Flash Info

  • 04/02/2023Football-International : Après seulement 4 mois, Fabio Cannavaro limogé par Benevento (Serie B Italie)
  • 04/02/2023Football-Eléphants-International : Six mois après avoir été opéré d'un cancer des testicules, Sébastien Haller a débloqué son compteur avec le BVB face à Fribourg (5-1)
  • 04/02/2023Football-CHAN 2022 : Le Sénégal bat l'Algérie aux TAB (0-0, 4-5) et remporte la compétition
  • 04/02/2023Athlétisme : Meeting de Miramas : Arthur Cissé s'impose sur le 60 m et signe la 4e performance de l'année en 6"57 s
  • 03/02/2023Football-CHAN 2022 : Le Madagascar bat le Niger (0-1) et termine à la 3e place
  • 03/02/2023JO 2024 : La flamme partira de Marseille au printemps 2024

Bailly, un prêt gâché par les blessures

Football
International

Bailly, un prêt gâché par les blessures

28 November 2022 0

Débarqué cet été à l'Olympique de Marseille en prêt avec option d'achat, Éric Bailly a vu les blessures resurgir. En dépit des pépins physiques, l'international ivoirien a réalisé une bonne première partie de saison.

Alignés sur tous les fronts, les Olympiens avaient décidé de miser sur l'expérience afin d'aborder plus sereinement la C1. Ainsi, le défenseur ivoirien a été enrôlé. Arrivé quelques jours avant la rencontre contre Nice, l'ivoirien s'est rapidement installé dans la défense de l'OM aux côtés de Chancel Mbemba et de Leonardo Balerdi. Des débuts réussis pour l'ex pensionnaire de Villarreal apportant toute son expérience.

Il est devenu l'un des éléments importants du dispositif marseillais. Après ses solides prestations en LDC contre Tottenham ou encore face au Sporting, Éric Bailly impressionne rapidement les supporters. Il ne pouvait pas rêver mieux. Malheureusement, des premières douleurs à la cuisse commencent à se faire sentir dès fin août. Le défenseur central est alors préservé pour la Ligue des Champions, il joue presque un match sur trois.

Lors du match retour, face à Tottenham, Igor Tudor décide de l'aligner. Hélas, la rencontre est écourtée pour l'ivoirien qui a cédé sa place au bout de huit minutes de jeu. Et depuis, l'homme aux 46 sélections, n'a plus disputé la moindre minute. Son retour est annoncé après le mondial.

Malgré les blessures récurrentes, lorsqu'Éric Bailly est sur le terrain, il fait toujours preuve de sérénité. D'ailleurs, il affiche un bilan impressionnant. Il a gagné 64% de ses duels, effectué 85% passes réussies. Il a réalisé 1,8 interceptions et 1,5 tacles par match.

Chamade YAH

A lire aussi ...

TOP