Flash Info

  • Il y a 7 heures 8 minDjibouti : L'international Burkinabé Alain Traoré va prolonger pour un an son contrat à Arta/Solar 7
  • Il y a 7 heures 14 minFootball-CAF Awards 2022 : Karim Konaté nominé dans les catégories de joueur Interclubs et Jeunes de l'année
  • Il y a 8 heures 34 minFootball-Transferts : Serge Deblé débarque à Tobol pour une saison
  • Il y a 8 heures 36 minFootball-CAF Awards : Franck Kessié et Sébastien Haller sont dans la course pour le Ballon d'Or
  • Il y a 9 heures 39 minBasketball NBA : L'ivoirien Mo Bamba de Orlando Magics est libre de tout contrat . Les Bulls et les Rockets sont intéressés par son profil.
  • 29/06/2022Football-Transferts : Selon FootMercato, Ghislain Konan aurait signé en Arabie Saoudite à Al-Nassr

Football/ Interview, Zoro Marc : La Côte d’Ivoire reste la Côte d’Ivoire »

Football

Football/ Interview, Zoro Marc : La Côte d’Ivoire reste la Côte d’Ivoire »

31 December 2007 0
Football/ Interview, Zoro Marc :  La Côte d’Ivoire reste la Côte d’Ivoire »

Nul ne s’attendait à le voir chez les Eléphants vu la mauvaise passe qu’il connaît actuellement au Benfica de Lisbonne. C’est donc le plus logiquement que Zoro Marc se dit fort heureux de faire partie des 30 sélectionnés de Stielike pour la CAN 2008. Aussi, l’enfant d’Abobo croit-il à une belle prestation des Pachydermes à ce rendez-vous continental. Il promet par ailleurs, de ne jamais baisser les bras en club afin de décrocher une place de titulaire.
Vous faites partie des 30 joueurs présélectionnés par Ulrich Stielike pour la CAN 2008. On imagine que vous éprouvez une grande joie…
Ecoutez, c’est une grande satisfaction pour moi. Vous savez, être convoqué chez les Eléphants n’est pas une chose évidente. Etant donné que la Côte d’Ivoire regorge de plusieurs joueurs de qualité.  Je suis heureux de faire partie des 30 présélectionnés, ça je ne peux le cacher.
Il est clair que, vu la situation que vous traversez en club, réintégrer la sélection nationale vous semblait une vue de l’esprit …
Non pas du tout. Moi, je suis un homme de foi. Et malgré ce qui arrive, je ne baisse pas les bras. C’est vrai, ma situation au Benfica n’est pas reluisante pour l’instant. Cela est dû au fait qu’après quelques matches seulement, j’ai contracté des blessures. Aussi, alors que je devais reprendre la compétition à la faveur de la Ligue des champions, rebelote. Je vous assure que ces coups d’arrêt m’ont brisé moralement. Ce ne sont pas des situations à vivre surtout quand on arrive fraîchement dans un grand club où les places sont chères. Actuellement, c’est un peu difficile de gagner une place de titulaire. Mais je garde la foi. J’aurai le dernier mot à la fin.
Il semblerait que Stielike compte vous faire évoluer dans l’axe. Vous retrouveriez ainsi votre poste de prédilection, n’est-ce pas ?
Je ne crois pas qu’il ait dit cela. Il m’a tout simplement présélectionné à la faveur de la CAN. Et j’espère que je serai encore dans le groupe pour l’aventure ghanéenne.
Les Eléphants se sont montrés moins rassurants lors de leurs récentes sorties. Croyez-vous que le onze ivoirien est capable de réaliser une belle performance au Ghana ?
Que les Ivoiriens aient des doutes sur leur équipe à quelques semaines de la CAN est compréhensible. Nous les avons habitués à des séries victorieuses à tel point que le moindre passage à vide est mal ressenti. Mais qu’ils soient sereins. La Côte d’Ivoire reste la Côte d’I voire. Et puis, je crois qu’il est mieux de commettre des erreurs maintenant afin de rectifier le tir que de gagner tous nos matches amicaux et aller piquer du nez au moment crucial.
Parlant de votre performance personnelle, peut-on s’attendre à un grand Zoro Marc en club  après le mercato ?
Pourquoi pas ? Si je suis au Benfica, c’est justement parce que j’ai les qualités requises pour évoluer dans ce club. Je vais continuer de travailler, Dieu fera le reste.
Il avait été question de votre départ du Benfica, qu’en est-il exactement ?
Je  n’ai jamais manifesté le désir de partir du Benfica. Les gens écrivent ce qui leur passe par la tête.
Interview réalisée par Thierry SEBOUAH

A lire aussi ...

TOP