banniere-sport-vac2024__1010.jpg

Flash Info

  • 19/07/2024Football-CM 024 U20 Dames : Retenue par la FIFA, l'arbitre ivoirienne, Natacha Konan a été reçue par le Président de la FIF
  • 19/07/2024Football-Côte d'Ivoire : La 11è édition de la "CAN d'Anoumabo" sera lancée le dimanche 21 juillet 2024 à Marcory
  • 19/07/2024Football-Transferts : Winterthur FC : Souleymane Diaby prolongé jusqu'en 2027
  • 19/07/2024 Rugby : RAC 2024 : Le XV Ivoire est bien arrivé à Kampala
  • 18/07/2024 JO Paris 2024 : Le Village olympique ouvert, plusieurs centaines d'athlètes attendus ce jeudi 18 juillet
  • 18/07/2024Football-Transferts : Selon Sabah Spor (Turquie), Guéla Doué devrait s'engager dans les prochains jours avec Galatasaray

Football-CAN 2024: 25 journalistes formés en lois de jeu 

Football

Football-CAN 2024: 25 journalistes formés en lois de jeu 

31 March 2023 0

Terre hôte de la 34e édition de la coupe d'Afrique des Nations (CAN) ,la Côte d'Ivoire s'active depuis plusieurs mois sur de nombreux tableaux afin d'offrir " la plus belle CAN" de tous les temps.Un des maillons essentiels dans le succès de ce banquet africain ,les journalistes  se forment pour ne point manquer ce rendez-vous.Et grâce la Conférence des journalistes sportifs des radios privées de Côte d'Ivoire (CJRPCI) ,25 d'entre eux ,ont été outillés sur les lois de jeu ce jeudi 30 mars au l'ivoire Golf club.

"Apporter un plus aux journalistes sportifs ivoiriens afin de leur permettre d'être justes dans leurs commentaires et écrits lors de la CAN 2024" ,voici le principal mobile à l'origine de cette formation pilotée par la CJRPCI avec sa à sa tête le Président Arnaud Atsé.Pendant plus de 120 minutes , Roland Danon,ex arbitre international et président de l'AMAFCI a instruit les journalistes présents.Quatre principales articulations étaient au coeur des échanges.Il s'agit de les connaissances générales des lois de jeu ,le rappel des modifications des lois de jeu ,les termes à proscrire dans les commentaires et écrits sans oublier l'apport du journaliste dans les règles de jeu.

Developpant le premier point ,Roland Danon et son assistant ont expliqué les 17 lois de jeu." Il s'agit de 07 lois lois matérielles et 10 techniques" .Dans ses explications ,l'expert a mis à nu les différentes informations sur les dimensions des pelouses dont celles des pelouses ivoiriennes taillées dans du " 105 sur 68 " .Il a également évoqué les dimensions du ballon qui doivent osciller entre " 68 et 70 cm pour 0,6 et 1,01 d'athmosphère".Roland Danon n'a pas manqué de révéler que " seulement 14 personnes sont admises sur le banc de touche dans les compétitions locales alorsqu'à l'international ,tous les membres de délégation pouvaient s'asseoir sur le banc  et tous ceux qui sont sur le banc pouvaient subir des décisions arbitrales ,s'ils commettent une faute".La notion " du game management " dans la gestion des matchs par l'arbitre a été expliquée par M.Adjoumani.

Pour ce qui est des modifications dans les lois de jeu , le groupe de mots " Avant-dernier adversaire" a été longuement expliqué dans la position d' hors-jeu .Une loi de jeu qui a évolué d'un type " le hors-jeu traditionnel" à trois types aujourd'hui selon que le joueur mis en cause " intervient dans le jeu ,interfère avec un adversaire ou tire avantage".L'une des grosses modifications porte sur le coup d'envoi." Plus besoin de faire une passe entre deux pour engager.On peut même marquer directement dans le camp adverse.".Il y a également le penalty qui peut être sifflé une fois que le ballon est en jeu dans n'importe quelle partie du terrain.Si le ballon est hors de la surface de réparation qu'il y a une litigieuse dans la surface ,le penalty peut être sifflé". Au chapitre des mots ou expressions à proscrire ,Roland Danon a invité les journalistes à utiliser des termes qui ne " déshumanisent pas le jeu".Des mots comme " hostilités,fronts" qui revoient " à la guerre" contraire aux valeurs du sport doivent sortir de notre vocabulaire.Il faudra dorénavant dire " première et deuxième période pour parler de mi-temps car la mi-temps renvoie à la pause de 10 minutes entre les deux périodes".Les journalistes doivent remplacer " arbitre central par Arbitre simplement ou Directeur ou maître du jeu et juge arbitre par Arbitre assistant ou assistant simplement. 

Au soir de cette formation fort enrichissante,Roland Danon a tenu à féliciter la CJRPCI." Nous saluons cette initiative de la CJRPCI parce qu'il était temps que les journalistes s'accommodent et s'abreuvent des connaissances sur les lois de jeu.Les journalistes ont déjà une bonne base.Les échanges au cours de la formation l'ont démontré.On a su qu'ils avaient des questions à élucider ,des éclaircissements à avoir et nous l'avons fait.Mais à partir de cette formation et avec les échanges qui vont se poursuivre ,ils pourront mieux appréhender les décisions des arbitres "a-t-il dit avant d'ajouter les prochaines modifications à l'étude. "Il s'agit de la récupération des arrêts de jeu par rapport aux comportements que les membres du staff doivent avoir sur le banc de touche ,le temps également que perdent les gardiens de but quand leurs équipes mènent.Ce sont des actions qui permettront de fluidifier le jeu et respecter l'adversaire pendant le jeu ".

Arnaud Atsé ,le président de la CJRPCI a remercié le duo d'experts pour son apport et les journalistes pour leur mobilisation avant de définir l'intérêt de la formation."Je retiens qu'aujourd'hui nous avons un plus pour mieux attaquer cette coupe d'Afrique qui arrive à grands pas.C'est une occasion pour nous journalistes à travers nos commentaires et écrits de mettre en lumière ce que nous avons appris et de permettre à la Côte d'Ivoire de rayonner avec les médias.Les Éléphants seront sur le terrain et les journalistes dans la cabine de presse.Il faut que nous arrivions à rayonner à travers des mots justes ,des commentaires techniques pour apporter un plus à l'organisation de cette CAN.C'est là qu'on nous attend", a-t-il dit.Les journalistes présents n'ont pas caché leur joie ." C'est une formation fort enrichissante et importante pour les journalistes.Parce qu'un Journaliste qui ne maîtrise pas les lois peut faire des commentaires erronées et une mauvaise analyse des décisions arbitrales.Ce qui représente un danger pour les populations qui l'écoutent ou le lisent.Cette formation arrive à point nommé .Nous avons énormément appris grâce au président Roland Danon",a indiqué Zoum Diakité de radio Treichville. Un sentiment partagé par Awa Bilgo de Radio Sassandra " Je suis très heureuse de faire partie de ces privilégiés qui ont eu droit à cette formation.Je repars d'ici innondée de réels acquis sur les lois de jeu.En tant que jeune journaliste , ça m'aidera énormément "

C'est par une remise d'attestation de participation que ce rendez-vous avec le savoir s'est achevé.Cette formation sur les lois de jeu est la première formation de recyclage qu'organise la CJRPCI pour 2023 .La formation nationale aura lieu en juillet prochain à Soubré,la capitale de la Nawa.

 

Lebéni koffi

TOP