison. Lors des premières rencontres du championnat, il garde le banc. Mais, il ne baisse pas les bras. Son heure va sonner lors de la 5è journée quand il remplace Sylvain Marchal dès la 14è mn.
Le jeune Ivoirien ne va plus quitter l’équipe type de coach Gourcuff. Systématiquement aligné depuis lors par le technicien breton, Soro n’a raté qu’une seule journée de championnat depuis lors. Ses atouts : polyvalence, abnégation, sérieux et une bonne technique. S’il est un défenseur central de formation, Soro Bakary joue à tous les postes défensifs à Lorient. Mais, il est le plus souvent aligné au poste de latéral droit où il commence à s’imposer comme une valeur sûre. Son nouveau statut ne lui fait cependant pas perdre la tête. Il sait que le plus difficile est à venir. « Je suis encore en phase d'apprentissage. Le coach est content de ce que je fais actuellement. À moi de ne pas brûler les étapes et continuer à travailler », confie-t-il avec l’humilité qui le caractérise.
Si Soro est revenu à la lumière après des moments difficiles, cela n’est pas encore le cas de son club qui reste inconstant au niveau des résultats. Mais, le jeune défenseur ivoirien ne s’affole pas et croit dur comme fer que son équipe assurera confortablement sa place parmi l’élite.
Par Abdoul KAPO

A lire aussi ...

TOP