Flash Info

  • 27/01/2022Football-Transferts : Jean Philippe Krasso prêté à l'AC Ajaccio jusqu'à la fin de la saison
  • 27/01/2022N1-Basketball : La 4è journée aura lieu les samedi 29 et Dimanche 30 janvier 2022 au Hall 1, Palais des Sports
  • 27/01/2022Football-CAN : Milovan Rajevac n'est plus entraîneur du Ghana
  • 27/01/2022Football-Transferts : Selon Sport Italia, Franck Kessié serait tombé d'accord avec le Barça sur les bases d'un contrat
  • 27/01/2022Football-CAN : L'Egypte écarte la Côte d'Ivoire (0-0, 4-5 TAB) et file en quart
  • 27/01/2022Football-Transferts : Wilfried Bony s'est engagé pour six mois avec le Nec Nijgemen en D1 Hollandaise

Football/ Africa Sports d’Abidjan : Pas un mot à la presse !

Football

Football/ Africa Sports d’Abidjan : Pas un mot à la presse !

16 April 2007 0
Football/ Africa Sports d’Abidjan : Pas un mot à la presse !

Pour match exceptionnel, mesures exceptionnelles. Cette maxime a été appliquée par la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) pour le premier clash du championnat national entre l’ASEC Mimosas et l’Africa Sports d’Abidjan.
Cependant l’Africa qui au coup de sifflet final s’est incliné face à son éternel rival a refusé de participer, aux côtés de l’ASEC, à la conférence de presse d’après-match à laquelle il avait été convié par l’instance dirigeante du football ivoirien.
Frustrés de leur défaite concédée dans les ultimes minutes de l’opposition, les Oyés sont restés muets malgré toutes les manœuvres post et pré-match  de Jean Claude Djakus, le chargé de communication de la FIF.
La FIF qui, apparemment, a fait son boulot n’entendait pas rentrer dans une polémique qui la rendrait responsable de l’attitude des Vert et Rouge. Surtout que des problèmes, il en existe déjà à la maison de verre de Treichville qui abrite les locaux de l’Union des Fédérations Ouest-Africaines (UFOA) et dont la présidence dirigée par M. Jacques Bernard Anouma est contestée.
« Ils étaient prévenus de la conférence de presse avant la rencontre. La FIF n’est donc pas fautive dans ce volte-face des joueurs et dirigeants de l’Africa », a déclaré M. Djakus à la presse locale et internationale présente dans la salle de conférence du stade Félix Houphouët Boigny.
Quant au staff de l’Africa Sports d’Abidjan le mot d’ordre était scrupuleusement respecté et ce, à la virgule près. « Le président dit moi pas parler à personne », a déclaré Francesco Moriero, le manager italien des Aiglons.
Le Président du comité de gestion de l’Africa Sports d’Abidjan, M. Kuyo Téa Narcisse, aurait donc intimé l’ordre à son staff technique, managérial et à ses athlètes de ne dire aucun mot à personne surtout pas à la presse. Voici donc la traduction on ne peut plus claire des balbutiements du technicien transalpin.
Aucune raison n’a été évoquée par le patron de la maison « Verde e Rosso » que l’on n’apercevait plus dans la main courante ni dans les hautes sphères vitrées du Félicia. M. Bai Antoine, responsable des supporters Vert et Rouge, trop occupé à consoler ses membres de la défaite, n’a, lui non plus, répondu aux préoccupations de la presse.
Une défaite qui a visiblement mis du plomb dans les Aiglons qui devront plutôt s’en remettre car « le championnat national ne se résume pas à un derby  ASEC-AFRICA », comme le déclarait Patrick Liewig, qui lui a accepté de se prêter aux questions des journalistes.
Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP