banniere-sport-vac2024__1010.jpg

Flash Info

  • 15/07/2024Football-International : Paul Akouokou et Sinaly Diomandé écartés pour le stage de pré-saison en Autriche avec l'Olympique Lyonnais
  • 15/07/2024 Football-International : Thomas Müller prend sa retraite internationale
  • 15/07/2024 Handball-Coupe Nationale (Q) D : Zacos 23-30 SOA, Yopougon 19-20 Horizon 2000, National 25-26 Africa Sports, Bandama 20-25 AHBC
  • 15/07/2024Handball-Coupe Nationale (Q) H : HBUC 15-29, Horizon 2000 16-22 National, SOA 22-23 Sports Plus, Don Bosco 18-20 Red Star
  • 15/07/2024 Rugby à 7 : AIM (Hommes) et TBO (Dames) sont les champions de Côte d'Ivoire
  • 15/07/2024 Football-Transferts : Edmond Seri Gnoleba et Mohamed Sylla ont rejoint les rangs du Mouloudia Club d'Oran en Algérie pour 3 ans

Football-Mondial 2010 : L’Afrique du Sud pas sereine

Football
MONDIAL
Afrique

Football-Mondial 2010 : L’Afrique du Sud pas sereine

26 March 2010 0
L’Afrique du Sud pas sereine

Le pays organisateur du Mondial 2010 a perdu sa sérénité à un peu plus de deux mois du début de la grande messe du football planétaire. Les manifestations violentes qui ont secoué le pays ces derniers mois, coupent le sommeil aux autorités.
L’Afrique du Sud va donner du grain à moudre à certains pays occidentaux comme l’Allemagne qui se sont toujours opposés à l’organisation de la Coupe du monde 2010 dans le pays de Nelson Mandela.  Les derniers développements de l’actualité dans le pays hôte du Mondial, tendent à conforter ces pays-là dans leur logique.
Jeudi, c’est le gouvernement sud-africain même qui a inquiété tout le monde en faisant savoir publiquement ses craintes face aux scènes de violences qui ont émaillée certaines manifestations en Afrique du Sud. Les autorités sud-africaines ne cachent donc plus leur angoisse et leur détresse à quelques semaines du coup d’envoi du plus grand événement sportif de la planète.
Des menaces planeraient donc sur le Mondial 2010 depuis que des manifestations d’une rare violence ont éclaté dans les bidonvilles de Johannesburg et de certaines grandes villes du pays. Ecoutez Themba Maseko, le porte-parole du gouvernement sud-africain. « Evidemment, nous sommes inquiets. La nature violente et destructrice de certaines manifestations est inacceptable. Nous ne voulons pas voir de telles manifestations, tout spécialement pendant la Coupe du monde, lorsque le pays tout entier devrait se dédier à réserver le meilleur accueil qui soit au Mondial », a confié le ministre.
 Par Abdoul KAPO

A lire aussi ...

TOP