Flash Info

  • 14/01/2022Football-Transferts : Selon The Sun, Dortmund envisage un prêt pour Amad Diallo
  • 14/01/2022Basket-N1 Hommes : Azur vs JCA le samedi 15 janvier 2022 à partir de 18h au Palais des Sports
  • 14/01/2022Football-Transferts : Jean Morel Poé a signé à Ismaily SC en Egypte pour 03 saisons
  • 14/01/2022Football-Transferts : Gadji Tallo a été prêté à Samsunspor pour le reste de la saison
  • 14/01/2022Football-Transferts : Sako Oumar rejoint Lask Linz jusqu'en 2026
  • 13/01/2022CAN 2021-inédit : 9 victoires à 1-0 sur les 12 matchs de la 1ère journée de la CAN

Football/ 8e de finale Ligue Africaine des Champions : Idrissu tranquillise les actionnaires

Football

Football/ 8e de finale Ligue Africaine des Champions : Idrissu tranquillise les actionnaires

8 April 2007 0
Football/ 8e de finale Ligue Africaine des Champions : Idrissu tranquillise les actionnaires

L’ASEC Mimosas a fait l’essentile face aux Wydadis de Casablanca venus les narguer sur leur pelouse du Félicia après quinze années de vie parallèle. Deux coups d’éclair d’Idrissu Abdul Nafiu ont fait fleurir les Mimosas avant le classico local.
Sans le bouillant Patrick Liewig, le manager de l’équipe de l‘ASEC, le onze ivoirien a manqué de fougue au cours de ces retrouvailles avec le WAC de Casablanca. Quinze ans  après avoir été assujettis à une élimination téléguidée par le corps arbitral, la nouvelle écurie de  l’ASEC se devait de laver l’affront.
Mission accomplie. En tout cas, en ce qui concerne la manche aller. Car au stade Félix comme il y a quinze ans les jeunes Mimosas se sont fait respecter sur leur terrain. une épreuve de soumission qui a mis du temps à se peaufiner à l’horizon car la formation de Ladislas Lozano, le maître de l’orchestre Wydadi, avait très bien positionné ses musiciens qui contrariaient le coupé décalé ivoirien.
Gouaméné Maxime, l’adjoint de Liewig, qui faisait office de coach titulaire, se permet d’ajouter de la variété à son album. Le lead vocal choisi n’est autre que Idrissu Abdul Nafiu, l’attaquant ghanéen des Mimosas.
Le High Life entonné par ce dernier perturbe l’audition des défenseurs du WAC qui s’inclinent à la 27e minute de jeu. Sur un corner exécuté par Labi Kassiati Gildas, Nafiu embusqué au second poteau, décoche un tir qui flirte avec le bas de la barre de Bazé Mohamed, le portier Marocain, avant de mourir derrière la ligne de but (1-0)
Les Jaune et Noir appuient sur l’accélérateur pour doubler la mise. Action vaine, car plus rien ne sera inscrit au terme du premier clap de la partie, officiée par le Congolais Louzaya René.
De retour des vestiaires, les Wydadis venus limiter les dégâts, se recroquevillent sur eux-même, empêchant les incursions de l’ASEC. Un système « tabouret » qui, alors que les minutes s’égrènent,  a le don de mettre les actionnaires dans tous leurs états.
La délivrance intervient dans les ultimes secondes d’attente. A la 3e minute du temps additionnel, Idrissu Adul Nafiu sur un coup de pied arrêté délivre un missile qui échoue dans les cages de Baze Mouhamed pour le 2-0.
Un score final qui permet aux Mimosas d’entrevoir, dans deux semaines, avec beaucoup d’optimisme la qualification pour les phases finale de la Ligue Africaine des Champions. Mais aussi, de se mettre déjà dans le bain avant le terrible classico de la 6e journée de la Ligue 1 Ivoire face à l’éternel rival, l’Africa Sports d’Abidjan.
Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP