banniere-sport-vac2024__1010.jpg

Flash Info

  • Il y a 59 min 7 sec Football : CAF LDC Feminin-Zone ouest-B : Les stades de Bouaké et de Yamoussoukro retenus pour accueillir la compétition
  • Il y a 1 heure 8 min Rugby RAC 2024 : Premier match de classement : La Côte d'Ivoire perd face au Sénégal 25-8
  • Il y a 1 heure 11 minFootball-Ligue 1 : Pierre Mariotti n'est plus entraîneur de l'Africa Sports
  • 23/07/2024 Football-International : Les Girondins de Bordeaux officiellement rétrogradés en troisième division
  • 23/07/2024Handball-Licence D IHF : Sur 26 stagiaires, 20 ont décroché leur premier diplôme d'entraîneurs
  • 23/07/2024 Rugby-RAC 2024 : Le XV Ivoire s'est inclinée en quarts de finale face à l'Algérie 12-32

Football-France : AS Monaco, cimetière d’Eléphants

Football

Football-France : AS Monaco, cimetière d’Eléphants

25 March 2010 0
AS Monaco, cimetière d’Eléphants

Très en vue la saison dernière, Jean-Jacques Gosso Gosso et Igor Lolo broient du noir cette année au sein du club princier. Les deux internationaux ivoiriens sont devenus d’éternels réservistes qui regardent leurs amis jouer tous les week-ends.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />
Comment un joueur qui était indispensable peut aussi devenir persona non grata en si peu de temps ? C’est le triste exploit réussi par Jean-Jacques Gosso Gosso. Etincelant avec Monaco la saison dernière, le milieu de terrain ivoirien n’est plus aujourd’hui qu’un vulgaire remplaçant qui passe son temps à regarder ses coéquipiers s’éclater sur le terrain.
Un joueur peut-il perdre ses qualités en moins de six mois ? On ne pense pas. Pourtant, la réalité est là. Gosso a disparu depuis le début de saison des écrans radar de la Ligue 1. Il ne joue pas ou presque. Ainsi, depuis le coup d’envoi de la présente saison, l’ancien métronome du MS Ashdod (Ligue 1 israélienne), n’a disputé que sept rencontres en 29 journées. Trop famélique pour un international.
A titre de comparaison, l’année dernière, le milieu récupérateur avait pris part à 31 rencontres de Ligue 1. Sa nouvelle situation, l’intéressé ne la comprend pas du tout d’autant plus que chaque fois qu’il a été titulaire, Monaco n’a jamais perdu. Pourtant, il sait qu’il aura du mal à séduire Guy Lacombe, son entraineur.
Lolo aussi a mal
C’est depuis l’arrivée de l’ancien technicien rennais sur le banc monégasque que l’Ivoirien a vu son temps de jeu fondre comme du beurre sous le soleil. Désireux de participer à la prochaine Coupe du monde, l’ancien joueur du Stella Club se trouve en danger. A Monaco, Jean-Jacques Gosso n’est cependant pas le seul Ivoirien à faire les frais des choix de Guy Lacombe.
Il y a aussi Igor Lolo. Le latéral droit ivoirien vit la même peine que son compatriote Gosso. Lui aussi a été relégué sans explications, sur le banc des remplaçants. A ce jour, il n’a livré que cinq matches en tant que titulaire. Et sept autres dans le costume de remplaçant. Lui, avait payé en janvier dernier son faible de temps jeu en voyant le wagon de la CAN 2010 lui passer sous le nez. En sera-t-il de même avec le train qui déboulera en Afrique du Sud dans quelques mois ?
 
                                                                            Par Abdoul KAPO

A lire aussi ...

TOP