Flash Info

  • 03/02/2023Football-CHAN 2022 : Le Madagascar bat le Niger (0-1) et termine à la 3e place
  • 03/02/2023JO 2024 : La flamme partira de Marseille au printemps 2024
  • 03/02/2023Auto-Moto : Ford sera de retour en 2026 en Formule 1
  • 03/02/2023Football-International : Rosemonde Kouassi (Fleury FC) nommé pour le titre de joueuse du mois de janvier en D1 féminine française
  • 03/02/2023Cyclisme : 22 compétitions sont au calendrier (12 courses, 4 compétitions de VTT, 2 championnats BMX et 4 compétitions vélo ordinaire)
  • 03/02/2023Tennis : Play-offs Coupe Davis : Ilou Lonfo (Capitaine des Eléphants) : « Ce sera du 50/50. Mais il faut battre son adversaire »

Football - Ligue des champions : Kader et Lyon vers les huitièmes

Football

Football - Ligue des champions : Kader et Lyon vers les huitièmes

6 November 2008 0
Kader et Lyon vers les huitièmes

Kader Kéïta et les Gones ont réalisé mercredi une bonne opération sur leur terrain lors de la quatrième journée de la Ligue des champions face au Steaua Bucarest. La victoire acquise par le club français le rapproche un peu plus des huitièmes de finale.
Avec une formation qu'on lui connaît, avec un système de jeu classique et une hargne retrouvée, les Lyonnais poursuivent, tranquilles. Quatre matches consécutifs sans encaisser le moindre but, l'OL déroule, l'OL presse, l'OL défend et l'OL marque. Dominateur dès le début de la rencontre, le leader de la L1 tient son rang, le Steaua aussi. Avec 9 matches sans succès, toutes compétitions confondues, et des lacunes techniques flagrantes, les Roumains n'ont pu rivaliser avec leurs adversaires. Avec beaucoup d'engagement, les Lyonnais, eux, prennent d'emblée les visiteurs à la gorge et ne les laissent respirer. Les Roumains, presque dépossédés, commencent légèrement à charger les Gones. Benzema riposte et allume la mèche dans le premier quart d'heure sur un caviar en profondeur, mais Zapata repousse des deux mains. Les Lyonnais poussent, encore et encore. Le pressing est en place et les occasions défilent. On ne peut alors s'empêcher de penser à ce scénario habituel que l'on connaît trop bien...Celui où la vapeur s'inverse. Rien qu'une fois, une fois de trop. Les Roumains s'y essaient et prennent leurs marques, un peu trop même.
Kader s’est bien battu
Juninho était bien décidé à ne pas laisser ce film là se jouer. Si le jeu est stérile, Lyon trouve un autre chemin... Profitant d'un tirage de maillot, Juninho, opportuniste joue la ruse et obtient un coup franc bien placé. Dorinel Munteanu s'agite devant son banc. Peut-être sait-il déjà? Juninho a pris la mèche allumée de Benzema au vol et met le feu. Il se charge de tirer, et comme à son accoutumée, il libère les siens d'un coup de patte étudié que Zapata ne peut, cette fois, pas repousser (44e). Juninho s'offre même son quarantième but sur coup franc. Les 30 derniers mètres lyonnais sont toujours « chasse-gardée » mais les Roumains savent quelques fois se faufiler. Ils manquent d'égaliser à la 60e par Tiago Gomes. Lyon commence à subir. Mais les Gones ont plus d'un tour dans leur sac et plus de ressources que leur adversaire. Après la mise à feu Juninhesque, Anthony Réveillère crame définitivement les espoirs roumains à la 89e sur un missile plein axe du pied gauche. Solidaires et efficaces, les Lyonnais ont montré un beau visage, quelque peu marqué par la fatigue. Mais encore une fois, ils ont fait l'essentiel. Encore une fois, ils ont fait le plus dur :gagner. Pour continuer son aventure en C1, Lyon n'aura cette fois a priori pas le plus dur à faire mais seulement l'essentiel : un nul à la Fiorentina dans trois semaines.
Par Abdoul KAPO

A lire aussi ...

TOP