Flash Info

  • Il y a 8 heures 22 minDjibouti : L'international Burkinabé Alain Traoré va prolonger pour un an son contrat à Arta/Solar 7
  • Il y a 8 heures 28 minFootball-CAF Awards 2022 : Karim Konaté nominé dans les catégories de joueur Interclubs et Jeunes de l'année
  • Il y a 9 heures 48 minFootball-Transferts : Serge Deblé débarque à Tobol pour une saison
  • Il y a 9 heures 50 minFootball-CAF Awards : Franck Kessié et Sébastien Haller sont dans la course pour le Ballon d'Or
  • Il y a 10 heures 53 minBasketball NBA : L'ivoirien Mo Bamba de Orlando Magics est libre de tout contrat . Les Bulls et les Rockets sont intéressés par son profil.
  • 29/06/2022Football-Transferts : Selon FootMercato, Ghislain Konan aurait signé en Arabie Saoudite à Al-Nassr

Football/ Interview, Patrick M’Boma : « J’ai des doutes sur les Eléphants»

Football

Football/ Interview, Patrick M’Boma : « J’ai des doutes sur les Eléphants»

31 December 2007 0
Football/ Interview, Patrick M’Boma : « J’ai des doutes sur les Eléphants»

Parfait connaisseur des Lions Indomptables, avec qui il a remporté deux fois la Coupe d’Afrique des Nations (2000 et 2002), Patrick M’Boma nous livre son point de vue avant l’édition 2008 du tournoi L’ancien attaquant camerounais voit bien ses ex-coéquipiers triompher au Ghana. Mais également le Maroc. Quant à la Côte d’Ivoire elle devrait faire parler la poudre si elle veut aller loin dans cette compétition. Conseil d’un doyen de la tanière des Lions Indomptables.
Patrick M’Boma, à quelques semaines du coup d’envoi de la CAN, où en est le Cameroun ?
Comme d’habitude, l’équipe a connu des soucis de gestion. Après la démission d’Arie Hann, début 2007, les Lions ont vécu neuf mois sans sélectionneur (NDLR : un intérim était assuré par l’entraîneur adjoint Jules Frédéric Nyongha). La Fédération a finalement organisé une campagne en juillet 2007 afin de choisir le nouveau sélectionneur, mais en réalité il ne s’agissait que d’une vaste mascarade destinée à économiser quelques mois de salaire. Et Otto Pfister, contre qui je n’ai rien, a sûrement été pris car ses prétentions salariales n’étaient pas trop élevées. Quant à la préparation pour la CAN, jusque là, elle s’est résumée à un regroupement de quatre jours sous la neige en Allemagne. Au Cameroun, on pense encore qu’il suffit d’avoir les joueurs pour l’emporter.
Les Lions semblent mal partis, à vous écouter...
La préparation ne laisse pas entrevoir un gros Cameroun, mais avec de la volonté, l’équipe peut remporter le trophée. J’ai discuté avec quelques joueurs et il y a une vraie envie de bien faire. Des problèmes liés à la concurrence au sein de la sélection ont été réglés, et le discours de l’entraîneur a plu. Sans prétention, je crois que la poule du Cameroun sera surtout difficile pour ses adversaires (NDLR : Egypte, Soudan, Zambie). Depuis cinq éditions, on termine premier de notre groupe, et je ne vois pas en l’Egypte un rival. Ils ont beau être champions en titre, évoluer à domicile les avait bien aidés. Pour moi, il y a deux ans, malgré la défaite aux penalties face à la Côte d’Ivoire en quarts de finale, nous avions la meilleure équipe.
A part le Cameroun, qui voyez-vous remporter la CAN ?
Le Maroc est impressionnant. C’est une équipe très cohérente. En novembre, contre le France (2-2) et le Sénégal (3-0), ils ont joué avec deux équipes distinctes, tout en conservant un très haut niveau de jeu. C’est intéressant. Et leur défense me paraît capable de subir sereinement. Je les vois aller très loin. Par contre, je ne vais pas faire de démagogie, je ne crains pas le Sénégal. Ils avaient été écartés de la Coupe du Monde 2006 par le Togo, et ils n’ont rien montré de probant lors des éliminatoires de la CAN.
Tout le monde annonce la Côte d’Ivoire...
J’ai vu la pré liste des 23, et j’ai observé que le sélectionneur avait retenu neuf attaquants, mais on ne gagne pas un match avec neuf attaquants. Ils sont certes talentueux, de tous profils, et peuvent produire un jeu de toute beauté, mais j’ai des doutes quant à la capacité de cette équipe à remonter le ballon et à subir. Leur gardien n’est pas rassurant, et cela peut rendre la défense fébrile. Pour gagner la CAN, les Eléphants devront marquer beaucoup de buts.
A l’inverse de la Côte d’Ivoire, le Ghana semble lui manquer de puissance offensive...
Cela pourrait leur être fatal. Gyan Asamoah, ce n’est pas Drogba ou Eto’o. Mais si les Black Stars jouent à la Capello, avec la qualité de leur milieu de terrain et de leur défense, ils peuvent l’emporter.
L'Equipe

A lire aussi ...

TOP