Flash Info

  • 30/11/2022Football-Côte d'Ivoire : La 8e édition du TIDA aura lieu du 15 au 21 décembre au stade Robert Champroux et au complexe de Yopougon
  • 30/11/2022Cyclisme : Remco Evenepoel participera bien au Giro en 2023, pas au tour de France
  • 30/11/2022Auto-Moto : Moto GP : Les tests officiels 2023 commenceront en Malaisie 
  • 30/11/2022Football-International : Ruben Amorin (entraineur Sporting CP) prolongé jusqu'en 2026
  • 30/11/2022Football-Mondial 2022 : Stéphanie Frappart deviendra la première femme arbitre principale, ce jeudi 1er décembre
  • 30/11/2022AGE-FIF : Un budget de 11 milliards adopté par les membres actifs pour la saison 2023

Football- Ligue 1- Nice-Le Mans (2-2) : Faé et Gervinho se neutralisent

Football
Ligue 1

Football- Ligue 1- Nice-Le Mans (2-2) : Faé et Gervinho se neutralisent

22 September 2008 0
Faé et Gervinho se neutralisent

Alors qu'il menait 2-0 à la pause, l'OGC Nice d’Emerse Faé a concédé le nul (2-2) face au Mans de Gervinho au stade du Ray et laissé échapper la deuxième place du classement.  Pour ce choc de la sixième journée de l’élite hexagonale, le duel Gervinho- Kafu n’a finalement pas eu lieu.
Kouassi Yao Gervinho et Coulibaly Kafoumba s’étaient défiés à coups de déclarations téléphoniques avant Nice-Le Mans. Pourtant samedi, aucun des deux n’entamaient  la rencontre en tant que titulaire. Si l’attaquant  manceau est entre après l’heure de jeu, cela n’a pas été le cas de son compatriote niçois. Kafu est demeuré sur le banc tout au long de la rencontre.
C’est finalement Emerse Faé qui a fait parler de lui en inscrivant un joli but. L’autre Ivoirien du Mans, Roland Lamah a lui aussi trouvé le chemin des filets. Pillés de leurs meilleurs joueurs en début de saison, Nice et Le Mans s'affrontaient pour le compte de la 6e journée. Rapidement mis sur orbite par Faé et son plat du pied gauche (2e, 1-0), les Niçois prenaient le jeu à leur compte et se montraient très entreprenants devant leur public. Malgré un but manceau invalidé logiquement pour hors jeu, Nice accentuait la marque grâce à son attaquant prodige Rémy (28e, 2-0) qui, tout en puissance, s'arrachait face à Geder et trompait Pelé d'un plat du pied droit.
Au retour des vestiaires, c'était au tour du Mans d'être aidé par le sort. Hellebuyck, dans sa surface, trompait son propre gardien (46e, 2-1) et redonnait espoir aux Manceaux, qui ne possèdent pas la 3e meilleure attaque de Ligue 1 pour rien. Véritable renard des surfaces, Lamah le prouvait en toute fin de rencontre avec l'égalisation au bout du crampon (86e, 2-2). Nice peut s'en vouloir. Pour la deuxième fois consécutive, les Aiglons se sont fait reprendre alors qu'ils menaient 2-0. Avec ce nul, c'est la deuxième place du classement qui   s'envole.
Par Abdoul KAPO

A lire aussi ...

TOP